Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Opération Bolero – Encyclopédie D-Day

Encyclopédie du débarquement
et de la Bataille de Normandie

Préparations de la bataille de Normandie :
Opération Bolero

Les origines de l’opération Bolero

Les Alliés sont dans l’obligation de combattre l’Allemagne sur son territoire et de libérer les territoires occupés. La puissance de guerre américaine, qui se met progressivement en marche, représente un formidable potentiel en hommes et en matériels pour la victoire. Mais ces moyens ne servent à rien s’ils restent sur le territoire américain, il faut les transporter d’une manière ou d’une autre vers l’Europe en guerre.

Initiée par le général américain Henry H. Arnold qui fait l’inventaire des solutions possibles pour transporter ces forces à travers l’océan Atlantique, l’opération Bolero apporte la solution : les soldats (mais aussi leurs infrastructures) sont déplacés vers la côte est des Etats-Unis dans un premier temps puis embarquent dans des navires de transport en direction de la Grande-Bretagne et s’installent enfin dans des camps où ils poursuivent leurs entrainements.

L’opération Bolero nécessite le concours de plusieurs logisticiens militaires et civils anglo-américains qui travaillent de concert pour coordonner leurs efforts. L’une des épines de ce dossier est la présence dans l’Atlantique des sous-marins allemands, les fameux U-Boote, qui coulent un grand nombre de bâtiments alliés depuis le début de la guerre.

Les convois sont ainsi escortés par des bâtiments de guerre lourdement armés et équipés de sonars performants.

Le lancement de l’opération Bolero

Le premier convoi quitte les Etats-Unis en direction de l’Angleterre en avril 1942. Ces éléments sont initialement prévus pour être engagés dans le cadre de l’opération Round Up qui a finalement donné naissance à l’opération Overlord plusieurs mois plus tard. Selon les plans du War Department, le ministère de la guerre américain, un million de soldats doivent avoir été transportés d’avril 1942 à avril 1943.

Les manques de moyens maritimes, la menace des U-Boote et l’évolution de la guerre (avec l’opération amphibie Torch en Afrique du Nord) retardent ces prédictions : le 31 juillet 1943, 238000 soldats américains ont traversé l’Atlantique. Mais à la fin de l’été 1943, les Alliés concentrent progressivement leurs efforts sur l’opération Overlord en Normandie et de juillet 1943 à février 1944, 700 000 soldats rejoignent l’Angleterre. En mai 1944, les Américains sont 1 527 000 à s’entraîner en Grande-Bretagne dans l’attente du Jour J.

Retour au menu Préparations de l’encyclopédie
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook