Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Bataille de Normandie – Mardi 20 juin 1944

Mardi 20 juin 1944

La bataille de Normandie jour après jour

La tempête fait toujours rage en Manche. Les spécialistes alliés de la météorologie prévoient un retour du beau temps dans les deux jours. Les ports artificiels d’Arromanches et de Saint-Laurent-sur-Mer sont sévèrement touchés et les travaux de réparations s’annoncent nombreux. Beaucoup de petites embarcations s’échouent ou coulent suite au mauvais temps.
Pendant ce temps, les déchargements du matériel nécessaire à la poursuite des opérations militaires sont fortement ralentis et les forces britanniques sont obligées de progresser très lentement alors que le front semble enfin s’ouvrir.

En revanche, les forces américaines poursuivent leur progression, difficile mais continue. Les hommes de la 4ème division d’infanterie pénètrent dans Valognes où de durs combats de rues s’engagent. Les bombardements des quartiers non contrôlés par les forces américaines se poursuivent, tandis que des éléments du 12ème régiment d’infanterie atteignent Le Theil et ses hauteurs qui dominent cette région du Cotentin.
Il semble à présent que les Allemands abandonnent leurs positions pour rejoindre la ligne de défense de Cherbourg. Le général Collins, commandant le 7ème corps américain, lance 3 divisions supplémentaires à l’assaut sans l’habituelle préparation d’artillerie. Cette offensive bouscule les derniers points de défense à partir de Montebourg et permet aux forces américaines d’accéder aux portes de Cherbourg. Les assaillants avancent en utilisant la stratégie des “sauts de puce” qui favorise la progression dans le bocage Normand.
Les Américains découvrent, entre Cherbourg et Valognes, près de la localité de Sottevast, un immense chantier désaffecté depuis le Jour J. Il s’agit d’une base de lancement de fusées V-2 qui devait selon les plans atteindre 160 mètres de longueur sur 56 mètres de large. Seul un dixième de la base avait été construit jusqu’à ce que le débarquement commence.

Jour précédentJour suivant

Retour à la Frise historique

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook