Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Bataille de Normandie – Jeudi 27 juillet 1944

Jeudi 27 juillet 1944

La bataille de Normandie jour après jour

C’est le troisième jour de l’opération Cobra. Le front est enfin percé au sud-ouest de Saint-Lô et les Américains souhaitent désormais exploiter cette situation. A l’est de la percée, la 1ère division d’infanterie et la 3ème division blindée repoussent les défenseurs allemands des 2ème et 17ème divisions S.S. Panzer jusqu’au village de Camprond, soit une progression de six kilomètres.

Au centre de la percée, la 2ème division blindée dépasse le village de Notre-Dame-de-Cenilly, sept kilomètres plus au sud, et atteint la route Saint-Lô-Tessy-sur-Vire au niveau de Mesnil-Opac, avec cinq kilomètres parcourus depuis le début de la journée. La ville de Périers est enfin libérée par les soldats de la 90ème division d’infanterie et Lessay tombe aux mains des troupes appartenant à la 79ème d’infanterie.

De violents combats de chars s’engagent entre les divisions blindées américaines et les éléments isolés des S.S. PanzerdivisionDas Reich” et “Götz von Berlichingen“. Le S.S.-Oscha (adjudant) Ernst Barkmann, appartenant à la 2ème S.S. PanzerdivisionDas Reich“, détruit à lui seul neuf chars Sherman américains et plusieurs autres véhicules de la 3ème division blindée le long de la route reliant Saint-Lô à Coutances, près du village de Lorey. Mais les Allemands, bien que disposant de quelques chars supérieurs en puissance de feu, sont incapables de ralentir l’irrésistible avancée américaine.

Sur le front britannique, c’est le retour à la guerre de positions, après la très meurtrière opération Spring qui n’a pas ouvert le front au sud de Caen, mais qui a simplement fixé un maximum de divisions allemandes dans cette région, afin qu’elles ne soient pas envoyées en renfort contre les divisions américains qui progressent dans le cadre de l’opération Cobra.

Evolution des combats en Normandie le 27 juillet 1944 à minuit (cliquer sur la carte pour agrandir) :

Image : Carte de l'evolution des combats en Normandie le 27 juillet 1944 à minuit

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook