Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Henry “Harry” Crerar – Biographie

Image : Henry "Harry" Crerar

Henry “Harry” Crerar

Biographie

Harry Crerar nait le 28 avril 1888 à Hamilton dans l’Ontario. Diplômé du Upper Canada College et de l’école Highfield à Hamilton en 1906, il se rend au Collège militaire royal du Canada à Kingston (Ontario) et en sort diplômé en 1910. Par la suite, il travaille en tant qu’ingénieur à la Commission hydro-électrique de l’Ontario.

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, il sert en France en tant qu’officier d’artillerie de campagne au sein de la 1ère division canadienne et atteint le grade de lieutenant-colonel. Cette expérience le conduit à demeurer dans l’armée  après l’armistice de 1918.

La période de l’Entre-deux-guerres est pour Harry Crerar une longue série de formations au métier d’officier d’état-major et de passages en écoles, effectuées essentiellement en Angleterre (notamment à l’école de guerre britannique de l’Imperial Defence College en 1934).

Au début de la Seconde Guerre mondiale, Henry Crerar effectue plusieurs aller-retour entre l’Angleterre et le Canada : il travaille d’abord à Londres afin de planifier l’accueil et l’entraînement des forces canadiennes avant la libération de l’Europe. De retour pendant un temps au Canada où il est nommé chef d’état-major général jusqu’en 1941, il se rend à nouveau en Angleterre. Commandant le 1er corps canadien à compter du 23 décembre 1941, il fait face à l’échec tactique du débarquement de Dieppe, qui a coûté la vie à 907 Canadiens (alors qu’aucun officier canadien n’a participé aux préparations de l’opération Jubilee). Ce tragique évènement est l’occasion pour les Alliés de tirer un maximum d’enseignements afin de mieux préparer l’opération Overlord en Normandie.

Harry Crerar prend part aux combats en Sicile et en Italie avant de retrouver une fois de plus l’Angleterre en mars 1944 où il participe à la planification de l’opération Overlord à la tête de la 1ère armée canadienne.

Après le débarquement de ses hommes à Juno Beach, la bataille de Normandie s’engage et “Harry” Crerar doit faire face au difficile et long siège de Caen qui ne se termine qu’à la fin du mois de juillet 1944.

Pendant la campagne normande, il commande les 2ème, 3ème et 4ème divisions canadiennes ainsi que la 1ère division blindée polonaise, la 49ème division britannique et la 51ème division écossaise. Il poursuit ensuite les forces allemandes à travers la France (en libérant notamment Dieppe) puis jusqu’en Hollande. Promu général en chef en novembre 1944, il souffre d’une dysenterie qui l’écarte de ses responsabilités du front pendant plusieurs jours.

Harry Crerar quitte l’armée en 1946 puis devient diplomate en Tchécoslovaquie, dans les Pays-Bas et au Japon. Il meurt en 1965.

Retour au menu Portraits de militaires canadiens

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook