Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Rauray en 1944 – Calvados – Bataille de Normandie

Rauray (Calvados)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 2 juillet 1944

Unités engagées :

Drapeau anglais 1st Battalion Tyneside Scottish, 70th Infantry Brigade, 49th Infantry Division

Drapeau anglais 11th Battalion Durham Light Infantry, 70th Infantry Brigade, 49th Infantry Division

Drapeau anglais 8th Armoured Brigade

Drapeau nazi Kampfgruppe Weidinger, 2. S.S. Panzer-Division Das Reich

Drapeau nazi 9. SS Panzer-Division “Hohenstaufen” 

Drapeau nazi S.S.-Panzergrenadierregiment 26, 12. S.S. Panzer-Division Hitlerjugend

Drapeau nazi Panzer-Lehr-Division

Historique :

Dans le cadre de l’opération Epsom qui vise à percer le front à l’ouest de Caen à compter du 26 juin 1944, une offensive de flanc-garde en direction de Rauray et de Fontenay-le-Pesnel est préparée par les Britanniques. Elle débute dès le 25 juin à l’aube et c’est la 146th Infantry Brigade de la 49th Infantry Division qui est chargée de s’emparer de Rauray, ce village étant situé sur un mouvement de terrain faisant office de formidable poste d’observation de la région. Mais pendant deux jours, les Allemands du S.S.-Panzergrenadierregiment 26 (12. S.S. Panzer-Division Hitlerjugend) et de la Panzer-Lehr-Division parviennent à contenir tant bien que mal cette attaque.

Le 27 juin, la 70th Infantry Brigade (49th Infantry Division) appuyée par la 8th Armoured Brigade reçoit l’ordre de renouveller l’offensive en direction de Rauray. Vers 8 heures, la compagnie A du 11th Battalion Durham Light Infantry se lance à l’assaut mais elle est taillée en pièces par les soldats SS : des 70 soldats formant les deux sections de premier échelon, seuls 6 sont encore en état de se battre. Les Ecossais du 1st Battalion Tyneside Scottish parviennent également à atteindre le village mais ils subissent de très lourdes pertes. De violents combats s’y engagent pendant toute la journée mais entre 12 heures et 14 heures, les deux camps s’accordent pour établir une courte trêve afin de relever les blessés et évacuer les morts. A compter de 16 heures, les Allemands abandonnent Rauray aux Britanniques et se replient 600 mètres plus au sud. La 70th Infantry Brigade s’arrête sur place, prenant le temps de se réorganiser après ces deux terribles journées de combats. Les Allemands sont également sévèrement touchés : la 10ème compagnie du S.S.-Panzergrenadierregiment 26 ne compte plus dans ses rangs que 2 sous-officiers et une vingtaine de militaires du rang.

Dès le lendemain, 28 juin, le 1st Battalion Tyneside Scottish reprend la progression vers le sud avant d’être stoppé par l’adversaire qui l’oblige à se replier le long d’une ligne défensive à hauteur de Rauray. Pendant les jours suivant, les Allemands du Kampfgruppe Weidinger (groupement tactique inter-armes commandé par le SS-Obersturmbannführer Otto Weidinger et composé du 1er bataillon du SS-Panzergrenadier Regiment 3. “Deutschland”, du 1er bataillon et des 14ème, 15ème et 16ème compagnies du SS-Panzergrenadier Regiment 4. “Der Führer” de la 2. S.S. Panzer-Division “Das Reich”) bombardent par des tirs directs et indirects le village.

Le 1er juillet à 6 heures, le Kampfgruppe Weidinger attaque les positions Britanniques défendant Rauray et parvient à briser la ligne de défense, isolant ainsi le 1st Battalion Tyneside Scottish. Les soldats et les chars allemands sont également opposés au 11th Battalion Durham Light Infantry qui est engagé dans la bataille au coeur de Rauray. Vers 10 heures, après de très violents combats, Weidinger effectue un repli tactique de ses troupes puis renouvelle l’assaut à 11 heures mais sans plus de succès. A midi, des éléments appartenant à la 9. SS Panzer-Division “Hohenstaufen”  attaquent à leur tour en direction de Rauray et parviennent à bousculer les lignes adverses ; pendant quatre heures, ils livrent une bataille acharnée mais à 18 heures, ils se replient face à la redoutable résistance des Britanniques. Durant cette seule journée, le 1st Battalion Tyneside Scottish enregistre la perte de 132 de ses soldats.

Incapables de poursuivre au sud, les Britanniques maintiennent cette ligne de défense dans le secteur de Rauray pendant près d’un mois et ce n’est que vers le 30 juillet que le front se déplace définitivement.

   Photos de Rauray en 1944

Cartes de Rauray :

Image : carte du secteur de Rauray - Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook