Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Cheux en 1944 – Calvados – Bataille de Normandie

Cheux (Calvados)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 26 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau anglais 11th Armored Division

Drapeau anglais 2nd Glasgow Highlanders, 46th (Highland) Infantry Brigade, 15th Infantry Division

Drapeau anglais 43rd (Wessex) Infantry Division

Drapeau nazi S.S. Panzer-Grenadierregiment 25, 12. S.S. Panzer-Division Hitlerjugend

Drapeau nazi S.S. Panzer-Grenadierregiment 26, 12. S.S. Panzer-Division Hitlerjugend

Drapeau nazi S.S. Panzer-Artillerieregiment 12, 12. S.S. Panzer-Division Hitlerjugend

Drapeau nazi Schwere SS-Panzer-Abteilung 101

Drapeau nazi Panzer-Lehr-Division

Drapeau nazi 2. Panzer-Division

Drapeau nazi 21. Panzer-Division

Historique :

Le S.S. Panzer-Grenadierregiment 26 appartenant à la 12. S.S. Panzer-Division Hitlerjugend s’installe à Cheux à compter du 8 juin 1944, une commune choisie par l’état-major de la Panzer-Lehr-Division pour y installer son poste de commandement. C’est d’ailleurs ce même jour à 19 heures 05 que le Generalfeldmarschall Rommel rend visite à la division. La région de Cheux est pour les Alliés un objectif à atteindre depuis le 12 juin dans la mesure où ils envisagent de s’en emparer ce jour par une attaque menée par la 2nd Canadian Armoured Brigade, mais sans succès.

Il faut attendre près de deux semaines pour que les Alliés atteignent finalement cet objectif. Le 26 juin 1944, les Britanniques déclenchent l’opération Epsom qui doit percer le front à l’ouest de Caen et assurer le contrôle des ponts sur l’Odon. Le secteur de Cheux, au coeur de l’offensive, est dévolu à la 46th (Highland) Infantry Brigade (15th Infantry Division) et correspond à la première phase de l’offensive (codée “Gout“). Vers 11 heures, le régiment écossais du 2nd Glasgow Highlanders atteint les abords nord du village qui est défendu par des fantassins allemands : la progression dans Cheux est difficile et les Ecossais livrent un combat épuisant dans les rues, étant obligés de contrôler les maisons les unes après les autres sous le feu des tireurs isolés adverses. A 11 heures 30, le 2nd Glasgow Highlanders rend compte qu’il s’est emparé de Cheux bien que des soldats ennemis soient toujours présents dans le village. Les Allemands décident alors de déclencher leur artillerie et en particulier sur la commune, détruisant une partie des constructions.

Conformément au plan initialement prévu, les éléments de reconnaissance de la 11th Armored Division progressent ensuite en direction de Cheux qu’ils atteignent vers 12 heures 50, ayant été retardés par les champs de mines successifs. Dans le village, ils sont encore ralentis par les destructions causées par les bombardements et ils ne parviennent à s’extraire de Cheux qu’à compter de 14 heures. Une demi-heure plus tard, les Anglais sont pris à partie par vingt chars allemands appartenant au 3ème bataillon du schwere SS-Panzer-Abteilung 101, au S.S. Panzer-Grenadierregiment 25 et à la 21. Panzer-Division. Tandis que le 2nd Glasgow Highlanders débute la progression vers le sud de Cheux, la 227th (Highland) Infantry Brigade de la 15th Infantry Division est engagée à son tour à compter de 18 heures mais sans parvenir à percer la ligne de défense adverse. Toutefois, en fin de journée, les Britanniques parviennent à repousser les Allemands jusqu’à la route nationale 175 (RN 175).

Le lendemain, 27 juin, la 15th Infantry Division doit être relevée sur position par la 43rd (Wessex) Infantry Division. Mais les Ecossais se sont repliés avant même l’arrivée de la 43rd Wessex et les Allemands du S.S. Panzer-Grenadierregiment 26 en ont profité pour s’infiltrer et s’emparer de leurs positions : le combat entre les deux camps s’engage aussitôt et à 9 heures 30, six chars Panther de la 2. Panzer-Division interviennent et parviennent à briser la ligne britannique. Ils atteignent les premières maisons de Cheux et détruisent plusieurs canons antichar avant de se replier. Les Britanniques sécurisent les abords de la commune pendant toute la matinée, subissant ponctuellement des contre-attaques allemandes qui demeurent toutefois limitées dans la durée.

Les deux jours suivants, les combats s’éloignent de Cheux, se concentrant jusqu’au 29 juin à hauteur de la RN 175.

Photos de Cheux en 1944

Cartes de Cheux :

Image : carte du secteur de Cheux - Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook