Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Historique de la 82nd Airborne Division – Normandie – 2

Historique de la 82nd Airborne Division (2/2)

L’insigne d’épaule de la 82nd Airborne Division, deux lettres blanches “AA” pour “All Americans” (tous Américains), sur un cercle bleu dans un carré rouge.

Market Garden

Le général Montgomery a établi un plan qui nécessite bien plus de régiments aéroportés alliés qu’en juin 1944, lors de l’opération Overlord. Ce plan d’attaque, appeléopération Market Garden, consiste en une vaste offensive aéroportée et terrestre en Hollande, qui doit permettre aux Alliés de capturer des ponts sur le Rhin.

La 82ème est alors placée sous le commandement britannique de la 2ème armée, regroupant également la 101ème division aéroportée américaine et la 1ère division aéroportée britannique. Avant l’opération, le 504ème PIR, qui n’avait pas participé à l’opération Overlord, rejoint la 82ème division, tandis que la 507ème lui est retiré.

Le 17 septembre, Market Garden est lancée : 20 000 parachutistes alliés sautent dans le ciel hollandais. L’artillerie antiaérienne allemande est absente et les parachutages sont particulièrement réussis. Mais comme en Normandie, les planeurs subissent beaucoup de pertes à l’atterrissage, tant en vies humaines qu’en matériels.

La 82ème est chargée de s’emparer de 16 ponts sur deux fleuves : Maas et Waal. Elle doit également tenir la route reliant les villes de Nimègue et de Groesbeek. Ses pertes sont très élevées : la compagnie C du 504 PIR perd près de 50 % de ses effectifs en attaquant le pont de Grave au-dessus du fleuve Wall. Mais les Américains font preuve d’un courage à toute épreuve : le 21 septembre, le soldat John Towle, compagnie C du 504 PIR, retient à lui seul une attaque allemande composée de près de 100 soldats et de 2 chars (il reçoit la Médaille du Congrès américain, la Medal of Honor). Mais au bout de 56 jours de combats acharnés face à un ennemi redoutable, les Alliés sont obligés de battre en retraite. Market Garden est un échec.

Relevée le 11 novembre 1944, la 82nd Airborne est placée en arrière dans la ville de Reims en France.

La bataille des Ardennes

Lorsque les Allemands lancent leur dernière grande offensive dans les Ardennes le 16 décembre 1944, les Alliés sont déboussolés. Leurs dernières réserves sont les deux divisions aéroportées américaines du Jour J, les 82ème et 101ème divisions. Deux jours plus tard, le 18 décembre, la 82ème se retrouve dans la ville de Webermont en Belgique et prend position le long de la rivière Salm.

Les combats ont été extrêmement éprouvants, mais les forces allemandes sont stoppées. La victoire était alors à portée de main.

En Allemagne

Relevée dans les Ardennes au début de l’année 1945, la 82ème traverse le Rhin et a passé la Ligne Siegfried en Allemagne et le 30 avril 1945, elle effectue sa dernière opération de la Seconde Guerre mondiale en franchissant la rivière Elbe près de la ville de Bleckede.

Le 2 mai 1945, la 82nd Airborne Division découvre et libère les survivants du camp de concentration situé à Woebbelin. Le général Gavin accepte le même jour la reddition de près de 150 000 soldats de la 21ème armée allemande.

Le 8 mai 1945, la guerre s’arrête en Europe. La 82ème division aéroportée venait de passer 442 jours au combat.

Depuis 1945

La 82ème a participé à de nombreuses opérations militaires après la Seconde Guerre mondiale, comme l’opération Power Pack dans les Caraïbes en avril 1965, à la guerre du Vietnam entre 1968 et 1969, lors de l’opération Urgent Fury à l’île de Grenade en 1983.

Les paras de la 82nd Airborne également ont servi en 1988 dans le cadre de l’opération Golden Pheasant, en 1989 lors de la capture de l’Aéroport de Panama (Opération Just Cause), en 1991 pendant l’opération Desert Storm, en 2002 en Afghanistan dans le cadre de l’opération Enduring Freedom et en Iraq en 2003.

Page précédente

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook