Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Le Fresne-Camilly en 1944 – Calvados – Bataille de Normandie

Le Fresne-Camilly (Calvados)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 6 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau canadien de 1944 The Regina Rifles Regiment, 7th Infantry Brigade, 3rd Infantry Division

Drapeau canadien de 1944 10th Armoured Regiment (Fort Garry Horse), 2nd Armored Brigade, 3rd Infantry Division

Image : drapeau anglais - Union Jack Royal Engineers 23rd Airfield Construction Group

Image : drapeau anglais - Union Jack 121 Wing, N°83 Group, 2nd Tactical Air Force

Image : drapeau anglais - Union Jack 129 Wing, N°83 Group, 2nd Tactical Air Force

Image : drapeau anglais - Union Jack 123 Wing, N°84 Group, 2nd Tactical Air Force

Drapeau nazi II/Grenadier-Regiment 736, 716. Infanterie-Division

Historique :

La commune de Le Fresne-Camilly est occupée en 1944 par des soldats appartenant au deuxième bataillon du Grenadier-Regiment 736 (716. Infanterie-Division).

Le 6 juin 1944, le secteur du Fresne-Camilly est l’un des objectifs des Canadiens du Regina Rifles Regiment (7th Infantry Brigade). La commune est située sur une ligne imaginaire baptisée “Elm” par les Alliés, marquant une ligne d’objectifs.

A 18 heures, la compagnie B reçoit l’ordre de s’emparer de la commune de Fontaine-Henry avec l’appui d’un escadron de chars tandis que la compagnie C doit poursuivre en direction de Le Fresne-Camilly. Le Major C. S. T. Tubb, commandant la compagnie C, contourne Fontaine-Henry et progresse vers son objectif, également appuyé par des chars. Mais à 18 heures 30, un canon allemand de 88 mm situé à hauteur de Le Fresne-Camilly ouvre le feu sur les blindés canadiens : six sont détruits.

Bénéficiant des tirs d’appui de plusieurs chars Centaur en position à Reviers et équipés d’un obusier de 95 mm, les soldats canadiens reprennent l’avantage. A 19 heures, la compagnie C s’empare de la commune de Le Fresne-Camilly. La ligne “Elm” est atteinte. La compagnie D vient renforcer la position du régiment qui s’y installe pour la nuit à compter de 21 heures.

Le Royal Engineers 23rd Airfield Construction Group construit à compter du 10 juin 1944 un aérodrome baptisé ALG B-05 au nord-est de Fresne-Camilly qui est opérationnel lle 13 juin. Il demeure sous le feu de l’artillerie allemande depuis le premier jour de sa construction et ce jusqu’au 19 juillet 1944, date à laquelle la commune de Colombelles tombe aux mains des Alliés. Des observateurs d’artillerie allemands étaient installés durant toute cette période dans les ruines de l’aciérie qui offraient un panorama général sur la région de Caen.

Photos de Le Fresne-Camilly en 1944 :

Image : Toutes les photos de la bataille de Normandie classées en fonction de leur localisation

3 juillet 1944 : vue aérienne de l’aérodrome ALG B-05 de Le Fresne-Camilly

Image : Toutes les photos de la bataille de Normandie classées en fonction de leur localisation

Ernie Hulstone de la Royal Air Force se lave les pieds à proximité d’un canon antiaérien Bofors de 40 mm sur l’aérodrome ALG B-05 de Le Fresne-Camilly

 

Cartes du Fresne-Camilly :

Image : Carte de Le Fresne-Camilly dans le Calvados
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook