Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Bataille de Normandie – Jeudi 6 juillet 1944

Jeudi 6 juillet 1944

La bataille de Normandie jour après jour

La stratégie mise en place par le général Montgomery visant à attaquer Caen par l’est a échoué et les furieux combats entre les Canadiens et la 12ème S.S. Panzer division ne permettent à aucun des deux belligérants de progresser. De plus, le colonel Maurice, chef de corps du 4ème King’s Shropshire Light Infantry trouve la mort lors du bombardement de son quartier général par les artilleurs allemands. La situation semble bloquée à nouveau, le front n’ayant pas véritablement évolué. Caen est toujours aux mains des défenseurs allemands et les Britanniques qui progressent dans les faubourgs nord de la ville sont arrêtés par un barrage de mortiers et d’obus mis en place par leur ennemi.

Montgomery choisit de lancer une prochaine offensive dans les 2 jours visant à percer le front et contrôler définitivement la ville de Caen. Or les Allemands sont solidement installés sur la défensive et ont même enterré des chars Tigre qui, une fois dans cette position, sont difficilement atteignables par l’aviation alliée. Le général Montgomery décide d’intensifier les bombardements précédant les attaques.

Les Américains semblent eux-aussi arrêtés par les forces allemandes dans le sud du Cotentin. Le front reste bloqué et n’évolue que très peu. Les attaques des troupes américaines s’effectuent sur deux axes, dirigés l’un vers la ville de Saint-Lô, l’autre vers Périers. La 30ème division d’infanterie s’approche du village de Saint-Fromond et de son pont stratégique au-dessus du canal Vire-Taute. L’artillerie bombarde les abords du village et l’infanterie s’empare de la petite localité d’Airel, située à proximité immédiate de Saint-Fromond.

Jour précédentJour suivant

Retour à la Frise historique

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook