Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Les divisions fantômes britanniques – Encyclopédie D-Day

Encyclopédie du débarquement
et de la Bataille de Normandie

Préparations de la bataille de Normandie :
les divisions fantômes britanniques (opération Fortitude)

Cette unité fictive des armées alliées est mise sur pied conformément aux plans de l’opération Fortitude. L’objectif est de laisser croire les espions adverses à l’existence d’une armée réelle capable d’envahir le Pas-de-Calais. Ceci a eu pour conséquence le maintien de près de 150 000 soldats allemands dans cette région pendant plusieurs semaines après le débarquement du 6 juin 1944. Voici dans le détail la composition de ces armées qui n’ont existé en tant que tel que sur le papier.

Fourth Army
Employé dans l’opération de déception sur la Norvège dans le cadre de Tindall et Fortitude North, elle réapparaît à Heathfield dans le Sussex pour Fortitude South II en tant qu’élément du FUSAG, avec les II et VII Corps britanniques et la 35th Infantry Division (ID) américaine, en plus d’éléments de soutien de l’Army. Son quartier général (QG) est à Colchester et elle participe à l’opération fictive dans le secteur de Kehl-Brême, mise sur pied de concert avec l’opération sur Arnhem. En décembre, elle est déplacée fictivement dans le Yorkshire pour menacer la Hollande (opération Trolleycar), fin 1944. Elle est dissoute en février 1945.

Sixth Army
Située à Luton East anglia, désignée pour représenter une Army en 1943, elle est théoriquement capable de mener un assaut en n’importe quel point des côtes du nord-est de l’Europe. Jamais «déployée», elle est toutefois conservée dans l’ordre de bataille allié mis à jour par les Allemands jusqu’à la fin de la guerre.

II Corps
Existe réellement en France en 1940, commandé par Sir A. Brooke. Dissoute début 1944 lorsqu’il est choisi comme un futur élément fictif de l’opération Fortitude. Son QG est à Stirling en Écosse, il dispose de la (vraie) 3rd ID britannique rapidement remplacée par la 58th ID (fictive), la 55th ID en Irlande du nord et la 113th brigade d’infanterie indépendante dans les Orkneys. Le II Corps doit attaquer Stavanger avec la 58th et, appuyée par des commandos et des parachutistes, doit prendre l’aérodrome, la 55th arrivant après. Le vrai XV Corps américain basé en Irlande devait alors suivre lors de l’avancée sur Oslo.
Transféré au FUSAG début juin, il se rend dans le Lincolnshire, puis revient à la 4th Army pour Fortitude South II. Son QG est alors basé à Tunbridge Wells dans le Kent, il dispose alors des 55th et 58th ID et de la 35th Armored Brigade (AD). Transféré en France fin septembre, il comprend alors la 55th ID, la 79th AD et la 76th ID. La 59th ID est dissoute mais reste dans l’ordre de bataille fictif. En novembre 1944 il est rattaché à la 1st Army canadienne dans le cadre de l’opération Trolleycar.


VII Corps
Existe réellement en France en 1940, dissoute à la Noël 1940. Corps fictif réactivé comme élément de la 4th Army, son QG est à Dundee avec la 55th ID américaine (en Islande), la 52d Lowland Division britannique ( à Dundee), une brigade norvégienne et trois bataillons fictifs de Rangers.
Elle se rend dans le sud de l’Angleterre avec la 4th Army pour Fortitude South II, son QG passe à Folkestone dans le Kent où il dispose alors des 61st ID (réelle), 80th ID (fictive) et 5th AD (fictive). Puis il se retrouve dans l’East Anglia en septembre, dans le Yorkshire en décembre, avant d’être dissout en janvier 1945.

2nd Airborne Division
Élément de Fortitude South II, appartient au II Corps britannique, son QG est situé à Grantham et Skegness dans le Lincolnshire. Composée des 11th et 12th Para Brigade et du 1st Air Landing Brigade, ainsi que des éléments du soutien divisionnaire.
Directement sous le contrôle du FUSAG, son objectif est de faire croire à une menace sur Kehl-Brême. Elle est dissoute pour fournir des remplaçants aux 1st et 6th Airborne Divisions (réelles) en décembre 1945.

5th Armoured Division
Élément de Fortitude South II, appartient au VII Corps britannique, son QG est situé à Newmarket. Elle est composée de la 37th Armored Brigade (AB) et de la 43th Infantry Brigade (IB) en plus d’éléments du soutien divisionnaire. Elle se rend dans le Yorkshire en novembre 1944 avant d’être dissoute en janvier 1945.

9th Armoured Division
à l’origine une vraie division de la Home Force, dissoute en 1944. Incluse par les Allemands dans l’ordre de bataille du FUSAG, les Alliées la conservent (fictivement) et l’assignent à la 21st AGp. Elle comprend les 28th AB et 7th IB en plus d’éléments de soutien divisionnaire.

58th Infantry Division
Elément du II Corps dans le cadre de Fortitude South II. Créée pour remplacer la vraie 3rd ID au début de l’exercice Fabius, elle est prévue pour un assaut sur Stavanger. Les allemands sont persuadés que cette division est située dans le secteur de Windsor. Composée des 173rd, 174th et 175th IB, elle comprend également des éléments de soutien divisionnaires.
Elle apparaît à Aberlour, réalise un entraînement de montagne à Aviermore, elle est à Kingcaid puis à Dufftown à la mi-avril, et se rend au sud de Glasgow pour parfaire son entraînement montagne. Elle réalise des entraînements de débarquement à Greenock fin avril, puis poursuit ses entraînements près de Glasgow. En mai, elle est dans le Lincolnshire puis dans le Kent en juin dans le cadre de Fortitude South II. Son QG est à Gravesend. En septembre elle est dans l’East Anglia, en novembre dans le Yorkshire, puis revient dans le Hertfordshire début 1945 avant d’être dissoute en avril 1945.

59th Infantry Division
Une vraie division qui est démantelée après la Normandie, mais reste fictivement active comme élément du II Corps.

80th Infantry Division
A l’origine, une vraie division de la Home Service Reserve, renommée 38th ID, mais qui conserve le nom et l’insigne. Composée des 50th, 211th et 208th IB. Assignée au VII Corps dans le cadre de Fortitude South II, elle se rend dans le Lancashire et installe son QG à Canterbury. Assignée au II Corps, elle reste sur place jusqu’en septembre et revient au VII Corps avant de rejoindre le Suffolk en octobre. En décembre elle prend ses quartiers dans le Yorkshire avec la 4th Army, puis dans l’East anglia ou elle est dissoute en avril 1945.

North Eastern Task force
Une fausse force navale créée pour Fortitude South et Fortitude South II, pour couvrir les opérations de Neptune aux Allemands. Elle comporte les forces F, M et N.

Force F
Une fausse force navale présente à Sheerness (où est installé son QG) et à Harwich, sa présence est matérialisée par l’utilisation d’ondes radios entre mai et juin 1944 en liaison avec BIGBOB.
Début juin 1944, elle simule via la radio un entraînement de débarquement avec la 28th ID américaine (opération Saw). Il en est de même en juillet et août mais avec la 59th ID américaine.

Force M
Une fausse force navale présente à Portsmouth (où est installé son QG) et à Newhaven, fictivement composé de péniches de retour de Normandie, sa présence est matérialisée par l’utilisation d’ondes radios en juillet et août. Elle réalise des entraînements de débarquements fictifs avec la 55th ID britannique à Hayling Islande.

Force N
Une fausse force navale présente à Southampton, fictivement composée de péniches de retour de Normandie, sa présence est matérialisée par l’utilisation d’ondes radios en juillet et août. Elle mène des entraînements de débarquements avec la 17th ID à Studland.

Force W
Présente dans le Clyde pour débarquer à Stavanger dans le cadre de Fortitude North, sa présence est matérialisée par l’utilisation d’ondes radios en avril et mai. Elle mène des entraînements de débarquements avec la 58th ID britannique.

Retour au menu Préparations de l’encyclopédie
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook