Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Basse-Addeville en 1944 – Manche – Bataille de Normandie

Basse-Addeville (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 8 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 501st Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division

Drapeau américain 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division

Drapeau américain 327th Glider Infantry Regiment, 101st Airborne Division

Drapeau nazi III/Grenadier-Regiment 1058, 91. Infanterie Division

Drapeau nazi Fallschirmjäger Regiment 6, 91. Infanterie Division

Historique :

Le hameau de Basse-Addeville, occupé au printemps 1944 par les soldats allemands du 3ème bataillon du Grenadier-Regiment 1058 (91. Infanterie Division), se trouve à mi-chemin entre la zone de saut codée “D” et la commune de Saint-Côme-du-Mont.

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, quatre avions larguent des parachutistes américains (appartenant aux 1er et 2ème bataillons du 501st Parachute Infantry Regiment (101st Airborne Division) à proximité immédiate du hameau : les paras évitent tant bien que mal les habitations et cherchent à atteindre leur point de ralliement situé plus à l’est. A l’aube, le Major R. J. Allen, officier-adjoint du 501st PIR, parvient à réunir près d’une centaine de soldats provenant de différentes unités aéroportées et se dirige vers Basse-Addeville en vue de poursuivre vers Saint-Côme-du-Mont. Cependant, il est pris à partie et reste fixé quelques dizaines de mètres à l’est du hameau.

Vers 8 heures, le chef de corps du 501st PIR, le colonel Johnson, vient à sa rencontre et prélève 50 parachutistes de Basse-Addeville pour renforcer la position de l’écluse de La Barquette, un point vital du secteur d’opérations. Le reliquat (cinquante parachutistes) sous les ordres du Major Allen reçoit l’ordre de se replier : Allen s’oppose dans un premier temps à cette décision, prétextant que son repli fragiliserait la position de La Barquette, puis il s’exécute, faisant reculer ses hommes. Pendant ce temps, les Allemands sont renforcés par les parachutistes du Fallschirmjäger Regiment 6 en provenance de Carentan et s’emparent des quelques positions abandonnées par les Américains

Une antenne médicale avancée, qui avait été mise en place dans une ferme du hameau, passe ainsi sous contrôle allemand. Francis L. Sampson, aumônier du régiment, s’y était installé pour apporter son soutien aux 18 blessés qui y sont soignés. Les Allemands s’apprêtent à fusiller Sampson lorsqu’un sous-officier intervient et lui sauve la vie. Le Fallschirmjäger Regiment 6 et le III/Grenadier-Regiment 1058 tiennent le hameau jusqu’au 8 juin, date à laquelle la 101st Airborne Division lance une nouvelle offensive dirigée vers la route nationale 13 et Saint-Côme-du-Mont.

Les Allemands se replient à leur tour, laissant au 3ème bataillon du 327th Glider Infantry Regiment (composé de soldats aérotransportés appartenant au 1er bataillon du 401st Glider Infantry Regiment) l’opportunité de s’emparer puis de sécuriser le hameau.

Cartes de Basse-Addeville :

Image : carte de Basse-Addeville
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook