Loren Greiner – 81st chemical mortar battalion

Loren Greiner | 1908-2016
D Company
81st chemical mortar battalion

Le Jour-J – 6 juin 1944 – Loren Greiner est opérateur radio au sein du 81st chemical mortar battalion. La compagnie D à laquelle il appartient est chargée d’apporter un appui feu conséquent au profit des fantassins du 116th Infantry Regiment de la 29th Infantry Division qui débarquent sur le secteur « Dog », entre Saint-Laurent-sur-Mer et Vierville-sur-Mer. L’unité est équipée de mortiers de 107 mm qui doivent théoriquement empêcher les contre-attaques allemandes une fois la plage sous contrôle. A compter de 07h10 (Heure H + 40 minutes), il débarque du haut de ses 36 ans sur le secteur de plage codé « Dog Red » à l’ouest des Moulins et parvient à survivre à l’enfer d’Omaha la Sanglante. Le 8 juin 1944, la compagnie D s’empare de la batterie de Maisy.

Après la difficile bataille de Normandie – et notamment les combats pour Saint-Lô, il participe à la libération de Paris et son unité est déployée jusqu’en Allemagne à travers la fameuse ligne Siegfried et le Luxembourg. Il participe à la libération du camp de concentration d’Ohrdruf. En septembre 1945, il est démobilisé et retourne aux Etats-Unis. Il s’installe dans le Nebraska avant de déménager dans l’Iowa en 1960, et travaille dans le domaine du traitement et du contrôle des eaux. Il est décédé à l’âge de 108 ans.