Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Le Ham en 1944 – Manche – Bataille de Normandie

Le Ham (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 17 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 2/325th Glider Infantry Regiment, 82nd Airborne Division

Drapeau américain 359th Infantry Regiment, 90th Infantry Division

Drapeau nazi Grenadier-Regiment 1057, 91. Infanterie-Division

Drapeau nazi 243. Infanterie-Division

Drapeau nazi Sturm-Bataillon AOK 7, 709. Infanterie-Division

Historique :

Dès le 7 juin 1944, les soldats américains installés à hauteur de Sainte-Mère-Eglise reçoivent l’ordre de progresser le long de la route nationale 13 en direction de Montebourg, important carrefour routier et l’un des derniers verrous avant Valognes et Cherbourg. Sur le flanc gauche de la 4th Infantry Division qui doit s’emparer de Montebourg, les parachutistes de la 82nd Airborne Division se dirigent vers le village du Ham.

Le 10 juin, le 2ème bataillon du 325th Glider Infantry Regiment commandé par le lieutenant-colonel John H. “Swede” Swenson aborde Le Ham par le sud-est, appuyé par l’aviation alliée, mais les soldats aérotransportés sont fixés à la tombée de la nuit par les tirs des défenseurs allemands appartenant à différentes unités : Grenadier-Regiment 1057 (91. Infanterie-Division), 243. Infanterie-Division et Sturm-Bataillon AOK 7 (709. Infanterie-Division). Les Américains décident de relancer leur offensive dès le lendemain et s’installent en défensive pour la nuit.

Le 11 juin à 10 heures 15, les artilleurs du 456th Field Artillery Battalion ouvrent le feu pour préparer l’assaut des hommes de Swenson. A 10 heures 30, le 2ème bataillon débute son assaut, baïonnette au canon, depuis la ligne de chemin de fer mais doit franchir plus de 600 mètres de terrain marécageux à découvert avant d’atteindre le village du Ham. Les artilleurs effectuent un tir d’aveuglement en utilisant des obus fumigènes, ce qui n’empêche pas les Allemands d’ouvrir le feu avec leurs armes légères et lourdes. La progression coûte de lourdes pertes aux Américains : le commandant d’unité de la compagnie G, le capitaine Irvin Bloom, est tué. Le lieutenant-colonel Swenson et le capitaine Robert Dickerson, commandant d’unité de la compagnie E, sont blessés lors de ces combats. Après 45 minutes d’assauts répétés et malgré un manque cruel de munitions, les soldats aérotransportés atteignent les abords du Ham et les Allemands se replient progressivement en dehors du village. Les Américains se réorganisent après les lourdes pertes : pendant ce temps, ils maintiennent un feu continu et font appel à un observateur avancé d’artillerie qui déclenche des tirs sur les adversaires en court de déplacement.

A 17 heures 50, le 2ème bataillon du 325th Glider Infantry Regiment reçoit l’appui d’une rapide préparation d’artillerie et dix minutes plus tard, à 18 heures, il débute la dernière phase de l’assaut pour s’emparer du Ham. A 19 heures 55, après avoir rencontré une faible résistance adverse, les Américains atteignent le centre du village : les Allemands ont définitivement abandonné Le Ham et quelques instants plus tard, une patrouille de reconnaissance parvient à sécuriser les abords du pont sur la rivière du Merderet, à l’ouest de la commune. Dans la soirée, les soldats aérotransportés s’installent en interdiction le long de la rive est du Merderet.

Le 13 juin 1944, des éléments du 359th Infantry Regiment (90th Infantry Division) relèvent sur position le 2ème bataillon du 325th Glider Infantry Regiment.

 

Cartes de Le Ham :

Image : carte du secteur de Le Ham - Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook