Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Les divisions fantômes américaines – Encyclopédie D-Day

Encyclopédie du débarquement
et de la Bataille de Normandie

Préparations de la bataille de Normandie :
les divisions fantômes américaines (opération Fortitude)

Cette unité fictive des armées alliées est mise sur pied conformément aux plans de l’opération Fortitude. L’objectif est de laisser croire les espions adverses à l’existence d’une armée réelle capable d’envahir le Pas-de-Calais. Ceci a eu pour conséquence le maintien de près de 150 000 soldats allemands dans cette région pendant plusieurs semaines après le débarquement du 6 juin 1944. Voici dans le détail la composition de cette armée qui n’a existé en tant que tel que sur le papier.

1st Army Group (FUSAG)
Insigne : AG de Washington : 7/03/44, puis ASF 13/03/44 ; ACS G1 : 21/03/44 ; dessin qui apparaît officiellement le 13/04/44, approuvé pour le port du 28/03/44 au 14/07/44.
Unité appartenant à l’opération Fortitude South et Fortitude South II.

Composition initiale Fortitude South :
Canadian First Army
Third US Army

Puis Fortitude South II :
Fourteenth Army (US)
Ninth Army (US)
Fourth Army (GB)

Plus éléments de supports de l’ US Army.

Commandée par les généraux Patton, McNair et DeWitt.

Son quartier général (QG) est situé à Wentworth près d’Ascott.
Prévue pour débarquer dans le Pas-de-Calais et foncer sur Anvers et Bruxelles.
En août 1944, les 9ème et 14ème armées sont détachées et attachées en tant que réserve au SHAEF tandis que la First Allied Airborne Army (qui existe réellement mais dont une partie de ses composantes sont fictives) est assignée au FUSAG.
Le FUSAG est alors employé pour faire croire aux Allemands à une opération aérienne alliée dans le secteur de Kiel-Brême en septembre 1944, en même temps que l’opération Market Garden. Elle est dissoute en octobre 44.

2d Army Group (SUSAG)
Pas d’insigne.
Assigné au SHAEF pour Fortitude South II en remplacement du FUSAG, lorsque ce dernier serait réellement activé en Normandie, mais ne fut jamais déployé.

Twelfth Army (12th)
Pas d’insigne.
Unité fictive assignée au SHAEF mais jamais « activée ».

Fourteenth Army (14th)
Insigne : approuvé le 07/07/44. Autorisé par le Joint Security Control du 03/08/44, dessin à l’US Army Institute of Heraldry le 30/06/45.
Appartenant au plan Fortitude South II, élément du FUSAG, composée des XXXIII & XXXVII Corps, 9th et 21st Airborne Divisions et d’éléments de soutien de l’Army.

Commandée par le général J. P. Lucas.

Débarque à Liverpool entre mai et juin 1944 (QG à Mobberly, Cheshire) puis se rend dans l’East Anglia à Little Waltham dans l’Essex entre le 11 et 21 juillet. Prévue pour former les forces du centre et de l’est de l’invasion du Pas-de-Calais, et mener des opérations aéroportées.
Détachée et placée en réserve stratégique du SHAEF en août 44. Se déplace alors dans le secteur de Southampton Brighton, le QG est situé à Fareham près de Portsmouth fin août 1944. Se rend en France en septembre 44, quitte ses assignations précédentes auprès du FUSAG et du SHAEF.
Cette armée serait composée de condamnés, libérés de prisons aux Etats-Unis et enrôlés dans des unités spéciales. Certaines brigades étant composées de tueurs et de gangsters sans scrupules destinés à combattre les japonais, mais qui ont finalement été envoyés en Angleterre. Ils ont l’ordre de faire du nettoyage sans faire de prisonniers.
Plus aucun agent double ne mentionnera cette armée après son arrivée en France. Elle est dissoute en octobre.
En mars 1945, l’agent «Garbo» signale que la 14th Army a été dissoute et la plupart de ses hommes ont été utilisés pour combler les pertes des Alliées durant les combats dans les Ardennes.

XXX Corps
Pas d’insigne.
Unité fictive allouée au SHAEF. Devant être présente en Angleterre dans le cadre de l’opération Fortitude South II mais n’est «jamais déployée».

XXXIII Corps
Insigne : approuvé pour le port le 07/07/44. Autorisé par le Joint Security Control, dessin à l’US Army Institute of Heraldry le 30/06/45.
Élément de Fortitude South II. Appartient à la 14th Army, composé des 11th et 48th Infantry et 25th Armd Divisions (fictives), plus des unités additionnelles.
Arrive en Angleterre en juin 1944, sont QG est à Marbury dans le Cheshire. Se rend à Bury St Edmunds dans le Suffolk en juillet. Prévue pour prendre part à la seconde vague d’assaut dans le Pas-de-Calais. Se rend ensuite à Romsey près de Southampton en août 1944. La 25th Armd Div. est transférée au XXXVII Corps en septembre, elle est remplacée par la 17th Infantry Division début octobre. Supprimé en octobre et ses unités utilisées comme source de remplacement.

XXXVII Corps
Pas d’insigne.
Élément de Fortitude South II. Appartient à la 14th Army ; arrive en Angleterre entre mai et juin 1944. Son QG est à Great Baddow, Chelmsford, Essex. Composé des 17th et 59th Infantry Divisions plus les unités additionnelles du Corps.
A l’origine assigné à la THUSA, puis transféré au 14th Army mi-juillet1944. Prévu pour être dans la première vague d’assaut dans le Pas-de-Calais. Se déplace à Worthing, Sussex fin août 1944, son QG est à Goring. La 25th Armd Div. arrive en septembre, tandis que la 17th inf. Div. est transférée au XXXIII Corps en octobre. Libéré de son assignation auprès du FUSAG en septembre, quitte Southampton destination la France, avec la 59th inf. et 25th Armd. fin septembre, puis disparaît de la circulation.

XXXVIII Corps
Pas d’insigne.
Unité fictive allouée au SHAEF pour l’opération Fortitude South II, «jamais déployée».

XXXIX Corps
Pas d’insigne.
Unité fictive allouée au SHAEF. Devant être présente en Angleterre dans le cadre de l’opération Fortitude South II mais «jamais déployée».

9th Airborne Division
Insigne : approuvé pour le port le 03/08/44.
Élément de Fortitude South II, arrive en Angleterre à une date inconnue, assignée au SHAEF en avril 1944. Appartient à la 14th Army. Composée des 196th et 199th Infantry Glider Regiment, 523rd Infantry Parachute Regt plus divers éléments. Son QG est à Leicester, elle est prévue pour sauter dans le Pas-de-Calais. Sous le commandement direct du FUSAG à la mi-août 44, puis transférée à la First Allied Airborne Army, utilisée dans l’opération de déception sur Kiel-Brême en septembre. Assignée au XVII Airborne Corps, fictif.
Fin novembre l’information selon laquelle les 9th et 21st Airborne divisions ont été fusionnées pour former la 13th Airborne Division (qui existe vraiment et est déjà en France) est diffusée.

11th Infantry Division
Insigne : autorisé pour le port le 05/07/44, dessin à l’US Army Institute of Heraldry du 30/06/45.
à l’origine, elle devait se nommer 11th Motorized Division et servir en Angleterre. Elle devient une division d’infanterie dans le cadre de Fortitude South II. Arrivée en juin 1944. Sert au sein du XXXIII Corps, composée des 178th, 352d et 392d Inf Regts, plus des éléments divisionnaires. «Brutus» (agent double) signale aux allemands qu’elle est bien entraînée.
Installée dans le secteur de Northwich Cheshire, son QG est à Delamere house. Elle se déplace vers Burry St Edmunds dans le Suffolk à la mi-juillet (secteur précédemment occupé par la vraie 4th Armd Division). Elle doit être un élément de réserve pour le débarquement dans le Pas-de-Calais. Arrive à Winchester en août, puis Abergavenny dans le Pays De Galles en octobre.

14th Infantry Division
Insigne : autorisé par le Joint Security Control 07/08/44, dessin à l’US Army Institute of Heraldry.
à l’origine, elle devait se nommer 14th Motorized Division et servir en Angleterre. Elle devient une division d’infanterie dans le cadre de Fortitude South II. Mais elle n’est jamais «déployée».

15th Infantry Division
Pas d’insigne.
à l’origine, elle devait se nommer 15th Motorized Division, pour servir en Angleterre devient une Division d’infanterie allouée au SHAEF pour Fortitude South II. Mais elle n’est jamais «déployée».

15th Armored Division
Insigne : équivalent à celui des unités blindées avec le chiffre 15. Cette division voit son patch être produit alors qu’elle n’est pas encore activée aux Etats-Unis, et elle ne le sera jamais réellement. Autorisé par le Joint Security Control, non daté.
Allouée au théâtre nord africain puis au SHAEF pour Fortitude South II, mais jamais «déployée».

17th Infantry Division
Insigne : autorisé par le Joint Security Control le 03/08/44, dessin à l’US Army Institute of Heraldry le 30/07/45.
à l’origine, elle devait se nommer 17th Motorized Division, pour servir en Angleterre, puis elle devient une division d’infanterie allouée au SHAEF dans le cadre de Fortitude South II. Élément appartenant au XXXVII Corps puis au XXXIII Corps, elle est composée des 293rd, 336th et 375th Inf Regts, en plus d’éléments divisionnaires ; arrive en Angleterre en juin 1944, son QG est à Birmingham. Se rend à Hatfield Peverel, Essex en juillet. Fait partie de la Force Navale « N » (fictive) qui s’entraîne à Southampton et Studland. Prévue pour être dans la première vague d’assaut sur le Pas-de-Calais. Se déplace à Brighton Burgess Hill en août, assignée au XXXIII Corps en octobre. Se rend au Pays de Galles en octobre. Dissoute début 1945.

19th Infantry Division
Pas d’insigne.
Allouée au SHAEF pour Fortitude South II, mais jamais «déployée».
Composée des 572d, 573rd, 578th Inf Regts et d’éléments divisionnaires.

21st Infantry Division
Pas d’insigne.
à l’origine, elle devait se nommer 21st Motorized Division et servir en Angleterre mais elle devient une division d’infanterie allouée au SHAEF dans le cadre de Fortitude South II. Elle n’est jamais «déployée».

21st Airborne Division
Insigne : autorisé pour le port le 03/08/44, Insigne : autorisé par le Joint Security Control, dessin à l’US Army Institute of Heraldry le 30/06/45.
Élément de Fortitude South II, composée des 277th et 278th GIR et 521st PIR, en plus d’éléments divisionnaires. Appartient à la 14th Army, son QG est à Fulbeck dans le Lincolnshire. Prévue pour sauter sur le Pas-de-Calais. Sous le commandement direct du FUSAG en août puis transférée au First Allied Airborne Army, elle participe à la fausse opération aéroportée sur Kiel-Brême en septembre. Assignée au XVII Airborne Corps (fictif). Elle fusionne avec la 9th Airborne Division avant de devenir la 13th Airborne Division quiexiste déjà.

23rd Infantry Division
Pas d’insigne.
Assignée au Moyen-Orient en 1942, jamais déployée dans l’ordre de bataille. Puis allouée au SHAEF, mais là encore elle n’est jamais déployé.

25th Armored Division
Elément de Fortitude South II, appartient au XXXIII, puis au XXXVII Corps, activée au Cp Pine New York en 1941. Composée des 72nd, 73rd, 74th Tk Bns et 498th, 499th, 500th Armd. Inf. Bns, en plus de troupes de soutien. Arrive en Angleterre en juin 1944, Son QG est à Wincanton dans le Somerset, puis elle se déplace jusqu’à East Dereham dans le Norfolk en juillet. Prévue pour être dans la deuxième vague d’assaut dans le Pas-de-Calais. Se rend à Tidworth dans le Hampshire en août, puis passe sous le contrôle du XXXVII Corps en septembre. Embarque depuis Southampton vers la France au début d’octobre. N’existe plus à l’issu.

39th Armored Division
Allouée au théâtre nord africain en 1942, puis au SHAEF pour Fortitude South II, mais jamais «déployée» dans l’ordre de bataille.

47th Infantry Division
Pas d’insigne.
Allouée au théâtre nord africain en 1942, puis au SHAEF pour Fortitude South II, mais jamais «déployée» dans l’ordre de bataille.

48th Infantry Division
Insigne : autorisé par le Joint Security Control du 03/08/44, dessin à l’US Army Institute of Heraldry le 16/02/49.
Elément de Fortitude South II, appartient au XXXIII Corps, formée en 1942 au camp Clatsop dans l’Oregon, participe à des manœuvres puis est envoyée au Desert Training Center, en service le long de l’Alcan Highway. Composée des 80th, 95th et 146th Inf Regts, en plus d’unités de soutien divisionnaires.
Arrivée en Angleterre en juin 1944, «Brutus» (agent double) signale aux allemands qu’elle est bien entraînée.
Son QG est à Newcastle-Under-Lyme dans le Staffordshire. Assignée au XXXIII Corps début juillet, elle se déplace en juillet à Woodbridge Suffolk. Prévue pour être en réserve lors de l’assaut sur le Pas-de-Calais. Se rend à Brockenhurst Hampshire en août. Débute alors l’entraînement des troupes aéroportées en août, son personnel est rattaché à la 21st Airborne Division pour l’entraînement. Elle poursuit son entraînement jusqu’à l’automne 1944. Puis elle passe sous le contrôle de la British Base Section en octobre. Se rend après à Dundee en Ecosse début décembre et poursuit sont entraînement aérotransporté. Dissoute en janvier 1945, ses cadres sont renvoyés aux Etats-Unis pour former des troupes spéciales.
Une véritable 48th I.D. de l’USNG sera mise sur pied après-guerre mais avec un insigne différent.

55th Infantry Division
Insigne : autorisé par le Joint Security Control du 03/08/44, dessin à l’US Army Institute of Heraldry le 30/06/45.
Assignée à Fortitude North , fictivement installée en Islande d’août à octobre 1943 en remplacement de la 5th Infantry Division (réelle) qui est retournée en Angleterre. Les services secrets allemands prendront compte de ces modifications dans l’ordre de bataille alliée jusqu’en février 1944.
Détachée au VII Corps brtiannique (fictif) en mars 1944, elle est composée des 78th, 83rd et 96th Inf Regts en plus de troupes de soutien. Elle est renforcée par les 7th, 9th et 10th Ranger Bns (fictifs) en avril 1944.
Cet ensemble doit être le fer de lance sur le front de Navirk en Norvège après le débarquement de la 52d (Lowland) Div. britannique mais n’a jamais pu être mis en place du fait de l’éloignement de la Norvège et de l’impossibilité de faire croire à cette supercherie aux Allemands. Dès lors elle quitte le VII Corps en juillet. Avec la 48ème division d’infanterie (réelle) et la 90ème division d’infanterie (fictive) britanniques, elle prépare l’occupation du sud de la Norvège. Elle quitte l’Islande durant l’hiver 1944-1945 et disparaît de la scène des opérations fictives.

59th Infantry Division
Insigne : autorisé au port 03/08/44. Insigne : autorisé par le Joint Security Control, dessin à l’US Army Institute of Heraldry le 31/08/49.
Élément de Fortitude South II activée à Fort Custer dans le Michigan en 1942. Elle participe à différentes manœuvres dans le Tennessee et au Minnesota puis se rend au Desert Training Center. Elle arrive en Angleterre en mai 1944, son QG est à Harwich. Elle est composée des 94th, 139th et 171st Inf. Regts en plus de troupes du soutien divisionnaire. A l’origine, elle doit remplacer la 35th ID (réelle) au sein de la THUSA. Elle appartient au XXXVII Corps. Son QG est alors à Ipswich. Elle est associée à la force navale fictive «F» et réalise trois opérations d’entraînements amphibies en juillet. Prévue pour être dans la première vague lors de l’assaut sur le Pas-de-Calais, elle se déplace à Rowlands Castle dans le Hampshire en août. S’embarque à Southampton vers la France fin septembre.

112th Infantry Division
Pas d’insigne.
Assignée au SHAEF mais jamais «déployée».

7th Ranger Bn
Déployé en Islande dans le cadre de l’opération Fortitude North en mars 1944. Elément du VII Corps britannique.

8th Ranger Bn
Déployé en Islande dans le cadre de l’opération Fortitude North en mars 1944, mais jamais employé.

9th Ranger Bn
Déployé en Islande dans le cadre de l’opération Fortitude North en mars 1944. Elément du VII Corps britannique.

10th Ranger Bn
Déployé en Islande dans le cadre de l’opération Fortitude North en mars 1944. Elément du VII Corps britannique.

11th Ranger Bn
Déployé en Islande dans le cadre de l’opération Fortitude North en mars 1944, mais jamais employé.

VIII TAC
Pas d’Insigne.
Unité obtenue pour le SHAEF à sa demande en juillet 1944, mais jamais «employée» (commandée fictivement par le général J. Auten).

Retour au menu Préparations de l’encyclopédie
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook