Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Saint-Manvieu-Norrey en 1944 – Calvados – Bataille de Normandie

Saint-Manvieu-Norrey

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 26 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau anglais 6th Battalion Royal Scots Fusiliers, 44th (Lowland) Infantry Brigade, 15th Infantry Division

Drapeau anglais 6th King’s Own Scottish Borderers, 44th (Lowland) Infantry Brigade, 15th Infantry Division

Drapeau anglais 129th Infantry Brigade, 43rd (Wessex) Infantry Division

Drapeau anglais 9th Royal Tank Regiment

Drapeau nazi 21. Panzer-Division

Drapeau nazi S.S.-Panzerregiment 26, 12. S.S. Panzer-Division Hitlerjugend

Historique :

Le 6 juin 1944, Saint-Manvieu-Norrey est bombardé par la marine de guerre alliée et dans la journée, le chasseur-bombardier Typhoon piloté par le Flying-Officer canadien Leonard Ralph Allman, 24 ans, est abattu au-dessus de la commune. Allman, appartenant au 440th Squadron (143th Wing, 83th Group, 2nd Tactical Air Force), s’écrase sur les terres de la commune et meurt sur le coup.

A compter du 9 juin 1944, les Canadiens de la 3rd Infantry Division atteignent Norrey-en-Bessin, deux kilomètres au nord de Saint-Manvieu-Norrey. Les Alliés tiennent cette position pendant plus de deux semaines avant de pouvoir relancer l’offensive. En effet, le 26 juin 1944, les Britanniques déclenchent l’opération Epsom qui doit percer le front à l’ouest de Caen et assurer le contrôle des ponts sur l’Odon. Le secteur de Saint-Manvieu-Norrey, au coeur de l’offensive, est dévolu à la 44th (Lowland) Infantry Brigade (15th Infantry Division) et correspond à la première phase de l’offensive (codée “Gout“).

Aux premières lueurs du jour, les Britanniques déclenchent un violent tir d’artillerie qui touche notamment Saint-Manvieu-Norrey. Les Ecossais du 6th Battalion Royal Scots Fusiliers appuyés par les chars du 9th Royal Tank Regiment se lancent ensuite à l’assaut des positions tenues par le S.S.-Panzerregiment 26 de la 12. S.S. Panzer-Division Hitlerjugend et atteignent les abords du village vers 7 heures 30. Les Allemands ont reçu l’ordre de résister à tout prix et ils ne font aucun prisonnier, défendant pendant toute la matinée chaque maison et chaque corps de ferme ; les combats sont d’une violence extrême et se concluent parfois au corps à corps. Les maisons doivent être attaquées au lance-flammes (dont sont dotés les chars Churchill Crocodile) pour réduire la résistance des jeunes soldats fanatisés de la Hitlerjugend, appartenant notamment aux 1ère et 3ème compagnies. A 11 heures 30, les Ecossais ont atteint les abords sud du village et sécurisent ses accès en même temps qu’ils continuent de réduire les points de résistance isolés au coeur de Saint-Manvieu-Norrey. Ils encerclent le poste de commandement du premier bataillon du S.S.-Panzerregiment 26 défendu par les 2ème et 4ème compagnies et qui résistent jusqu’en fin d’après-midi. Une tentative pour briser cet encerclement est menée depuis l’est par deux compagnies de la 21. Panzer-Division, mais leur élan est stoppé net par un barrage d’artillerie déclenché par les batteries du 181st Field Regiment (15th Infantry Division).

Vers 17 heures, le 6th King’s Own Scottish Borderers qui se tenait jusque là en réserve entre dans Saint-Manvieu-Norrey et relève le 6th Battalion Royal Scots Fusiliers, sévèrement touché par les combats : ce régiment enregistre la perte de 21 tués (dont deux commandants d’unité), 113 blessés et 9 disparus. Les Ecossais subissent de nouvelles pertes avant la tombée de la nuit avant que la 44th (Lowland) Infantry Brigade ne soit relevée par la 129th Infantry Brigade de la 43rd (Wessex) Infantry Division. Une fois l’obscurité complète, les derniers Allemands encore dans le village se rassemblent et parviennent à traverser les lignes adverses en direction du village de Marcelet.

Aujourd’hui, 1 623 soldats britanniques, 556 Allemands, 3 Canadiens et 1 Australien reposent au cimetière militaire de Saint-Manvieu-Norrey.

  Photos de Saint-Manvieu-Norrey en 1944

Cartes de Saint-Manvieu-Norrey :

Image : carte du secteur de Saint-Manvieu-Norrey - Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook