Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Frénouville en 1944 – Calvados – Bataille de Normandie

Frénouville (Calvados)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 20 juillet 1944

Unités engagées :

Drapeau anglais 2nd Fife and Forfar Yeomanry, 29th Armoured Brigade, 11th Armoured Division

Drapeau anglais 5th Battalion Coldstream Guards, 32nd Guards Brigade, Guards Armoured Division

Drapeau nazi III/Panzergrenadier-Regiment 125, 21. Panzer-Division

Drapeau nazi Schwere Panzer-Abteilung 503

Drapeau nazi I/SS Panzergrenadier-Regiment 25, 12. SS Panzer-Division Hitlerjugend

Drapeau nazi II/SS Panzer-Regiment 12, 12. SS Panzer-Division Hitlerjugend

Drapeau nazi SS Panzer-Jäger-Abteilung 12, 12. SS Panzer-Division Hitlerjugend

Historique :

Le 6 juin 1944, alors que les forces terrestres Alliés sont encore loin de Frénouville, un chasseur Typhoon est abattu par la défense antiaérienne allemande. Son pilote, le Flying Officer australien Alfred Ernest Roberts, appartenant  au 164th Royal Australian Air Force Squadron, 136th Wing du 84th Group de la Royal Air Force, est tué à l’âge de 26 ans et en enterré dans le cimetière communal où son corps repose toujours aujourd’hui.

Après le débarquement de Normandie, les Allemands réorganisent leur défense autour de Caen et à la mi-juillet 1944, le village de Frénouville est occupé par la 11ème compagnie du Stab III Batallion, Panzergrenadier-Regiment 125 (21. Panzer-Division).

Le 18 juillet, les Alliés lancent l’opération Goodwood qui vise à s’emparer de Caen : l’offensive débute avec un bombardement massif qui détruit la grande majorité des positions allemandes. La commune de Frénouville est située dans le secteur codé “M” par l’aviation alliée. L’attaque aérienne, l’une des plus importantes des combats en Europe de l’ouest, détruit de nombreuses positions allemandes et désorganise profondément la ligne de défense : 650 tonnes de bombes sont larguées sur le secteur “M”. Seules quelques unités isolées parviennent à ne pas subir de dégâts. Les Allemands réorganisent à nouveau leur dispositif suite aux pertes subies et les 1er et 2ème escadrons du Schwere Panzer-Abteilung 503 prennent position dans le secteur de Frénouville : ils sont chargés d’interdir tout franchissement de l’axe Frénouville-Vimont.

Pendant ce temps, les chars du 2nd Fife and Forfar Yeomanry (29th Armoured Brigade de la 11ème division blindée britannique) débutent leur progression, contournent Cagny par l’est vers 9 heures et parviennent aux abords de Frénouville. Pris sous le feu des canons commandés par le Major von Luck commandant le Panzergrenadier-Regiment 125, ils subissent de très lourdes pertes et se replient vers l’ouest, s’installant en couverture pour permettre aux autres unités de la division de progresser vers le sud de Caen. A 14 heures 45, les Allemands lancent une contre-attaque depuis Frénouville dirigée vers la commune de Bras au sud-est de Caen, visant à stopper l’assaut des forces britanniques. Plusieurs chars Panther font face au 2nd Fife and Forfar Yeomanry et sèment la terreur, mais ils sont repoussés et six blindés allemands sont détruits.

Dans la nuit du 18 au 19 juillet, la 21. Panzer-Division est relevée sur position par la 12. S.S. Panzer-Division Hitlerjugend. Les Alliés profitent également de la nuit pour se réorganiser. C’est le deuxième bataillon du SS Panzer-Regiment 12 aux ordres du Sturmbannführer Arnold Jürgensen qui s’installe dans le secteur de Frénouville en surveillance face à l’ouest. Toute la journée du 19 juillet, les combats se poursuivent avec une grande intensité, et une nouvelle attaque blindée est lancée à 17 heures par la Guards Armoured Division depuis Four en direction de Frénouville. Les hommes de Jürgensen sont renforcés par le SS Panzergrenadier-Regiment 25 (Kampfgruppe Waldmüller) et par le SS Panzer-Jäger-Abteilung 12 (commandé par le Standartenführer Jacob Hanreich) : ils parviennent à repousser l’assaut.

Les combats reprennent le 20 juillet alors que de nombreux nuages apportent la pluie et cette fois une nouvelle attaque menée par le 5th Battalion Coldstream Guards (appartenant à la 32nd Guards Brigade de la Guards Armoured Division) parvient à repousser les Allemands au-delà de Frénouville. Ces derniers se replient en direction de Vimont.

 

Cartes de Frénouville :

Image : carte de la commune de Frénouville
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook