Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

1ère division blindée polonaise – Historique

1ère division blindée polonaise

1 Dywizja Pancerna

Image : L'insigne d'épaule de la 1ere Division Blindée Polonaise

Historique


Naissance de la 1ère D.B. polonaise

La 1ère division blindée voit véritablement le jour avec la création en 1939 de la 10ème brigade blindée polonaise.

Malgré une forte résistance opposée aux forces allemandes au début de la Seconde Guerre mondiale, les troupes Polonaises sont obligées de se rendre à l’ennemi, mais certains soldats parviennent toutefois à se réfugier en Grande-Bretagne. Parmi eux, se trouve le chef de la brigade blindée, le général Stanislaw Maczek.

Soutenu par les Britanniques qui équipent en armes et en véhicules les quelques soldats polonais parvenus jusqu’en Angleterre, la brigade se reforme peu à peu et devient la 1ère division blindée, commandée par Maczek. Les Polonais vont s’entraîner intensivement en préparation de l’opération Overlord et de l’ouverture du front à l’ouest de l’Europe.

Bataille de Normandie

La 1ère division blindée polonaise est chargée de renforcer les divisions déjà présentes en Normandie au courant juillet 1944, alors que les Britanniques tentent de progresser vers Falaise et que les Américains foncent en direction de la Bretagne.

Les Polonais sont placés sous le commandement du 2ème corps canadien, commandé par le général Simonds et qui opère au sud de Caen. Au fur et à mesure de la progression alliée en Normandie, les Polonais accompagnent les Canadiens dans la région de Falaise, tandis que le général Patton progresse par le sud. Les Allemands se retrouvent encerclés dans une poche que les Alliés souhaitent refermer. La première division blindée polonaise participe à la fermeture de la désormais célèbre “Poche de Falaise”, dans la région de Trun et progresse en direction de la localité de Chambois. Les Allemands, qui tentaient de quitter la poche, sont pilonnés jour et nuit et les pertes sont très élevées.

Le 19 août 1944, la jonction s’effectue entre les troupes polonaises de la 1ère division blindée et les soldats appartenant à la 3ème armée du général Patton. Surplombant la région de Chambois et la route de Vimoutiers depuis la cote 262, les Polonais bombardent sans relâche les colonnes allemandes, mais ces derniers contre-attaquent en direction des positions fortifiées de la 1ère division blindée polonaise.

Après de violents combats, les divisions allemandes abandonnent leurs contre-attaques vers la cote 262 en partie à cause des bombardements de soutien de l’artillerie alliée.

Fin 1944 et 1945

Après la bataille de Normandie, la 1ère division blindée polonaise est envoyée en Belgique et en Hollande pour faire reculer les armées allemandes. De furieux combats ont lieu dans les environs de Breda en Hollande, mais les forces polonaises repoussent vaillamment toutes les contre-attaques allemandes et obtiennent la reddition de nombreux soldats.

La 1ère division blindée effectue sa dernière offensive lors de la bataille de Wilhelmshaven qui se solde par une totale victoire polonaise.

Après la victoire alliée du 8 mai 1945, les soldats polonais qui avaient combattu en Europe De l’ouest étaient interdit de séjour dans leur pays d’origine, parce qu’ils avaient vu le mode de vie occidental. Les gouvernements communistes mis en place par les soviétiques après la fin de la Seconde Guerre mondiale ont refusé jusqu’à la chute du régime soviétique en 1990 le retour des soldats polonais en Pologne.

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook