Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Canon de 88 mm – Histoire, fiche technique et photos

Canon de 88 mm

Histoire, fiche technique et photos

Image : canon de 88 mm

Histoire du canon de 88 mm

Ce canon, imaginé dès 1930, est construit par les usines de la marque allemande Krupp et est livré au courant de l’année 1933. Une production améliorée est utilisée à partir de 1936.

Il doit servir pour l’artillerie antiaérienne allemande, la Flak, et prend ainsi comme nom : 88 Flak 18. Son principal atout par rapport aux autres canons réside dans sa cadence de tir, très élevée. Ainsi, il est utilisé sur le front de l’est à partir de 1941 en tant que pièce antichar.

Le canon de 88 mm équipe également les chars Tigre, dont la redoutable efficacité a été prouvée sur les différents champs de bataille, étant donné que les chars adverses, notamment les Churchill britanniques et les Sherman américains, ne possèdent qu’un canon de 75 mm. La puissance de feu allemande est nettement supérieure à celle des Alliés.

Durant la bataille de Normandie, le canon de 88 mm est l’une des pièces d’artillerie les plus utilisées par les Allemands et la plus redoutée par les Alliés, qui ont tendance à le voir partout. Sa portée est trois à quatre fois plus importante que les canons adverses et sa capacité de perçage de blindage reste la même malgré la distance.

Une dernière version du canon de 88 mm est produite à la fin de la Seconde Guerre mondiale, dénommée 88 mm Flak 41. Elle est capable de tirer vingt projectiles à la minute.

De nombreux canons de 88 mm se trouvent à proximité des plages ou dans des casemates du Mur de l’Atlantique durant le débarquement de Normandie et ils sont souvent considérés comme des cibles prioritaires par les Alliés.

C’est l’une des pièces d’artillerie les plus connues et la plus efficace de toute la Seconde Guerre mondiale.

 

Fiche technique du canon de 88 mm

Pays créateur/utilisateur : Allemagne
Dénomination : 88 mm Flak 18

Mode de tir : semi-automatique par culasse à bloc coulissant horizontal
Calibre : 88 mm
Portée maximale : 14 815 m
Plafond maximal (version antiaérienne) : 9 900 m
Plafond réel : 8 000 m
Cadence de tir : 15 coups/min

Rainurage : un tour pour 38 calibres
Course : 720°
Hausse : – 3° à + 85°

 

Maquettes :
Canon de 88 mm – Airfix
Canon de 88 mm – Italeri

 

 

Retour au menu Artillerie de la bataille de Normandie
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook