Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

George G. Klein – 2nd Ranger Battalion – Biographie

George G. Klein
2nd Ranger Battalion

Biographie

George G. Klein en 1945

George Klein est né le 19 avril 1921 à Chicago. Engagé dans l’armée américaine en février 1938 et après un début de carrière dans l’artillerie, il accède au corps des officier et se porte volontaire pour intégrer le corps des Rangers, une unité d’élite de l’armée américaine conçue sur le modèle des Commandos britanniques. Blessé lors d’une séance d’escalade à l’entraînement, il doit subir une rééducation de plusieurs semaines qui le prive des premiers combats menés par les Rangers en Europe. Malgré tout, il fait partie des troupes américaines positionnées en Angleterre en février 1944, ayant retrouvé sa fonction d’observateur avancé au sein d’un régiment d’artillerie. Par hasard, lors d’un quartier libre à Londres, il croise le lieutenant-colonel Rudder, commander le groupement provisoire de Rangers, qui lui dit :

“Je me souviens de vous ! Vous étiez l’idiot de lieutenant qui s’est cassé la cheville pendant une séance d’escalade ! Que diriez-vous de rejoindre les Rangers à nouveau ? J’ai besoin d’hommes comme vous.”

George G. Klein intègre ainsi la F Company (2nd Ranger Battalion) dans laquelle il sert comme “chef de section de rechange” (spare platoon leader) : son rôle consiste à remplacer au feu un chef de section qui serait dans l’incapacité de poursuivre sa mission.

George G. Klein en 1944

Le 6 juin 1944, il est chargé doit s’emparer avec ses frères d’armes de la batterie allemande de la Pointe du Hoc, un site particulièrement difficile d’accès, isolé au sommet de hautes falaises dominant la mer. Il est chargé de s’emparer des encuvements d’artillerie allemands codés respectivement 1 et 2, supposés contenir un canon de 155 mm chacun. Mais rapidement, la situation se détériore et les Rangers peinent à se regrouper pour atteindre leurs objectifs. Alors qu’il progresse avec son adjoint en direction de la route reliant Grandcamp à Saint-Laurent-sur-Mer, il est attaqué par un soldat allemand qui les charge à la baïonnette : son adjoint à juste le temps de prévenir George qui s’écarte aussitôt. La baïonnette vient se figer dans sa cuisse mais le Ranger a le temps d’abattre l’Allemand avec son pistolet automatique Colt. George G. Klein continue malgré tout le combat jusqu’au 8 juin, date à laquelle les troupes débarquées à Omaha Beach parviennent à relever le 2nd Battalion sur position. Evacué vers l’Angleterre à compter du 8 juin où il est soigné, il est ensuite affecté à la 5th Infantry Division au sein de laquelle il termine la Seconde Guerre mondiale au grade de capitaine. Il sert ensuite au sein de la réserve jusqu’à sa retraite.

George G. Klein en 2015 à la Pointe du Hoc à l’occasion du 71ème anniversaire du débarquement de Normandie. Photo : D-Day Overlord

A 93 ans, il a souhaité revenir sur les terres de cet extraordinaire mais douloureux épisode de sa carrière militaire. Accueilli au sein d’une famille en Normandie, il a participé à de nombreuses cérémonies en 2015 à l’occasion du 71ème anniversaire du débarqueent (notamment le 6 juin 2015, date à laquelle il a été décoré par la France de la Légion d’Honneur). Il a également rencontré le vétéran de l’US Navy John T. Siewert, barreur à bord de l’USS Satterlee, qui assurait l’appui feu naval des Rangers devant la Pointe du Hoc le Jour-J. Au cimetière militaire de Colleville-sur-Mer, il a retrouvé deux des membres du 2nd Battalion tués le 6 juin 1944 : le capitaine Joseph Rafferty (tué à Omaha) et le soldat de première classe Raymond Cole (abattu aux côtés de George Klein). Invité par l’association américaine WWII Foundation à participer aux différentes dédicaces des acteurs de la série “Band of Brothers”, signant ainsi plus de 1000 autographes pendant toute la durée de son séjour.

En 2017, l’association française D-Day Overlord a rassemblé des fonds grâce à un financement participatif afin de permettre à George G. Klein de revenir en France et participer ainsi aux commémorations du 73ème anniversaire du débarquement de Normandie.

Débarquement de NormandieBataille de NormandieLa Normandie, aujourd’hui

MédiathèqueArmographieFilmographieBibliographieBoutiqueForumsInfos du site

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

Commémorations du D-Day 2017

Commémorations du D-Day 2017

Calendrier des cérémonies, conférences, expositions et reconstitutions de camps militaires à l'occasion du 73ème anniversaire du débarquement et de la bataille de Normandie

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook