Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Saint-Aubin-sur-Mer en 1944 – Calvados – Bataille de Normandie

Saint-Aubin-sur-Mer (Calvados)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 6 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau canadien de 1944 The North Shore Regiment, 8th Infantry Brigade, 3rd Infantry Division

Drapeau canadien de 1944 10th Armoured Regiment (Fort Garry Horse), 2nd Armored Brigade, 3rd Infantry Division

Drapeau anglais 48 Royal Marine Commando, 3rd Infantry Division

Drapeau nazi II/Grenadier-Regiment 736, 716. Infanterie-Division

Historique :

Le village de Saint-Aubin-sur-Mer est défendu par un large mur antichar et par le point d’appui codé Wn 27 armé par des soldats de la 5ème compagnie (commandée par le Hauptmann Rudolf Gruter) du Grenadier-Regiment 736, (716. Infanterie-Division). Le Wn 28 se compose d’une casemate pour canon antichar de 50 mm qui prend en flanquement les deux extrémités de la grève .

Les Canadiens de la 3ème division d’infanterie sont chargés de débarquer sur Juno Beach le Jour-J. C’est la 8ème brigade de la division qui reçoit comme mission de s’emparer de Saint-Aubin-sur-Mer après avoir débarqué sur le secteur “Nan Red“. Le North Shore Regiment commandé par le lieutenant-colonel D. B. Buell forme la première vague d’assaut, appuyé par les chars du 10th Canadian Armoured Regiment (The Fort Garry Horse).

L’assaut sur Saint-Aubin-sur-Mer est précédé, comme sur les autres plages de débarquement, d’un bombardement aérien puis d’un bombardement naval, deux heures avant le début de l’assaut. Mais à l’aube du 6 juin 1944, la mer devant Juno est extrêmement houleuse et les Canadiens débarquent avec dix minutes de retard sur l’horaire prévu. Par ailleurs, les bombardements ont été inefficaces : le mur antichar et les défenseurs allemands sont encore en place.

Les compagnies A et B du North Shore Regiment débarquent à compter de 8 heures 10 : les fantassins doivent franchir un découvert de 90 mètres avant d’atteindre le mur antichar. De nombreuses embarcations transportant la compagnie A sont touchées par des mines, causant de lourdes pertes. Les deux unités s’engagent dans Saint-Aubin avec l’appui des chars du 10th Canadian Armoured Regiment (The Fort Garry Horse), mais la progression est lente et meurtrière. Le renfort des compagnies C et D permet de relancer l’action : la compagnie C reçoit pour mission de reconnaître les abords sud de Saint-Aubin tandis que la compagnie D tient le village.

A 8 heures 55, le 48 Royal Marine Commando commandé par le lieutenant-colonel J. L. Moulton débarque face à Saint-Aubin-sur-Mer et s’engage rapidement dans cette commune puis progresse sans se laisser retarder en direction de Langrune-sur-Mer, son premier objectif.

En fin de matinée, l’intégralité de Bernières-sur-Mer est sous contrôle des Canadiens.

  Photos de Saint-Aubin-sur-Mer en 1944

Carte de Saint-Aubin-sur-Mer :

Image : carte du secteur de Saint-Aubin-sur-Mer - Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook