Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Saint-Fromond en 1944 – Manche – Bataille de Normandie

Saint-Fromond (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 7 juillet 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 3rd Armored Division

Drapeau américain 105th Combat Engineer Battalion, 30th Infantry Division

Drapeau américain 113th Cavalry Group

Drapeau américain 117th Infantry Regiment, 30th Infantry Division

Drapeau américain 119th Infantry Regiment, 30th Infantry Division

Drapeau nazi Kampfgruppe Wisliceny, 2. SS Panzer-Division “Das Reich”

Drapeau nazi 17. SS Panzer-Division “Götz von Berlichingen”

Drapeau nazi 266. Infanterie-Division

Drapeau nazi Kampfgruppe Heinz, 275. Infanterie-Division

Drapeau nazi Kampfgruppe Kentner, 352. Infanterie-Division

Historique :

Un mois après le début du débarquement de Normandie, le XIX Corps américain commandé par le Lieutenant General Charles H. Corlett doit établir une tête de pont à l’ouest de la Vire afin de progresser en direction de Périers. Les Américains doivent tout d’abord s’emparer de plusieurs ouvrages d’art afin de permettre à leurs véhicules blindés de poursuivre leur progression sur l’autre rive de la Vire et du Canal de Vire et Taute. La 30th Infantry Division du Major General Leland S. Hobbs est chargée de s’emparer de Saint-Fromond et son précieux pont en pierre qui sont défendus par le Kampfgruppe Wisliceny de la 2. SS Panzer-Division “Das Reich”.

Le 6 juillet 1944 au soir, après la prise d’Airel dans la journée, les soldats américains se mettent en position sur leur base d’assaut : le 117th Infantry Regiment (commandé par le colonel Henry E. Kelly) est situé au nord d’Airel tandis que le 119th Infantry Regiment (aux ordres du colonel Alfred V. Ednie) est au sud. L’assaut est lancé le 7 juillet à 4 heures 20 après une rapide préparation d’artillerie : à l’aide de canots, les Américains du colonel Kelly traversent la Vire à une centaine de mètres au nord du pont en pierre de Saint-Fromond et sont rapidement pris sous le feu des défenseurs allemands. Mais l’effet de surprise de cet assaut de nuit est réussi et les fantassins, renforcés par des sapeurs du 105th Combat Engineer Battalion, sécurisent aussitôt les abords du ponts. Le 119th Infantry Regiment poursuit dans la foulée. Les équipes du génie font les premiers constats du pont en pierre et les conclusions sont rassurantes : seules de rapides réparations sont ncéessaires. Pendant ce temps, les régiments d’infanterie élargissent leur dispositif dans le secteur de Saint-Fromond pour empêcher leurs adversaires de détruire l’ouvrage d’art par d’éventuelles frappes d’artillerie observées et donc plus précises.

A 7 heures du matin, le pont est déminé et une demi-heure plus tard, les sapeurs débutent l’installation d’un autre moyen de franchissement sur la Vire tandis que les artilleurs allemands continuent de bombarder le secteur à l’aveugle. A 8 heures 45, un troisième pont de fortune est mis en en place par le génie militaire du 105th Combat Engineer Battalion commandé par le lieutenant-colonel Carroll H. Dunn. A 10 heures, tout le 117th Infantry Regiment est passé sur la rive ouest de la Vire et à 10 heures 15, le 119th Infantry Regiment entame la traversée à son tour sous les tirs d’éléments retardateurs du Kampfgruppe Heinz (275. Infanterie-Division). A compter de midi, les véhicules blindés américains franchissent le pont en pierre de Saint-Fromond. Le 120th Infantry Regiment du colonel Hammond Birks traverse à 13 heures 45 malgré des problèmes de coordination avec les sapeurs et les tirs de l’artillerie allemande.

Très rapidement, un véritable embouteillage de véhicules américains (appartenant notamment au 113th Cavalry Group) se forme le long de la rive droite de la Vire. Ce phénomène s’aggrave lorsqu’un obus allemand touche un semi-chenillé dont l’explosion détruit l’un des deux ponts de fortune installés par les sapeurs et qui coule : toute tentative de réparation s’avère inefficace. Seuls deux ponts demeurent alors franchissables à Saint-Fromond. Dans la foulée, le XIX Corps prend la direction de Saint-Lô au sud.

Photos de Saint-Fromond en 1944

Cartes de Saint-Fromond :

Image : carte du secteur de Saint-Fromond - Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook