Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Bomber Command – 6-7 Juin – Encyclopédie D-Day

Encyclopédie du débarquement
et de la Bataille de Normandie

Opérations du Bomber Command
dans la nuit du 6 au 7 juin 1944

1 065 bombardiers (589 Lancaster, 418 Halifax et 58 Mosquito) sont déployés afin de bombarder les lignes de communications routières et ferroviaires derrière la zone des combats en Normandie.

Toute les cibles sont situées au coeur des villes françaises ou à proximité de ces dernières : 3 488 tonnes de bombes sont ainsi larguées sur Achères, Argentan, Caen, Châteaudun, Condé-sur-Noireau, Coutances, Saint-Lô, Lisieux et Vire.
Malgré les efforts entrepris dans le domaine de la précision lors des raids, les domages collatéraux sur touchant les civils français sont inévitables. Les nuages affectent la précision des bombardements sur une bonne partie des cibles et à Achères, le chef d’escadrille ordonne l’abandon du raid et aucune bombe n’est larguée en raison du manque de visibilité. 10 Lancasters et 1 Halifax sont perdus lors de ces raids.

6 des Lancasters du cinquième groupe sont perdus lors du raid sur Caen. La force principale d’attaque n’attend pas que la cible soit correctement marquée et elle survole à l’altitude de bombardement (moins de 1 000 mètres) une zone sous la protection des défenses anti-aériennes allemandes.

A Argentan, Châteaudun et Lisieux, un certain nombre de dommages sont causés aussi bien aux chemins de fer qu’aux infrastructures. Un pont important de Coutances est fortement endommagé. Les villes de Caen, Condé-sur-Noireau, St-Lô and Vire sont les cibles de bombardements destructeurs et les rues sont complètement bloquées.

En plus de ces missions, les raids suivants sont menés :
32 Mosquitos sur Ludwigshafen
18 patrouilles Serrate
19 avions larguent des mines dans la région de Brest
26 avions sont utilisés pour des opérations en faveur de la résistance.

Pas de perte dans le cadre de ces opérations particulières.

Bilan des opérations

1 160 sorties sont enregistrées au total dans la nuit du 6 au 7 juin et 11 avions sont perdus (0,9 %).

Retour au sommaire "missions aériennes le Jour J" de l’encyclopédie
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook