Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Bataille de Normandie – Samedi 12 août 1944

Samedi 12 août 1944

La bataille de Normandie jour après jour

Au sud-ouest de Falaise, le 15ème corps de la 3ème armée américaine progresse vers le nord, malgré de nombreux accrochages avec les divisions Panzer S.S. La 2ème division blindée française contrôle désormais la ville d’Alençon, théâtre de violents combats de rues la veille. Les Français se remettent immédiatement en route et pénètrent dans Ecouché, sur la route vers Argentan. Le 15ème corps parvient même à rejoindre la région proche d’Argentan en soirée : les 1ère et 3ème armées américaines viennent de repousser les forces allemandes d’une cinquantaine de kilomètres en une semaine.

Le front américain, qui était encore orienté nord-sud le 5 août, est désormais orienté est-ouest. Plus au nord, la 2ème armée britannique et la 1ère armée canadienne progressent vers le sud : entre les deux fronts, les Allemands sont enfermés et une seule porte de sortie existe : la région de Falaise.

Les troupes américaines et anglo-canadiennes se font désormais face, ce qui pose de sérieux problèmes aux officiers alliés : les Allemands, encerclés, sont bombardés par les artilleurs et par les aviateurs britanniques et américains, et les deux fronts se rapprochent. Or, dans une telle situation, les Alliés risquent de se tirer dessus. Le général Patton, qui commande la 3ème armée, demande au général Bradley l’autorisation de fermer la poche et de rejoindre les Canadiens à Falaise. Mais Bradley est inquiet à propos des risques de “Friendly Fires” (tirs fratricides) et il demande à Patton de rester au niveau d’Argentan et de sécuriser les environs. Le général trois étoiles de la 3ème armée est hors de lui : s’il ferme la poche de Falaise tout de suite en rejoignant la ville de Falaise, s’en est terminé de l’Armée allemande en Normandie. Mais le haut commandement américain est formel, Patton doit stopper sa progression pendant quelques heures. Des heures qui profiteront à des milliers de soldats allemands, parvenant à rejoindre la Seine.

Evolution des combats en Normandie le 12 août 1944 à minuit (cliquer sur la carte pour agrandir) :

Image : Carte de l'evolution des combats en Normandie le 12 aout 1944 à minuit

Jour précédentJour suivant

Retour à la Frise historique

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook