Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Iles Saint-Marcouf – Encyclopédie D-Day

Encyclopédie du débarquement
et de la Bataille de Normandie

Les îles Saint-Marcouf

Lors des préparations du débarquement de Normandie, deux îlots de quelques dizaines de mètres carrés situés à quelques kilomètres seulement de la plage d’Utah Beach posent de sérieux problèmes aux Alliés.

En effet, ils sont persuadés que les Allemands ont placé sur les ruines d’un ancien bastion construit à l’époque de Napoléon Ier un poste d’observation avancé ou un poste de contrôle des mines sous-marines placées dans la baie de Seine (des soldats allemands ont été repérés par l’aviation alliée sur la plus grande île en mai 1944).

Ces deux îles doivent donc impérativement être sous contrôle avant le début des opérations de débarquement.

Le 6 juin 1944, peu avant 04h30, quatre soldats américains armés seulement de couteaux débarquent sur le rivage des deux îles afin de baliser les plages.

Il s’agit du Sergeant Harvey S. Olson (décoré de la Silver Star pour son action sur les îles Saint-Marcouf, il est décédé en 2002) et du Private Thomas C. Killeran de la Troop A (4th Squadron) ainsi que du Sergeant John W. Zanders et du Corporal Melvin F. Kenzie de la Troop B (24th Squadron).

 

Les deux îles sont désertes mais minées. Ces soldats sont les premiers américains à débarquer en Normandie le 6 juin 1944.

A 04h30, soit deux heures avant l’heure H, un détachement combiné des 4th et 24th Cavalry Squadrons commandés par le Lieutenant Colonel Edward C. Dunn débarque sur les îles Saint-Marcouf. Une heure plus tard, à 05h30, les 132 hommes du détachement ont débarqué et occupent les îles.

Image : Explosion d'un obus tiré sur les îles de Saint-Marcouf le 6 juin 1944 Explosion d’un obus tiré sur les îles de Saint-Marcouf le 6 juin 1944.

Les mines puis les tirs de l’artillerie allemande dans l’après-midi du 6 juin (dont les effets sont encore visibles sur les vestiges de nos jours) causent la mort de 2 hommes et font 17 blessés.

 

Retour au sommaire "Plages du débarquement" de l’encyclopédie

EncyclopédieArmographieFilmographieBibliographie – – Infos du site

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook