Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Audrieu en 1944 – Calvados – Bataille de Normandie

Audrieu (Calvados)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 8 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau anglais 61st Reconnaissance Regiment, 8th Armoured Brigade (Independent)

Drapeau anglais 4th/7th Dragoons Guard, 8th Armoured Brigade (Independent)

Drapeau anglais 24th Lancers, 8th Armoured Brigade (Independent)

Drapeau anglais Nottinghamshire (Sherwood Rangers) Yeomanry, 8th Armoured Brigade (Independent)

Drapeau anglais 6th Battalion Green Howards Regiment, 69th Infantry Brigade, 50th Infantry Division

Drapeau nazi S.S.-Panzeraufklärungs-Lehr-Abteilung 130, Panzer Lehr Division

Drapeau nazi S.S.-Aufklärungsabteilung 12, 12. S.S. Panzer-Division Hitlerjugend

Drapeau nazi S.S.-Panzergrenadierregiment 26, 12. S.S. Panzer-Division Hitlerjugend

Historique :

C’est dans le château d’Audrieu que s’installe l’état-major du S.S.-Aufklärungsabteilung 12 (12. S.S. Panzer-Division Hitlerjugend) commandé par le S.S.-Standartenführer Gerhard Bremer.

Au lendemain du débarquement de Normandie, la Panzer Lehr Division se met en route en direction des côtes afin de rejeter l’ennemi à la mer. Retardés par les incessantes attaques aériennes, les éléments de tête du S.S.-Panzeraufklärungs-Lehr-Abteilung 130 s’installent en défense ferme dans Audrieu en soirée du 7 juin 1944 après avoir détruit plusieurs véhicules anglais. Les Alliés décident de bombarder abondamment ce village.

Le 8 juin 1944, l’ordre est alors donné au S.S.-Aufklärungsabteilung 12 de préparer depuis Audrieu une nouvelle offensive en direction des côtes. le même jour, la 50ème division d’infanterie anglaise est engagée à compter de 8 heures dans une offensive qui vise à briser la ligne de défense allemande : c’est la 8ème brigade blindée qui s’élance dans le combat avec divers renforcements. A 14 heures, le 61st Reconnaissance Regiment est stoppé par le S.S.-Aufklärungsabteilung 12 et les Allemands font environ quinze prisonniers. A 20 heures, Audrieu est au coeur de tous les combats avec d’impressionnants duels d’artillerie qui mettent rapidement le feu à tout le village : les Alliés bombardent cette commune pendant une heure et vingt minutes exactement, forçant ainsi les Allemands à se replier au sud à hauteur de Cristot et de la cote 103, un mouvement de terrain dominant la région. La 8ème brigade blindée est alors libre de s’emparer des ruines d’Audrieu.

Pendant la nuit du 8 au 9 juin, de nombreux Allemands menés par l’Abteilungsadjutant Obersturmführer Buchheim parviennent à s’infiltrer dans Audrieu pour récupérer des véhicules abandonnés pendant leur repli, mais ils ne peuvent que sauver des documents importants et ils détruisent les radios de bord.

De nombreux prisonniers alliés ont été transportés dans le secteur du château d’Audrieu pendant cette période. Le 8 juin 1944, 22 soldats du Royal Winniped Rifles et 2 soldats du Queen’s Own Rifles of Canada sont exécutés. Les Allemands renouvellent cette tuerie le 9 et le 11 juin. Au total, ce sont 66 soldats canadiens qui sont abattus par les Allemands dans ce secteur (58 soldats du Royal Winniped Rifles, 4 du 3rd Anti-Tank Regiment R.C.A., 2 du 6th Field Company R.C.E., et 2 du Cameron Highlanders of Ottawa).

Cartes d’Audrieu :

Image : carte du secteur de Audrieu - Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook