Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Batterie du Fort du Roule – Stp 255 – Mur de l’Atlantique

Batterie du Fort du Roule – Stp 255

Batteries allemandes du mur de l’Atlantique en Normandie

Unité : 260ème régiment d’artillerie de Marine (MAA260)

Nom de code : Stp 255

Pièces d’artillerie : 4x 105 mm S.K.C/32U 

Issue : sous contrôle américain le 26 juin 1944

La batterie du Fort du Roule est à l’origine une fortification du dix-neuvième siècle construite par les Français sur les hauteurs dominant la rade de Cherbourg depuis le sud, afin de protéger le port contre d’éventuels raids britanniques.

Composition de la batterie du Fort du Roule

Les Allemands réquisitionnent ce fort et entreprennent, sous le contrôle de l’organisation Todt, de renforcer cette position à compter de l’année 1944. Ils installent le long de la falaise quatre casemates de type Regelbau 671 qui abritent chacune un canon de 105 mm et qui sont reliées entre elles par des tunnels. Ces galeries abritent pendant la période de l’occupation allemande des torpilles armant les vedettes rapides S-Boote qui sont au mouillage dans le port de Cherbourg.

Au sommet du mont du Roule, la forteresse est renforcée par des positions de mitrailleuses et de mortiers qui assurent la protection rapprochée du site contre une attaque terrestre. Trois canons de 37 mm Flak 36 assurent également la défense anti-aérienne. La partie sud du mont est aménagée avec des tranchées et des fossés anti-char.

La batterie du Fort du Roule pendant la bataille de Normandie

Bombardée. Le 25 juin 1944, à 8 heures, une escadrille composés de chasseurs-bombardiers P-47 lance un raid sur le Fort du Roule mais sans causer de dégâts majeurs. Les Américains des 2ème et 3ème bataillons du 314ème régiment d’infanterie de la 8ème division d’infanterie prennent d’assaut les avant-postes de la batterie, appuyés par le 311ème bataillon d’artillerie de campagne (311th Field Artillery Battalion) et parviennent aux abords immédiats de la batterie après un bref mais violent combat.

Des torpilles bangalore sont employées afin d’ouvrir des brèches à travers les barbelés. Le caporal Kelly (Easy company, 2ème bataillon) traverse les lignes adverses sous d’intenses tirs, chargé d’explosifs qu’il installe à trois reprises au pied du point d’appui allemand avant de s’attaquer à la position avec des grenades, obligeant les défenseurs à se rendre. Décoré de la Medal of Honor pour cette action, Kelly meurt à la suite de blessures en novembre 1944. La position supérieure du Fort du Roule est enlevée vers 22 heures. Mais la batterie en elle-même ne tombe que le lendemain, grâce au courage et à l’initiative heureuse des soldats de la compagnie E.

La prise du Fort du Roule permet aux Américains de s’engager plus profondément dans la ville de Cherbourg et de commencer le siège de l’arsenal.

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook