Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Historique de la 1st Infantry Division – Bataille de Normandie

Historique de la 1st Infantry Division

Image : 1st Infantry Division

L’insigne d’épaule de la 1st Infantry Division, surnommée “Big Red One” : “Grand Un Rouge”.

Naissance de la 1st

La 1st Infantry Division voit le jour en juin 1917. Elle est la première division d’infanterie américaine à être créée dans le but de combattre les forces allemandes lors de la Première Guerre mondiale. Elle est formée de 4 régiments d’infanterie, trois régiments d’artillerie ainsi que d’un ensemble d’unités plus réduites. Au total, cette division compte près de 28 000 hommes. Elle effectue son baptême du feu le 3 novembre 1917.

Sur le front en Picardie, au nord de Paris, la 1st Infantry Division attaque le 28 mai 1918 les tranchées allemandes dans le cadre de la bataille de Cantigny. Pendant plusieurs jours, les combats font rage et les pertes sont terrifiantes : près d’un millier de soldats américains sont mis hors de combat, et la victoire – la première pour les Américains en Europe – leur revient.

Afrique du Nord

Lorsque la 1ère division d’infanterie américaine est réactualisée le 15 mai 1942, elle compte près de 15 000 soldats à son actif. Sa première bataille de la Seconde Guerre mondiale se déroule dans le cadre de l’opération Torch, le 8 novembre 1942. Les forces alliées organisent pour la première fois un débarquement de grande envergure, situé près de la ville d’Oran, en Algérie.

La 1ère division d’infanterie, surnommée “Big Red One” (Grand Un Rouge) en rapport avec l’insigne de la division, combat en Tunisie et participe à l’invasion de la Sicile en juillet 1943.

Jour J

La “Big Red One” est appelée en Angleterre où elle doit préparer l’opération Overlord. En effet, la 1st Infantry est chargée de débarquer sur la plage d’Omaha Beach, avec la 29ème division d’infanterie.

Le 6 juin 1944, sous les ordres du Major General C. Ralph Huebner, le 16ème régiment d’infanterie de la débarque à 6 heures 30 en Normandie devant la localité de Colleville-sur-Mer. Mais la résistance allemande est extrêmement forte et les Américains sont à deux doigts de la catastrophe. Les pertes sont immenses, 95 pour 100 des officiers ont été tués et personne n’est débarqué à l’endroit où il devrait se trouver.

Mais les vétérans d’Afrique du nord ne se démotivent pas pour autant et forcent le Mur de l’Atlantique, gardé par la 352ème division d’infanterie allemande. Le général Taylor, commandant le 16ème régiment, se tenant debout sur la plage, hurle à ses hommes une phrase qui est entrée dans l’histoire : “Deux sortes de personnes vont rester sur cette plage : les morts et ceux qui vont mourrir ! Maintenant, foutons le camp d’ici !”

1944-45

Après le débarquement de Normandie, la 1st Infantry Division participe à la libération de la ville de Liège, en Belgique et repousse les forces allemandes derrière le Rhin. Elle traverse la ligne Siegfried puis attaque la ville allemande de Aachen qui se rend le 21 octobre 1944.

Mais le 16 décembre 1944, les Allemands lancent leurs dernières forces dans le cadre de l’opération Nordwind et contre-attaquent au niveau de la forêt des Ardennes. Située à Bullingen, la 1st Infantry Division défend ses positions en infligeant de lourdes pertes aux forces allemandes.

Le 15 janviers 1945, la situation américaine dans les Ardennes s’améliore et les divisions alliées contre-attaquent à leur tour. La 1ère division d’infanterie traverse une seconde fois la Ligne Siegfried réoccupée par les Allemands, puis elle établit une tête de pont dans la région de Remagen.

Le 8 avril 1945, la Big Red One pénètre en Tchécoslovaquie après avoir traversée la rivière Weser. C’est sa dernière action de la Seconde Guerre mondiale. Elle sert comme division d’occupation en Allemagne jusqu’en 1955 avant de retourner à Fort Riley (USA).

21 023 soldats de la 1st Infantry Division ont été mis hors de combat pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale.

Après 1945

En juillet 1965, la 1st Infantry Division participe au conflit du Vietnam en débarquant à la baie de Cam Ranh et à Vung Tau. La division est transférée au cours de la Guerre Froide en Allemagne (où elle est toujours basée actuellement) et retrouve le champ de bataille lors de l’opération Desert Storm en 1991.

En 1996, des éléments de la Big Red One participent aux opérations de pacification en Bosnie tout comme au Kosovo en 1999 dans le cadre de l’opération de maintien de la paix dénommée Joint Guardian. La 1st Infantry Division participe aux conflits en Afghanistan et en Irak (à compter de 2003).

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook