Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Bataille de Normandie – Lundi 19 juin 1944

Lundi 19 juin 1944

La bataille de Normandie jour après jour

La progression américaine au nord du Cotentin se poursuit et la 4ème division d’infanterie américaine s’empare de la ville de Montebourg le 19 juin. La ville de Valognes, qui ferme pour l’instant la route vers Cherbourg, est toujours aux mains des forces allemandes qui opposent une résistance vigoureuse. Les combats aux abords de Valognes commencent.

Les forces alliées doivent toutefois faire face à un problème de taille : ils sont très largement dépendants des approvisionnements en vivre, matériel, munitions et carburant qui proviennent des ports artificiels.
Or le temps est plutôt mauvais le 19 juin en Normandie, et le soutien aérien limité. Les ports artificiels de Saint-Laurent-sur-Mer et d’Arromanches sont durement touchés par une tempête en Manche qui augmente peu à peu en intensité et ce depuis le 17 juin. Les vagues détruisent les caissons des jetées extérieurs et s’échouent à divers endroits. La confusion est immense dans les deux ports artificiels : des bateaux s’échouent également, certains coulent et des passerelles flottantes rompent leurs amarres.

L’approvisonnement du front est extrêmement retardée, à tel point que l’opération Epsom du général Montgomery, qui vise à percer définitivement le front au nord-ouest de Caen, est ajournée. En revanche, les combats se poursuivent dans les environs de Tilly, qui est libérée en journée, et les troupes britanniques semblent à nouveau progresser après de longs jours passés sans pouvoir nettement avancer.

Evolution des combats en Normandie le 19 juin 1944 à minuit (cliquer sur la carte pour agrandir) :

Image : Carte de l'evolution des combats en Normandie le 19 juin 1944 à minuit

Jour précédentJour suivant

Retour à la Frise historique

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook