Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Bataille de Normandie – Vendredi 4 août 1944

Vendredi 4 août 1944

La bataille de Normandie jour après jour

A l’est d’Avranches, dans le Cotentin, les attaques américaines se dirigent vers la région de Vire, dernier bastion allemand important dans le Cotentin. Dans le but de limiter les pertes, les Américains bombardent sans relâche les positions allemandes à proximité de Vire. Le moral des défenseurs baisse et de nombreux soldats de la Wehrmacht ainsi que des S.S. sont faits prisonniers. Le général Dietrich Kraiss, commandant la 352ème division allemande, est grièvement blessé ce même jour, il meurt quarante-huit heures plus tard.

En Bretagne, les 5ème et 14ème corps américains de la 1ère armée progressent, et le 8ème corps appartenant au 3ème armée du général Patton avance selon deux axes majeurs, l’un se dirigeant vers Vannes, l’autre vers Nantes au sud. Les Américains font face à des divisions allemandes qui sont submergées par la puissance de feu alliée, et les bombardements des villes portuaires et stratégiques comme Brest, Lorient ou encore Saint-Malo ralentissent les replis des divisions de la Wehrmacht.

L’opération Bluecoat se poursuit au sud-ouest de Caen. La progression à l’est du flanc américain, le long de la rivière Vire, est rendue difficile par la défense acharnée des parachutistes allemands de la 3ème division et des survivants de la 10ème S.S. Panzerdivision. Mais plus à l’est, au sud de Caen, la situation semble enfin tourner largement à l’avantage des Britanniques, qui s’emparent le 4 août des villages de Villers-Bocage et d’Evrecy. Profitant de cette baisse de régime des forces allemandes, les Anglo-Canadiens décident de mettre au point une nouvelle offensive qui doit couper la retraite des forces allemandes qui commencent à se replier derrière la Seine.

Jour précédentJour suivant

Retour à la Frise historique

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook