Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Le débarquement de Normandie heure par heure : partie 2

Le mardi 6 juin 1944 minute par minute

Partie 2 : de 08h00 à 23h59

Cette page vous présente 303 évènements qui ont marqué le Jour J pour revivre heure par heure, minute par minute, l’opération Overlord sur terre, dans les airs et en mer (soit un évènement toutes les 5 minutes pendant 24 heures).

 

Cliquez ici pour accéder à la partie 1 : de 00h00 à 07h59

08:00
– Utah Beach : quatre bataillons sont désormais débarqués.

– l’une des deux pièces de 210 mm Skoda K52 d’origine tchécoslovaque de la batterie d’Azeville est mise hors de combat par les tirs des navires alliés.

– Omaha Beach : des soldats américains parviennent au sommet de la dune au niveau du point de résistance Wn 60.

– Omaha Beach : débarquement des hommes du 5ème bataillon de Rangers, qui devaient initialement débarquer à la Pointe du Hoc.

– Sword Beach : débarquement d’une section antichar qui réduit progressivement au silence les différentes positions défensives allemandes.

08:05
– Juno Beach : le journal de bord de la 3ème division d’infanterie canadienne signale l’explosion d’environ seize obus à la minutes sur le secteur de plage Mike Green.

– L’ordre est donné au 200ème régiment de chasseurs de chars allemand de faire mouvement dans la région de Martragny, Vendes et Basly.

– Rapport du 916ème régiment de Grenadiers envoyé à l’état-major de la 352ème division d’infanterie allemande : "Ennemi assez faible a pénétré dans la Pointe du Hoc. La 1ère section du 726ème régiment d’infanterie est engagé en contre-attaque immédiate. 50 hommes ont débarqué devant le Wn 68 à Vierville. D’autres en nombre moindre devant le Wn 62."

08:06
– Omaha Beach : le 726ème régiment de grenadier rend compte que le Wn 60 est pris sous le feu et que 40 soldats accompagnés d’un char amphibie viennent de débarquer face à ce point fortifié.

08:09
– Omaha Beach : tous les chars amphibies destinés à débarquer sur Fox Green ont coulé entre leur point de départ et la plage.

08:10
– Omaha Beach, secteur Dog White : le navire type LCI (Landing Craft Infantry) numéro 91 est touché par une mine et coule.

08:15
– Utah Beach : la batterie de Saint-Martin-de-Varreville est annoncée détruite à la radio par le colonel Cassidy commandant le 1er bataillon du 501st Parachute Infantry Regiment américain.

08:19
– Pointe du Hoc : le 916ème régiment de Grenadiers signale à l’état-major de la 352ème division d’infanterie allemande : "Près de la Pointe du Hoc, l’ennemi a escaladé la falaise (avec des échelles et des cordes lancées par des projectiles)".

08:20
– Omaha Beach : le 726ème régiment de grenadiers rend compte que le canon de 88 mm du Wn 61 est hors d’usage et que des barges s’apprêtent à débarquer devant les Wn 37 et 37a (ce dernier étant bombardé par l’artillerie navale).

– Gold Beach : débarquement du 7ème bataillon des Green Howards.

– Sword Beach : débarquement du Commando N°4 composé notamment du Commando Kieffer devant Hermanville-sur-Mer.

08:24
– Omaha Beach : les troupes débarquées signalent qu’ils sont sous le feu des batteries de Maisy.

08:25
– Omaha Beach : le Wn 62 est infiltré par des soldats américains isolés tandis que le Wn 61 est attaqué de front et à revers. La communication radio allemande vers Port-en-Bessin est interrompue.

– Gold Beach : débarquement du Royal Marines Commando N°47.

08:30
– Omaha Beach : interruption temporaire du débarquement faute de place sur la plage. Les Allemands croient pendant quelques minutes à la victoire.

– Omaha Beach : contre-attaque du 915ème régiment de grenadiers visant à reprendre le contrôle du Wn 60.

– Omaha Beach : Le général Cota a établi son poste de commandement sur la plage.

– Les pilotes allemands Priller et Wodarczyk effectuent un passage au-dessus des plages de débarquement à bord de leur Focke Wulf 190 et rentrent à leur base de Bondues au nord de Lille sans encombre.

– Les hommes du sergent Davies de la compagnie C du 1st Canadian Parachute Battalion font sauter le pont de Varaville sur la Dives avec l’aide des sapeurs du 3rd Parachute Squadron RE.

08:33
– Omaha Beach : le transport de troupe LCT 538 signale qu’il n’a pas pu débarquer son transport à cause des tirs d’un canon de 88 mm ayant fait 5 blessés parmi les Américains.

08:35
– Omaha Beach : les Américains font leurs quatre premiers prisonniers, de la 8ème compagnie du 916ème Régiment (352ème division d’infanterie allemande).

– Omaha Beach : la 352ème division d’infanterie rend compte au 84ème corps d’armée qu’entre 100 et 200 soldats ont pénétré le dispositif de défense à Colleville et qu’un bataillon vient renforcer le dispositif allemand (bataillon "Meyer").

08:40
– Sword Beach : Lord Lovat et son état-major débarque.

08:45
– Omaha Beach : le 916ème régiment de grenadiers rend compte que le Wn 70 est tombé aux mains de l’ennemi. 3 chars ont traversé le dispositif du Wn 66 et la casemate supérieure du Wn 62 est détruite.

– Sword Beach : débarquement du Royal Marines Commando N°41.

08:49
– Omaha Beach : le 1er bataillon du 116ème régiment d’infanterie américain signale qu’il est bloqué par les tirs de mitrailleuses lourdes et demande le soutien de l’artillerie navale.

08:55
– Omaha Beach : le 352ème régiment d’artillerie peine à maintenir le contact radio avec le Wn 60.

08:57
– Omaha Beach : le 726ème régiment de grenadiers rend compte que 30 chars ennemis ont débarqué entre les Wn 35 et 36.

09:00
– La deuxième pièce de 210 mm de la batterie d’Azeville est mise hors de combat par les navires alliés.

– Pointe du Hoc : les Rangers repoussent une contre-attaque menée par la première compagnie du 916ème régiment d’infanterie.

– Omaha Beach : le point fortifié Wn 60 (secteur Fox Red) protégeant la sortie F1 est réduit au silence par les hommes de la 1ère division d’infanterie US.

Sword Beach : les survivants du commando Kieffer prennent d’assaut le bunker du casino à Ouistreham.

– Les navires rapides allemands de la 5ème escadre sont de retour à la base du Havre.

– Hitler se réveille après avoir veillé assez tard en écoutant du Wagner.

09:05
– Les soldats canadiens débarqués sur le secteur de plage Mike Red signalent que la situation est excellente.

09:10
– Omaha Beach : les Rangers débarqués sur la plage signalent que la marée monte rapidement et que les obstacles de plage n’ont toujours pas été démolis. Ils font la demande d’appui par radio d’équipes de démolition.

09:15
– La 352ème division d’infanterie allemande inscrit dans son journal de bord la perte des points de résistance Wn 65, Wn 68 et Wn 70.

– Les hommes du lieutenant Shave de la troisième section du 3rd Parachute Squadron RE font sauter le pont de Bures sur la Dives.

09:16
– Deux compagnies de la 21ème Panzerdivision (7./192 et 8.(schw.)/ 192) reçoivent l’ordre de s’installer en interdiction face au nord entre Périers-sur-le-Dan et Saint-Aubin-d’Arquenay.

09:17
– Publication du Communiqué N°1 : "Sous le commandement du général Eisenhower, des forces navales alliées, appuyées par de puissantes forces aériennes, ont commencé le débarquement des armées alliées ce matin sur la côte du nord de la France".

09:20
– Les navires au large d’Omaha Beach organisent un nouveau tir de barrage sur les défenses allemandes, demandé par le général Huebner, au risque d’atteindre les soldats américains. Il dure vingt-cinq minutes.

– La batterie allemande de Longues-sur-Mer cesse momentanément de tirer en direction de la mer.

09:21
– La 716ème division d’infanterie rend compte qu’environ 30 chars ennemis se déplacent vers le sud en direction de Meuvaines.

09:25
– Omaha Beach : le 352 régiment d’artillerie rend compte qu’environ 6 chars amphibies ont été détruits par les tirs de mortiers devant le Wn 35.

Sword Beach : un char Duplex Drive appartenant au 13th/18th Hussars et guidé par Philippe Kieffer met un terme à la défense du bunker du casino de Ouistreham.

09:30
– Le général anglais Gale est parachuté au nord de Caen.

– Omaha Beach : Le général Omar Bradley reçoit une estimation de perte qui s’élève à 3 000 soldats hors de combat, tandis que des soldats du 16ème Régiment de la 1ère division d’infanterie américaine sont en route vers Port-en-Bessin.

– Omaha Beach : le 352ème régiment d’artillerie rend compte que les points fortifiés Wn 35 et 36 ont été détruits tandis que les canons du Wn 40 ont détruit 4 chars et 3 péniches de débarquement.

– Gold Beach : une dizaine de chasseurs Focke Wulf 190 allemands attaquent la plage.

– Juno Beach : la localité de Bernières est libérée par les hommes du North Shore Regiment et du Queen’s OWn Rifle.

– Sword Beach : la localité d’Hermanville est libérée par le South Lancashire Regiment tandis que le 1st Suffolk débarque.

09:45
– Fin du second tir de barrage sur Omaha Beach.

– Une patrouille de reconnaissance de la Royal Air Force rend compte de la présence de blindés au nord de Caen.

09:55
– La 352ème division d’infanterie allemande signale que tous les contacts radio avec le 916ème régiment de grenadiers sont rompus.

10:00
– Omaha Beach : 2 destroyers américains s’approchent à moins de 1 km du rivage pour appuyer au plus près les groupes isolés qui tentent de sortir de la plage.

– Omaha Beach : environ 200 soldats du 1er Bataillon du 116ème Régiment (29ème division d’infanterie US) ont escaladé la falaise et atteignent Vierville-sur-Mer.

– Omaha Beach : le point fortifié Wn 64 est réduit au silence par les assaillants américains.

– Sword Beach : les soldats britanniques du commando N°4 atteignent le port de Ouistreham où se concentre la défense allemande.

– Le général Marcks prend la décision de contre-attaquer avec la 21ème Panzer Division.

– Le général Edgar Feuchtinger reçoit l’ordre de contre-attaquer avec ses chars le long de la rivière de l’Orne face aux parachutistes britanniques de la 6th Airborne Division.

10:12
– Omaha Beach : le poste de commandement du 726ème régiment de grenadiers reçoit le message suivant en provenance du poste de résistance Wn 62 : "le Wn 60 tient toujours, le Wn 62 est encore action avec une mitrailleuse, mais la situation est critique. Des éléments des
1ère et 4ème compagnies contre-attaquent."

– Le 914ème régiment de grenadiers rend compte que de nombreuses embarcations ennemies ont pénétré le canal de Carentan mais n’ont pas encore commencé les opérations de débarquement.

10:15
– Omaha Beach : au point de défense Wn 62, près de Colleville-sur-Mer, les deux canons de 76,5 mm sont détruits en même temps par l’artillerie navale.

– Omaha Beach : Le 916ème régiment de grenadiers rend compte qu’entre 60 et 70 barges sont en train de débarquer des soldats devant le Wn 65 à Saint-Laurent-sur-Mer. Les troupes allemandes de la Pointe du Hoc ne répondent plus aux appels radio.

10:25
– Omaha Beach : trois chars sont signalés par le 916ème régiment de grenadiers à l’ouest du Wn 38.

10:30
– A l’ouest d’Utah Beach, les parachutistes américains de la Dog Company (505ème PIR) engagent le combat à proximité de la localité de Neuville-au-Plain.

– Omaha Beach : les deux canons de 75 mm de la Pointe de la Percée, à l’origine de nombreuses destructions, sont mis hors de combat par le destroyer McCook.

– Omaha Beach : le point fortifié Wn 65, à la jonction entre les secteurs de plage Easy Green et Easy Red et protégeant la sortie E1 est réduit au silence par les soldats américains.

– Le général Feuchtinger reçoit l’ordre de déplacer sa 21ème Panzerdivision à l’ouest du canal de l’Orne, et de l’engager au nord de la ligne Bayeux-Caen.

11:00
– La station radio de la Pointe de la Percée est attaquée par le destroyer Thompson au large d’Omaha, qui tire des obus de 127 mm.

– Pointe du Hoc : la 3ème compagnie du 726 régiment de Grenadiers signale à l’état-major de la 352ème division d’infanterie : "L’ennemi, avec un effectif de 2 compagnies, a investi le point d’appui de la Pointe du Hoc. Il tire depuis des navires au large des obus spéciaux munis d’échelles dans la falaise, avec lesquelles l’obstacle peut être escaladé."

– Gold Beach : 7 sorties de plage ont été dégagées.

11:12
– Omaha Beach : le 914ème régiment rend compte que le Wn 60 tient toujours tandis que le Wn 61 est tombé et que le Wn 62 est dans une situation critique même s’il dispose encore d’une mitrailleuse. Les rescapés des 1er et 4ème bataillons préparent une contre-offensive pour reconquérir le Wn 61.

11:20
– Omaha Beach : des éléments du 5ème bataillon de Rangers ont atteint la localité de Surrain (Sud de Colleville-sur-Mer).

11:27
– Omaha Beach : le 916ème régiment de grenadiers rend compte que les assaillants tiennent les hauteurs de la plage de Saint-Laurent-sur-Mer. Le commandant de la 352ème division d’infanterie donne à nouveau l’ordre de "contre-attaquer pour rejeter l’ennemi à la mer".

11:45
– Omaha Beach : le 1er bataillon du 18ème régiment d’infanterie (1ère DI américaine) a débarqué.

11:58
– Le 726ème régiment de grenadiers signale que trois barges de débarquement ont été coulées dans le port de Port-en-Bessin.

12:00
– Utah Beach : les 4 routes de sorties (Causeway en anglais) de plage sont aux mains des parachutistes de la 101st Airborne Division.

– Utah Beach : le 2ème bataillon du 8ème RCT entre dans Poupeville.

– Utah Beach : La Dog Company du 501st Parachute Infantry Regiment atteint le village d’Angoville.

– Pointe du Hoc : les 6 derniers défenseurs du poste d’observation du point d’appui se rendent aux Rangers américains.

– Pointe du Hoc : le colonel Rudder transmet en morse le message "Arrivés à la Pointe du Hoc. Mission achevée. Avons besoin urgent munitions et renforts. Beaucoup de pertes."

– Omaha Beach : par manque de munition, la batterie de Houtteville (à 4 500 mètres de la plage, près de Colleville-sur-Mer) refuse d’exécuter un ordre de tir par salves contres les péniches de débarquement en approche. Les canons de 105 mm ne tirent que pièce par pièce.

– Environ 85 résistants français sont abattus à la prison Caen par la Gestapo, faute d’avoir pu être déplacés.

– Churchill prononce son discours devant la Chambre des Communes, informant les députés britanniques de la libération de Rome et de début du débarquement.

12:14
– Omaha Beach : les Américains ont atteint l’Eglise de Colleville-sur-Mer.

12:23
– Omaha Beach : le 18ème régiment de la 1ère division d’infanterie US escalade la falaise et se dirige vers Colleville-sur-Mer.

12:40
– Omaha Beach : le 726ème régiment de grenadiers rend compte que la sortie Sud de Colleville-sur-Mer a été atteinte par les Américains et que de nombreux chars ont été stoppés par les fossés antichars.

13:00
– Pointe du Hoc. Le colonel Rudder reçoit la réponse à son message de 12:00 : "pas de renfort possible. Tous les Rangers débarqués à Omaha".

– Omaha Beach : Le général Bradley apprend la percée de quelques groupes de soldats au sommet des falaises.

– Omaha Beach : le point fortifié Wn 72 (Vierville-sur-Mer, secteur Dog Green) est réduit au silence).

– Sword Beach : les hommes du 1er Suffolk Regiment enlèvent le point fortifié Morris situé à Colleville-Montgommery (à l’époque Colleville-sur-Orne).

– Sword Beach : les Allemands contre-attaquent pour reprendre le Wn 21 (position "Trout") défendu par les soldats britanniques du 41st R.M. Commando sous les ordres du lieutenant-colonel Gray

13:30
– Bombardement aérien de la ville de Caen.

– Omaha Beach : Le général Omar Bradley, sur le navire amiral Augusta, reçoit le rapport suivant : "Troupes auparavant stoppées sur plages Easy Red, Easy Green, Fox Red, progressent sur hauteurs derrières plages".

13:41
– Omaha Beach : le 726ème régiment de grenadiers signale que les Allemands sont à nouveau maîtres de Colleville-sur-Mer.

– Omaha Beach : la résistance allemande devant les plages de Dog Green, Easy Green, Easy Red et White Red a cessé.

14:00
– Pointe du Hoc : des défenseurs allemands appartenant au 84ème régiment d’infanterie abandonnent le point d’appui sur son flanc ouest.


La consolidation. Les derniers défenseurs allemands quittent leurs positions les uns après les autres sur Omaha, dernier verrou à sauter. Désormais, il s’agit d’installer en Normandie une solide tête de pont.

14:13
– Omaha Beach : destruction par le destroyer USS Harding du clocher de l’Eglise de Vierville-sur-Mer supposé contenir des observateurs
d’artillerie allemands.

14:25
– La localité de Périers, au sud de Sword Beach, est libérée par les chars du Staffordshire Yeomanry après de violents combats.

14:30
– Une barge de sauvetage est mise à l’eau par le navire USS Barton afin de porter secours aux Rangers blessés de la Pointe du Hoc (mais le tir de barrage allemand l’empêche d’y accéder).

14:35
– Juno Beach : Le général Keller donne une conférence de presse dans un verger près de Bernières.

14:58
– Omaha Beach : le 352ème régiment d’artillerie rend compte que le village de Colleville-sur-Mer est à nouveau tombé aux mains de l’ennemi.

15:00
– Omaha Beach : deux destroyers américains s’approchent du rivage pour appuyer au plus près les troupes débarquées.

– Omaha Beach : Le 916ème régiment de grenadiers contre-attaque les unités avancées américaines situées entre les Wn 62a, 62b et 64.

– Le général Marcks demande au colonel von Oppeln-Brokinoswski de contre-attaquer avec la 21ème Panzerdivision : "du succès de votre contre-attaque dépend le sort de l’Allemagne et du conflit."

15:26
– Omaha Beach : échec de la contre-attaque allemande du 916ème régiment de grenadiers à Colleville-sur-Mer.

15:30
– Omaha Beach : Hein Severloh, dernier défenseur du point de défense Wn 62, abandonne son poste après avoir tiré 12 500 coups avec son fusil K98 et sa mitrailleuse MG 42.

– Sword Beach : les Britanniques se sont rendus maîtres du port de Ouistreham, notamment avec l’aide d’un char Avre.

15:45
– Sword Beach : les hommes et les chars du 2ème bataillon East Yorkshire Regiment et du 13/18th Hussars enlèvent le point fortifié Fort Sole.

16:00
– Contre-attaque allemande en direction du pont du lieu-dit La Fière, à 3 km de Sainte-Mère-Eglise, défendu par les parachutistes américains de la Able Company, 505th PIR de la 82nd Airborne.

– Omaha Beach : le premier char Sherman américain parvient à la route reliant par une vallée la plage à Colleville. Il est alors détruit par une pièce antichar.

– Le point fortifié allemand Wn 35 au Hamel est sous contrôle du 1er bataillon du Royal Hampshire.

– Bombardement aérien de la ville de Caen. Bombardement de la batterie allemande au Mont-Canisy par 37 appareils Marauder, qui larguent 61 tonnes de bombes sur le site.

– Le Shropshire Regiment libère la localité de Biéville au sud de Sword Beach, alors que son appui blindé des chars du Staffordshire atteint Blainville.

– Le Maréchal von Rundstedt reçoit l’autorisation d’engager ses deux divisions blindées.

16:20
– 25 chars allemands appartenant à la 21ème Panzerdivision contre-attaquent à proximité de Périers-sur-le-Dan.

17:00
– Omaha Beach : Le général Clarence Huebner débarque sur le secteur de plage Easy Red.

– Omaha Beach : le clocher de l’Eglise de Saint-Laurent-sur-Mer, qui contient des tireurs d’élite allemands, est détruit par l’artillerie américaine.

– Omaha Beach : le point de résistance situé le plus à l’ouest d’Omaha, le Wn 73, est réduit au silence par des hommes du 5ème bataillon de Rangers et du 116ème Régiment (29ème division d’infanterie).

17:10
– Le 916ème régiment de grenadiers informe le quartier général de la 352ème division d’infanterie que le village de Saint-Laurent-sur-Mer est tombé aux mains de l’ennemi.

17:30
– Le discours du général de Gaulle ("La bataille suprême est engagée !…") est diffusé sur la BBC.

– Contre-attaque des blindées allemands menée par le colonel von Oppeln-Brokinoswski en direction de la localité de Biéville visant à repousser les soldats canadiens.

– Contre-attaque des blindés allemands menée par le Major von Gottberg en direction de la localité de Biéville visant à repousser les soldats canadiens.

18:00
– Le bâtiment de guerre français Georges-Leygues ouvre le feu sur la batterie de Longues-sur-Mer, à l’ouest de Gold Beach (qui venait d’attaquer les navires alliés) et plonge le site dans le silence.

– Juno Beach : à Saint-Aubin-sur-Mer, les derniers défenseurs allemands des installations côtières dans le secteur Nan Red se rendent.

– Sword Beach : les hommes du second bataillon du East Yorkshire Regiment enlèvent le point fortifié Daimler à Ouistreham.

18:10
– Omaha Beach : le 915ème régiment de grenadiers rend compte qu’il a contourné les Américains par l’arrière au niveau du château de Colleville-sur-Mer et que ses blessés ne peuvent plus être évacués.

18:25
– Pointe du Hoc : Le général Dietrich Kraiss, commandant la 352ème division d’infanterie, signale à l’officier en charge du 916ème régiment de Grenadiers que "la 1ère compagnie du 914ème régiment de Grenadiers doit contre-attaquer au niveau de la Pointe du Hoc pour résoudre la situation. Des détachements du point d’appui de Le Guay doivent également attaquer depuis l’est."

18:30
– Omaha Beach : le 26ème régiment d’infanterie (1ème division d’infanterie US) commence à débarquer.

18:54
– Le destroyer USS Harding bombarde à nouveau le clocher de l’Eglise de Vierville-sur-Mer. Fin du tir à 18 heures 57.

19:00
– Omaha Beach : dans la localité de Colleville-sur-Mer, des combats violents s’engagent entre les troupes américaines débarquées et les défenseurs allemands.

19:25
– Pointe du Hoc : les Allemands ont lancé une contre-offensive à l’est avec des éléments du centre de soutien Le Guay.

19:35
– Le destroyer USS Harding bombarde à nouveau le clocher de l’Eglise de Vierville-sur-Mer pendant deux minutes ainsi que la zone située à proximité de l’Eglise. Des obus tombent sur le château de Vierville-sur-Mer.

19:37
– Nouveau bombardement par le destroyer USS Harding du clocher de l’Eglise de Vierville-sur-Mer pendant moins de deux minutes ainsi que la zone située à proximité de l’Eglise.

19:40
– Pointe du Hoc : Le général Kraiss est informé de la progression allemande, et "la 9ème compagnie du 726ème régiment de Grenadiers a encerclé l’ennemi par l’est et le sud."

– Omaha Beach : tir de barrage allemand sur la plage dans le secteur de Colleville-sur-Mer, où les opérations de débarquement se poursuivent. Quelques pertes au sein des troupes américaines.

19:45
– Pointe du Hoc : le 916ème régiment de Grenadiers signale le "largage de parachutistes près du point d’appui Le Guay".

20:00
– 6 chars allemands commandés par le capitaine von Gottberg font une percée jusqu’à Lion-sur-Mer où ils observent les opérations de débarquement avant de rebrousser chemin.

– Les troupes du First Suffolk Regiment enlèvent après de féroces combats le point fortifié Hillman, défendu par les hommes du 736ème Régiment de Grenadiers, situé au sud de Sword Beach.

– Les commandos français du 1er B.F.M. atteignent la localité de Le Hauger.

20:15
– La position allemande Hillman est enlevée par les hommes du Staffordshire, après de durs combats.

20:51
– Les derniers éléments de la 6ème division aéroportée se posent avec 256 planeurs sur les zones d’atterrissage de Ranville – LZ N – et au nord-ouest de Bénouville – LZ W – (Opération Mallard).

21:00

– 32 planeurs Horsa du 434th US Troop Carrier Group atterrissent dans le Cotentin à proximité de Hiesville.

– Attaque de 3 compagnies de la 21ème Panzerdivision, commandée par le général Feuchtinger, au sud de Juno Beach : c’est un échec.

– Pointe du Hoc : 24 Rangers de la compagnie A du 5ème bataillon ayant débarqué sur Omaha Beach accèdent au point fortifié de la Pointe du Hoc.

21:30
– Le Maréchal Rommel arrive à son poste de commandement après un voyage en voiture de près de 800 kilomètres.

21:45
– Omaha Beach : des tirs de canons d’artillerie en provenance du sud-est et de la zone de Maisy sont signalés.

22:30
– Bombardement aérien de la ville de Caen.

– Libération après de durs combats de la localité de Tailleville, défendue par le 736ème Régiment de Grenadiers.

– Les hommes du 1er Bataillon Royal Hampshire libèrent la localité d’Arromanches.

23:00
– Pointe du Hoc : une contre-attaque menée par 40 soldats allemands appartenant aux 1er et 914ème régiments de la 352ème division d’infanterie est lancée contre les Rangers à la Pointe du Hoc.

– Omaha Beach : le major Tegtmeyer signale par radio au colonel Ficchy que rien n’est en place pour évacuer les blessés et quelque chose doit être entrepris.

23:30
– Pointe du Hoc : Le général Kraiss rend compte au général Marcks que "la contre-attaque de la 1ère compagnie du 914ème régiment de grenadiers est encore en cours".

Cliquez ici pour accéder à la partie 1 : de 00h00 à 07h59

Haut de page – Retour au Menu du débarquement de Normandie

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook