Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Avranches en 1944 – Manche – Bataille de Normandie

Avranches (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 31 juillet 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 4th Armored Division

Drapeau américain 6th Armored Division

Drapeau américain 8th Infantry Division

Drapeau nazi Grenadier-Regiment 1057, 91. Infanterie Division

Drapeau nazi III/Grenadier-Regiment 1058, 91. Infanterie Division

Historique :

Avranches est la cible de violents bombardements dès le 7 juin 1944 qui sont supposés ralentir l’arrivée de renforts allemands en direction des plages du débarquement. A compter de 14 heures 30, trois vagues successives de bombardiers larguent leurs bombes sur la ville qui devient aussitôt la proie des flammes. 80 habitants sont tués lors de ce raid aérien.

L’un des objectifs de l’opération Cobra qui débute le 25 juillet 1944 est de s’emparer de la ville d’Avranches : d’une part cette commune est située sur un point haut permettant d’avoir des vues sur la région, d’autre part elle représente la porte d’entrée vers la Bretagne. La progression américaine est fulgurante, inespérée : les Allemands sont submergés et abandonnent leurs positions aux forces adverses. Dès le 30 juillet 1944, la 4th Armored Division américaine commandée par Major General John Shirley Wood n’est plus qu’à quelques kilomètres au nord d’Avranches. Les avions alliés qui survolent le secteur observent que la population agite des drapeaux français à leur passage, ce qui pourrait signifier l’absence de troupes allemandes dans le secteur. Le Combat Combat B (CCB) de la 4th Armored Division entamme la reconnaissance des abords de la ville dans la soirée et les renseignements obtenus confirment les informations transmises par l’aviation alliée : de toute évidence, les Allemands ne défendent pas Avranches. Le Brigadier General Holmes E. Dager, commandant le CCB, reçoit de Wood le commandant des forces de la 4ème division blindée américaine dans le secteur. A la tombée de la nuit, le CCB sécurise les abords du pont au nord de la ville qui surplombe le fleuve côtier Sée, déserté de toute présence allemande. Dager est renforcé au fur et à mesure par de nouvelles unités (notamment le Combat Combat A ainsi qu’un régiment de la 8th Infantry Division). Les éléments de tête prennent position mais rencontrent rapidement une colonne de soldats et de camions allemands qui remontent vers le nord. Les Américains croient tout d’abord qu’il s’agit de blessés qui évacuent le front, mais ces derniers ouvrent le feu. Le soldat William H. Whitson fait preuve d’un courage à toute épreuve : avec sa mitrailleuse de 7,62 mm (Browning 30 Caliber), il fait 50 tués et met hors d’usage une vingtaine de véhicules chez ses adversaires avant d’être abattu à son tour. Toutefois, les éléments de la 4th Armored Division sont obligés de se replier, les Allemands en profitent tant bien que mal pour fortifier leurs positions mais ne sécurisent pas pour autant le pont sur la Sée.

Avant l’aube du 31 juillet 1944, les hommes du général Dager traversent ce pont et rencontrent de nouvelles colonnes de soldats allemands qui, de toute évidence, sont désorganisés et se replient. De courts mais violents combats s’engagent et c’est lors de l’une de ces escarmouches que le . A l’aube, les Allemands contre-attaquent mais ils sont pris sous les tirs des blindés et des chasseurs-bombardiers P-47 américains : plusieurs centaines d’entre eux se rendent en fin de bond. En début d’après-midi, le Brigadier General Dager considère qu’Avranches est sous contrôle et que les Allemands ne sont plus en mesure d’effectuer une contre-attaque sérieuse pour reprendre la commune. Il ordonne aussitôt au CCA de poursuivre en direction des ponts sur la Sélune au sud. Afin de permettre à la 4th Armored Division de rester organique, la 6th Armored Division du Major General Robert W. Grow vient prendre position dans le secteur d’Avranches.

Au début du mois d’août 1944, les Allemands veulent reprendre l’initiative et reprendre la ville d’Avranches. A cet effet, ils conçoivent l’opération Lüttich. Mais l’offensive, qui débute le 7 août, échoue avec de très lourdes pertes. Avranches n’est pas inquiétée par cette opération.

Cartes d’Avranches :

Image : carte de Avranches
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook