Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Valognes en 1944 – Manche – Bataille de Normandie

Valognes (Manche)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 20 juin 1944

Unités engagées :

Drapeau américain 8th Infantry Regiment, 4th Infantry Division

Drapeau nazi Grenadier-Regiment 1057, 91. Infanterie-Division

Drapeau nazi Grenadier-Regiment 729, 709. Infanterie-Division

Historique :

A partir du lancement du débarquement de Normandie, la ville de Valognes est sévèrement touchée par plusieurs bombardements : dès le 6 juin 1944 à 14 heures, quarante habitants du quartier d’Alleaume sont tués par les bombes. Le lendemain 7 juin, c’est la gare qui est visée à 20 heures 45 mais Le Refuge est touché. Un bombardement massif en trois vagues successives débute le 8 juin à 9 heures et vise le centre de Valognes. Les bombes tombent à nouveau le 12 juin et terminent de transformer cette magnifique ville normande en champ de ruines.

Valognes représente pour les Américains le dernier verrou avant Cherbourg et les Allemands en sont conscients. Dans la soirée du 19 juin 1944, le 8th Infantry Regiment (4th Infantry Division) commandé par le colonel James A. Van Fleet doit traverser la route nationale 13 et se mettre en position à l’est de Valognes : ils terminent de se mettre en place à la tombée de la nuit et prennent des positions défensives pour les heures suivantes. Le lendemain matin, 20 juin, des patrouilles du 1er bataillon (commandé par le lieutenant-colonel Conrad C. Simmons) effectuent des reconnaissances à travers les ruines de la ville et rendent compte à leur retour que les Allemands ont abandonné Valognes. En fait, la ville a été abandonnée à compter du 17 juin et les derniers éléments se sont repliés dans la nuit du 19 au 20 juin pour se concentrer sur la défense de Cherbourg. Cependant, les destructions occasionnées par les bombardements sont telles que la progression à travers les rues sont difficiles, notamment pour les véhicules. Durant toute la matinée, le 8th Infantry Regiment traverse avec beaucoup de difficultés Valognes afin de reprendre au plus vite la progression vers le nord.

A travers les ruines de Valognes, les Américains découvrent les vestiges du point d’appui codé Wn 544 où les Allemands de la 709. Infanterie-Division avaient installé un centre de transmissions dans plusieurs bâtiments et notamment dans un bunker type Regelbau R618. Après la libération du Cotentin, les Alliés installent dans la ville leur propre central téléphonique (équipés de relais BD-132A) qui reste opérationnel après la bataille de Normandie, ainsi qu’un camp de transit pour les prisonniers allemands avant qu’ils ne rejoignent la Grande-Bretagne.

Photos de Valognes en 1944

Cartes de Valognes :

Image : carte du secteur de Valognes - Bataille de Normandie en 1944
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook