Ordre de bataille de l’armada alliée – Opération Neptune

Ordre de bataille de l’armada alliée

Opération Neptune – Débarquement de Normandie

USS Augusta - Opération Neptune

De gauche à droite : Kirk, Bradley, Struble (jumelles) et Keen le Jour J sur l’USS Augusta. Photo : US National Archives

Les convois chargés du transport d’hommes, d’équipements, de vivres et de matériels sont répartis sous la protection de deux forces d’appui, dénommées Task Forces. Une escadre indépendante de commandement, la Home Command, est chargée de donner les ordres de conduite.

La force d’intervention ouest (Western Task Force), sous la responsabilité de l’U.S. Navy et commandée par l’amiral Alan Kirk, rassemble 1 700 navires de débarquement appuyés par 3 cuirassés, 9 croiseurs, 19 destroyers, 1 canonnière et plusieurs dizaines d’escorteurs et de dragueurs de mines. Elle se compose de la Task Force U (Utah Beach) et de la Task Force O (Omaha Beach).

La force d’intervention est (Eastern Task Force), sous la responsabilité de la Royal Navy britannique et commandée par l’amiral Philip Vian, rassemble 2 426 navires de débarquement appuyés par 2 cuirassés, 11 croiseurs, 37 destroyers, 1 canonnière et plusieurs dizaines d’escorteurs et de dragueurs de mines. Elle se compose de la Task Force G (Gold Beach), de la Task Force J (Juno Beach) et de la Task Force S (Sword Beach).

Les différentes Task Forces sont détaillées ci-dessous.

Western Task Force
Image : drapeau américain

Forces d’assaut

Task Force U

Task Force O

Eastern Task Force
Image : drapeau britannique

Forces de bombardement

Task Force A

Task Force C