Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

La Madeleine en 1944 – Manche – Bataille de Normandie

La Madeleine (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 6 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 1/8th Infantry Regiment, 4th Infantry Division

Drapeau américain 70th Tank Battalion, 4th Infantry Division

Drapeau américain 1st Engineer Special Brigade, 4th Infantry Division

Drapeau nazi 3./Grenadier-Regiment 919, 709. Infanterie Division

Historique :

Au printemps 1944, la commune de La Madeleine est occupée par la 3ème compagnie du Grenadier-Regiment 919 (709. Infanterie Division), commandée par l’Oberleutnant Matz. Le village abrite un point fortifié codé Wn 7 (également connu sous l’appelation Wn 105) qui se compose de plusieurs positions pour mitrailleuses et qui abrite le poste de commandement de Matz. En 1944, La Madeleine est située sur la seule route parallèle à la plage et fait le lien entre deux routes départementales (la D67 et la D913).

Sur la plage, au lieu-dit La Grande Dune, les Allemands ont installé un point d’appui codé Wn 5 (également connu sous l’appelation Wn 104). Ce dernier est placé sous l’autorité du Leutnant Yahnke appartenant également à la 3ème compagnie du Grenadier-Regiment 919. Ce point d’appui défend les accès à la route menant au village de Sainte-Marie-du-Mont. Protégé par un mur anti-char sur lequel est construit une casemate pour canon de 50 mm, le Wn 5 se compose de deux autres canons de 50 mm, un canon anti-char de 47 mm, une tourelle de char français FT 17 de 37 mm, un encuvement pour mortier de 50 mm, trois encuvements pour mitrailleuse et de nombreux abris et soutes à munitions. L’ensemble du site est protégé par un important réseau de mines ainsi que par des barbelés.

Au sud de La Madeleine, en arrière du Wn 5, les Allemands construisent un autre point d’appui qui doit être codé Wn 4 (aussi connu comme le Wn 103) mais qui n’est pas opérationnel au moment du débarquement. Cependant, les Allemands l’utilisent pour se protéger pendant les bombardements alliés.

Selon les plans initialement prévus, les Alliés prévoient de débarquer leurs troupes au nord-est de La Madeleine, sur le secteur baptisé “Utah Beach“. La plage d’Utah est divisée en deux sous-secteurs : “Tare Green” au nord et “Uncle Red” au sud. Mais le 6 juin 1944, de forts courants dévient les embarcations de 2 500 mètres vers le sud. Le Jour-J, les Américains débarquent ansi à l’est de La Madeleine, face au Wn 5. Leur flanc droit faisant face à l’axe de la route départementale 913. La première vague touche le sol normand à 6 heures 30 : elle se compose de 20 chalands de débarquement LCVP transportant les premiers éléments du 8th Infantry Regiment commandé par le colonel Francis F. Fainter. Les compagnies B et C débarquent sur Tare Green, les compagnies E et F sur Uncle Red. Dix minutes plus tard, les chars amphibies du 70th Tank Battalion (4th Infantry Division) commandés par le lieutenant-colonel John C. Welborn débarquent à leur tour pour détruire les points de résistance situés aux abords de la plage. La C Company du 8th Infantry Regiment commandée par le Captain Robert Crisson monte à l’assaut du Wn 5 et s’en empare sans difficultés. Les sapeurs de la 1st Engineer Special Brigade aux ordres du général James E. Wharton se mettent aussitôt au travail pour dégager les obstacles de plage, facilitant ainsi la suite des opérations de débarquement.

Une fois la plage sous contrôle, la B Company du 8th Infantry Regiment commandée par le lieutenant Gail Lee traverse à compter de 9 heures le mur antichar et les dunes et se dirige vers les positions allemandes du Wn 7, à environ 600 mètres à l’intérieur des terres. Les soldats américains sont appuyés par les chars du 70th Tank Battalion commandés par le lieutenant-colonel John C. Welborn. Cependant, les bombardements aériens et les tirs de la marine de guerre alliée ont profondément désorganisé la défense adverse et les hommes de l’Oberleutnant Matz ne sont pas en mesure d’offrir une résistance particulière.

Les Américains s’emparent de La Madeleine en milieu de matinée puis progressent vers l’intérieur des terres.

  Photo de La Madeleine en 1944

Cartes de La Madeleine :

Image : carte de la commune de La Madeleine
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook