Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Batterie Daimler – Batterie d’Ouistreham Château d’eau

Batterie Daimler
Batterie d’Ouistreham Château d’eau – Wn 12

Batteries allemandes du mur de l’Atlantique en Normandie

Unité : 4ème bataillon, 1716ème régiment d’artillerie

Nom de code : Wn 12 (Allemands) – Daimler (Alliés)

Pièces d’artillerie : 4x 155 mm sFH 414 (f)

Issue : sous contrôle britannique le 6 juin 1944

La batterie d’Ouistreham-Château d’eau, également connue sous la codification Wn 12, empêche tout franchissement par les navires de l’embouchure de l’Orne et du canal de Caen. Le site est surnommé “batterie Daimler” par les Alliés.

Construction et composition de la batterie d’Ouistreham Château d’eau

Initialement une position de batterie hippomobile, le Wn 12 est finalement doté à compter de l’année 1943 de quatre encuvements avec soutes attenantes, puis quatre casemates type Regelbau H669 avec divers abris, un champ de mines codé Mf 96, deux soutes type H607. Les constructions sont reliées entre elles par un réseau de tranchées.

L’armement principal se compose de quatre obusiers français vieillissants (datant de la Première Guerre mondiale) de 155 mm fabriqués par Schneider (155 mm FH414) et réquisitionnés par les Allemands.

En raison de l’âge avancé des canons, les artilleurs réduisent volontairement de sept kilomètres leur portée maximale, qui passe ainsi de dix-huit à onze kilomètres.

La batterie possède, pour la protection de son site, deux canons antiaérien de 20 mm (Flak 30), un mortier de 50 mm, une mitrailleuse MG 42 et cinq mitrailleuses MG 34.

La batterie d’Ouistreham face au débarquement

Au moment du débarquement, seules deux casemates H669 sont opérationnelles, la construction des deux autres n’ayant alors pas encore commencé.

La batterie est opérée par le 4ème bataillon du 1716ème régiment d’artillerie de la 716ème division d’infanterie.

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook