Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Belfonds en 1944 – Orne – Bataille de Normandie

Belfonds (Orne)

Les villes de Normandie pendant les combats de 1944

Libération : 12 août 1944

Unités engagées :

Image : drapeau américain Régiment de marche du Tchad, 2ème division blindée

Image : drapeau américain 501ème régiment de chars de combat, 2ème division blindée

Drapeau nazi 9. Panzer-Division

Drapeau nazi 116. Panzer-Division

Historique :

Le 4 juillet 1943, le bombardier américain B-17 Flying Fortress F-80 BO immatriculé 42-29960 et baptisé “Nymokymi” participe à un raid sur les usines Gnome et Rhone au Mans. Il appartient au 384th Bomber Group, 544th Bomber Squadron de la 8th Air Force. Touché par un chasseur allemand, il s’écrase à l’ouest de Belfonds à proximité du lieu-dit La Philippière. Les 2nd Lieutenants Francis Mercer Hackley (navigateur) et Donald W. Irvine (bombardier) sont tués lors du crash, le 2nd Lieutenant Clifford C. Dartt (copilote) et le S/Sergeant Paul G. Welch sont fait prisonniers et les six autres membres d’équipage (le Flying-Officier Gordon B. Erickson, pilote, le S/Sergeant George Ashworth, mitrailleur gauche, le S/Sergeant Willard E. Freeman, mitrailleur ventral, le S/Sergeant Robert H. Penly, mécanicien, le S/Sergeant Frank J. Wingerter, mitrailleur droit) parviennent à s’évader avec le soutien de la résistance française locale. 18 de ces résistants sont arrêtés par les Allemands et déportés, 7 ne sont jamais rentrés de captivité.

Pendant la bataille de Normandie et lors de la mise en place d’une vaste nasse dans laquelle les Alliés espèrent faire prisonniers plusieurs centaines de milliers d’Allemands, les Américains envisagent de refermer cette poche au nord de Belfonds. Le 11 août 1944, les soldats de la 2ème division blindée française aux ordres du général Leclerc reçoivent l’ordre d’atteindre Carrouges : le Major General Wade H. Haislip, commandant le XV Corps auquel la division française appartient, précise que les éléments de Leclerc doivent traverser la partie ouest de la forêt d’Ecouves, reconnaître ces bois puis Belfonds avant de poursuivre vers Carrouges.

Mais le 12 août 1944, Leclerc prend l’initiative de traverser le fuseau qui le sépare de la 5th Armored Division à l’est de la forêt d’Ecouves, encombre les routes de Sées avant de prendre la direction de Belfonds à compter de 13 heures. Les blindés du 501ème régiment de chars de combat (commandé par le colonel Warabiot) et les fantassins de la 9ème compagnie “Nueve” du régiment de marche du Tchad dirigés par le capitaine Dronne libèrent la commune en début d’après-midi. Ils sont guidés par des éléments des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI) de l’Orne.

Cartes de Belfonds :

Image : Carte de Belfonds dans l'Orne

 

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook