Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Four en 1944 – Calvados – Bataille de Normandie

Four (Calvados)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 19 juillet 1944

Unités engagées :

Drapeau anglais 1st Royal Tank Regiment, 22nd Armoured Brigade, 7th Armoured Division

Drapeau anglais 8th battalion The Rifle Brigade, 29th Armoured Brigade, 11th Armoured Division

Drapeau anglais 23rd Hussars, 29th Armoured Brigade, 11th Armoured Division

Drapeau nazi II/SS Panzer-Grenadier-Regiment 2, 1. SS Panzer-Division “Leibstandarte Adolf Hitler”

Drapeau nazi Schwere SS Panzer-Abteilung 101

Historique :

La petite commune de Four est défendue par des éléments du 2ème bataillon du SS Panzer-Grenadier-Regiment 2 de la 1. SS Panzer-Division “Leibstandarte Adolf Hitler” et du Schwere SS Panzer-Abteilung 101. Conformément au plan de l’opération Goodwood, lancée le 18 juillet 1944, c’est la 11ème division blindée britannique qui est chargée de s’en emparer. Le village est situé sur un terrain très ouvert, propice aux actions blindées.

Ce sont donc les régiments de chars qui débutent la progression en tête après l’un des plus importants bombardements aériens de toute la Seconde Guerre mondiale en Europe. Les unités de pointe enregistrent rapidement de lourdes pertes car des batteries antichar ont tenu pendant le bombardement et surprennent les Britanniques : ces derniers doivent repenser rapidement leur manoeuvre. Four est situé entre deux verrous allemands, Bourguébus au sud-ouest et Cagny au nord-est : ce village devient alors un passage obligé pour les unités alliées qui cherchent à contourner les positions fortifiées allemandes.

La compagnie F du 8th battalion The Rifle Brigade (29th Armoured Brigade, 11th Armoured Division) progresse en fin de matinée en direction de Four mais l’intervention de quatre chars Panzer IV l’oblige à s’arrêter. Les Anglais font intervenir l’escadron C du 23rd Hussars (29th Armoured Brigade) : les chars Sherman parviennent à mettre hors d’usage un char Tigre décelé aux abords de Cagny et lorsqu’ils s’apprêtent à entrer dans Four, les Allemands déclenchent un terrible déluge de feu depuis le village : 25 soldats sont tués et 32 autres blessés en quelques minutes. A 14 heures 45, les Allemands déclenchent un raid blindé avec des chars Panther depuis le secteur de Four mais ne parviennent pas à percer le front. Six de leurs chars sont perdus durant cette violente action. A la tombée de la nuit, les Anglais ne sont pas parvenus à s’emparer du village et ils s’installent en défensive, attendant le lendemain pour poursuivre l’offensive.

Le 19 juillet 1944, la 7ème division blindée lance son attaque à compter de 17 heures après un imposant tir de neutralisation sur ses différents objectifs et en particulier sur le village de Four. Ce bombardement a eu pour effet de forcer le repli du 2ème bataillon du SS Panzer-Grenadier-Regiment 2, et ce dès 15 heures. Le 1st Royal Tank Regiment (22nd Armoured Brigade) fait route vers le village où ne subsitent que quelques soldats allemands chargés de renseigner sur la progression adverse. Après de rapides combats, les Anglais s’emparent de Four et se dirigent vers La Hogue peu avant 18 heures.

 

Cartes de Four :

Image : carte de la commune de Four
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook