Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

3ème division d’infanterie britannique – Bataille de Normandie

Historique de la 3ème division d’infanterie britannique

3rd (GB) Infantry Division

3ème division d'infanterie britannique

L’insigne d’épaule de la 3ème division d’infanterie britannique, surnommée Iron Division ou encore Iron Sides.

Naissance de la 3ème division d’infanterie

La 3ème division d’infanterie britannique voit le jour en 1809 selon la volonté du Lieutenant-General Arthur Wellesley pendant la guerre d’indépendence espagnole. Déployée sur les théâtres majeurs où sont engagées les armées du Royaume-Uni, elle est déjà présente lors de la bataille de Waterloo en Belgique contre les troupes napoléoniennes. En 1854, elle participe à la guerre de Crimée et le siège de Sébastopol (cette fois-ci aux côtés des armées françaises) sous les ordres de Sir Richard England.

Pendant la Première Guerre mondiale, la 3ème division d’infanterie (D.I.) est l’une des premières unités britanniques déployée en France et elle participe aux combats pendant les quatre années de guerre où elle gagne son surnom « Iron Division » (division d’acier). Son commandant, le Major-General Hubert Hamilton, est tué par des tirs de l’artillerie adverse en octobre 1914 près de Béthune. La division participe aux batailles de Mons, de la Somme, de l’Ancre, du Bois Delville et d’Arras.

Seconde Guerre mondiale

Déployée de l’autre côté de la Manche en juin 1940 au sein des forces expéditionnaires britanniques, la 3ème D.I. fait route inverse et se replie en Angleterre après la bataille de Dunkerque. Marquée par cette retraîte, la division prépare ensuite sa revanche et s’entraîne en vue de participer à l’invasion de la forteresse Europe : une préparation qui s’étale sur près de quatre ans.

Le 6 juin 1944, la 8ème brigade d’infanterie (commandée par le Brigadier E. E. Cass) est le fer de lance de la 3ème D.I., aux ordres du Major General Tom G. Rennie, et débarque sur Sword Beach. La division, qui devait atteindre la ville de Caen au soir du Jour J, piétine devant cette cité médiévale pendant plus d’un mois et y perd de nombreux hommes. A compter du 23 juin 1944, le Major General L. G. Whistler prend le commandement de la division.

La 3ème D.I. participe aux opérations de la bataille de Normandie dans la région de Caen puis se dirige vers la Belgique et la Hollande dans le cadre de l’opération Market Garden. Les Britanniques y livrent de coûteux combats avant d’atteindre l’Allemagne. Pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale, la 3ème D.I. perd 2 586 soldats tués au combat.

La 3ème D.I. aujourd’hui

Temporairement dissoute après la guerre, la division est reconstituée le 1er avril 1951 dans le cadre du déploiement opérationnel sur le canal de Suez et est placée sous les ordres de Sir Hugh Stockwell. En 1968, elle appartient au commandement stratégique de l’armée de Terre britannique et se transforme progressivement en division mécanisée qui comporte la particularité de rester exclusivement sur le territoire britannique.

Le 1er septembre 1999, la 3ème division d’infanterie mécanisée devient une unité de réaction rapide déployable à l’étranger. Elle se compose  des 1ère et 12ème brigades mécanisées, de la 19ème brigade légère ainsi que de la 52ème brigade d’infanterie. Elle est basée à Bulford dans la région du Wiltshire.

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook