Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Batterie du Mont Canisy – Stp 13 – Mur de l’Atlantique

Batterie du Mont Canisy – Stp 13

Batteries allemandes du mur de l’Atlantique en Normandie

Unité : 2ème bataillon du 1255ème régiment d’artillerie de Marine (2./HKAA1255)

Nom de code : Stp 13

Pièces d’artillerie : 6x 155 mm

Issue : sous contrôle britannique en août 1944

La batterie du Mont Canisy est située sur les hauteurs dominant Bénerville-sur-Mer, à l’ouest de Deauville. C’est l’un des points forts du Mur de l’Atlantique de la région, défendant notamment les accès maritimes ouest de l’embouchure de la Seine.

Composition de la batterie du Mont Canisy

Trois casemates type Regelbau H679 sont construites par l’organisation Todt afin d’y installer des canons de 155 mm d’origine française (155 mm GPF) d’une portée de 19 kilomètres. A l’avant de ces fortifications, six encuvements 134Sk pour des canons de 155 mm sont également construits.

Le site est également doté d’un système de souterrains très développés qui permettent aux artilleurs et aux défenseurs de la batterie de se déplacer d’un point à l’autre en restant protégés. Il comprend deux postes de commandement des tirs, de nombreux abris et soutes à munitions, une tourelle de char Renault R35 et plusieurs positions pour mitrailleuses.

La batterie compte également quatre canons de 50 mm, un canon de 105 mm K420, un canon de 105 mm FH365 et un canon anti-aérien de 76,2 mm.

La batterie du Mont Canisy face au débarquement

Bombardée dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 par les escadrilles alliées, la batterie est prise pour cible par l’HMS Warspite à l’aube du Jour J. Toujours actif, le Stp 13 ouvre le feu sur l’armada alliée et un duel d’artillerie de 80 minutes s’engage entre l’HMS Ramillies et le Mont Canisy, se soldant par la mise hors service de quatre des six pièces de 155 mm. Les deux canons restant sont détruits en soirée.

Quelques jours plus tard, les artilleurs du 2./HKAA1255 remettent en condition certains canons et reprennent les tirs de manière sporadique contre les Alliés. Ce n’est que fin août que la batterie du Mont Canisy tombe aux mains des soldats britanniques, lancés dans l’opération Paddle.

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook