Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Paul L. Williams – Biographie

Image : Paul L. Williams

Paul L. Williams

Biographie

Paul Langdon Williams nait le 16 avril 1894 à Detroit dans le Michigan. Il passe son enfance à Los Angeles où il étudie les Arts : en 1917, il sort diplômé de la prestigieuse université de Stanford.

La même année, il est nommé sous-lieutenant dans l’infanterie de réserve mais il décide, en octobre, de s’engager comme soldat de première classe dans l’aviation légère de l’armée de Terre américaine : le 19 février 1918, Williams est à nouveau nommé sous-lieutenant, en qualité cette fois de pilote. A la fin de la Première Guerre mondiale, il effectue des patrouilles le long de la frontière mexicaine comme la plupart de ses caramades à cette époque. Ses affectations successives le conduisent en Floride, en Louisiane puis en Californie.

Promu au grade lieutenant le 1er juillet 1920, il est affecté à l’aéropostale avant d’être envoyé dans les Philippines où il sert plusieurs années en effectuant des liaisons postales et des patrouilles d’observation. A partir de 1927, Paul Williams travaille en tant qu’instructeur de vol à Brooks Field au Texas et il devient le responsable de la formation en 1931. Cette même année, il est promu capitaine. En août 1936, il présente le concours de l’école des tactiques de l’aviation légère de l’armée de Terre (Air Corps Tactical School) avant de prendre le commandement  l’année suivante de la 90ème escadrille d’attaque (90th Attack Squadron) située à Barksdale Field en Louisiane.

Chef du Bureau Opérations Instruction au 3ème groupement de bombardiers en 1940, il en prend le commandement. Promu lieutenant-colonel puis colonel le 5 janvier 1942, il participe en Angleterre à la mise sur pied de la 8ème Air Force avant de prendre le commandement du 51st Troop Carrier Wing (51st T.C.W. ou escadrille de transport de troupes), basé en Ecosse. Il participe à la formationà l’équipement de cette unité qui est employée pour la première fois en Afrique du Nord dans le cadre de l’Opération Torch : le 28 novembre 1942, il dirige personnellement ses quarante-quatre appareils C-47 dans le cadre du parachutage de 530 parachutistes britanniques appartenant au 2ème bataillon aéroporté.

Le 21 janvier 1943, Williams est nommé à la tête du 12ème commandement d’appui aérien, avec lequel il participe à la suite des combats en Afrique du Nord et notammà la bataille de Kasserine. Promu Brigadier General le 18 mars 1943, il prend provisoirement la direction du commandement aérien des transports de troupes d’Afrique du Nord-Ouest (Northwest African Air Force Troop Carrier Command) créé dans le cadre de l’opération Husky qui représente l’invasion de la Sicile par les Alliés. Le 51st T.C.W. participe à l’opération Ladbroke en coopération avec les parachutistes américains de la 82ème division aéroportée tandis que le 52nd T.C.W. est impliqué dans l’opération Husky. De ces expériences sont nés les éclaireurs (“pathfinders” en anglais) qui ont pour mission de diriger le gros des forces aériennes lors d’une opération aéroportée.

Dans le cadre de la préparation de l’opération Overlord en Normandie, le 9ème commandement aérien de transport de troupe (9th T.C.C. ou 9th Troup Carrier Command) est créé en octobre 1943 par le général Lewis Brereton, commandant la 9ème Air Force.

Le 25 février 1944, Paul Williams est nommé à la tête de ce commandement aérien : à la fin du mois de mai 1944, cette unité compte  pas moins de 1 116 personnels, 1 207 appareils en état de marche, 1 118 planeurs Waco et 301 planeurs Horsa. Il fait travailler le 52nd T.C.W. au profit de la 82ème division aéroportée et le 53rd T.C.W. au profit de la 101ème division aéroportée.

Williams dirige son unité pendant toute la durée de l’opération Overlord et pendant la bataille de Normandie. Sous son commandement, ses hommes transportent plusieurs milliers de combattants vers la ligne de front et participent au succès du projet d’invasion de l’ouest de l’Europe. Par la suite, plusieurs escadrilles de transport de troupes de la 9ème T.C.C. réunies provisoirement au sein de la division aérienne de transport de troupe (Troup Carrier Air Division) participent à l’opération Dragoon : les parachutages dans le cadre du débarquement en Provence en août 1944.

Promu Major General le 26 août 1944, Williams participe aux préparatifs et au lancement de l’opération Market Garden sur le territoire hollandais, menée par la 1ère armée aéroportée alliée. Comme pour le Jour J, le 52nd T.C.W. oeuvre au profit de la 82ème division aéroportée, le 53rd T.C.W. au profit de la 101ème division aéroportée.

Williams prend part à l’organisation de l’opération Varsity, qui consiste en un assaut aéroporté au-dessus de l’Allemagne en appui du franchissement du Rhin par le 21ème groupe d’armée britannique. A ce stade de la guerre, le général Paul Williams maîtrise comme aucun autre l’art du transport de troupes par la voie des airs. En juillet 1945, deux mois après la signature du traité de paix par les Allemands, il rentre aux Etats-Unis, étant toujours à la tête du 9ème T.C.C. basé dans l’Indiana. Promu au commandement de la 3ème Air Force, en avril 1946, il est ensuite nommé à la 9ème Air Force puis à la 2ème Air Force. En avril 1950, il est muté temporairement à l’état-major de l’armée de l’Air avant de prendre sa retraîte le 30 avril 1950. Il décède le 3 mars 1968.

Retour au menu Portraits de militaires américains
DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook