Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Bataille de Normandie – Jeudi 8 juin 1944

Jeudi 8 juin 1944

La bataille de Normandie jour après jour

Les deux têtes de pont d’Omaha Beach et de Gold Beach sont réunies le 8 juin à Port-en-Bessin. Au sud, la commune de Bayeux est libérée ce même jour par les troupes britanniques.

Les forces américaines, renforcées par de nouvelles divisions (comme la 2ème division d’infanterie), passent à l’offensive. Les 1ère et 29ème divisions d’infanterie, qui comptent de très lourdes pertes depuis le débarquement sur la plage d’Omaha, poursuivent leur progression.
La 29ème d’infanterie, en route vers Isigny-sur-Mer qui devait être sous contrôle le 6 juin au soir, effectue sa jonction en route avec les 90 survivants des bataillons de Rangers à la Pointe du Hoc, isolés sur une fine bande de terre pendant trois jours depuis le D-Day.
Elle s’empare du village de Grandcamp, grâce notamment au courage du sergent Frank Peregory qui a obtenu pour son action héroïque la médaille du Congrès, la très célèbre “Medal of Honor“. En effet, il a forcé à se rendre plusieurs dizaines de soldats allemands et capturé une mitrailleuse à lui tout seul. A Maisy, la batterie est toujours aux mains de ses défenseurs tandis que des éléments avancés de la 29ème division atteignent le sud du village.

La 4ème division d’infanterie américaine, débarquée à Utah Beach le 6 juin, attaque en direction de la ville de Montebourg, dans le cadre des offensives pour la capture de Cherbourg au nord du Cotentin. Les combats extrêmement violents qui s’y déroulent annoncent une guerre de position meurtrière.

La jonction entre les troupes débarquées à Utah à Omaha n’est toujours par réalisée. C’est, dans les heures qui suivent, l’un des objectifs proritaires pour les forces terrestres américaines.

Sur le front britannique, la 346ème division d’infanterie allemande contre-attaque dans les environs de Bréville. Les combats sont d’une violence extrême et s’apparentent à ceux de la Première Guerre mondiale, les adversaires s’enterrant dans des tranchées.

Les réalisations du génie militaire allié débutent : les premiers éléments des deux ports artificiels de Saint-Laurent et d’Arromanches commencent à être installés à partir du 8 juin (il s’agit de vieux navires qui sont coulés pour servir de brise-lames) et une piste d’aviation est réalisée sur le plateau d’Omaha Beach à l’est de Colleville-sur-Mer. Les avions qui décollent de cette piste évacuent en priorité les blessés vers des hopitaux en Angleterre.

L’aviation alliée reste maître du ciel et elle attaque sans interruption les éléments allemands tandis que de son côté, l’artillerie embarquée sur les bâtiments de guerre bombarde sans relâche les positions adverses.

Jour précédentJour suivantRetour à la Frise historique

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook