Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie
English version Spanish version

Batterie du Mont Fleury – Stp 35a – Mur de l’Atlantique

Batterie du Mont Fleury – Stp 35a

Batteries allemandes du mur de l’Atlantique en Normandie

Unité : 3ème batterie du 1260ème régiment d’artillerie côtière

Nom de code : Stp 35a

Pièces d’artillerie : 4x 122 mm K390/2 (r)

Issue : sous contrôle britannique le 6 juin 1944

La batterie du Mont Fleury, codée Stp 35a ainsi que Wn 35a, est située au nord-ouest du village de Ver-sur-Mer, au lieu-dit des Roquettes. Le lieu dit du Mont Fleury est situé au nord-est de Ver-sur-Mer, mais l’appellation de cette batterie provient d’une erreur des services de renseignements alliés qui est, depuis, restée à la postérité.

Les Allemands installent initialement, sur une position à ciel ouvert et dominant la côte, quatre pièces soviétiques de 122 mm dont ils se sont emparés sur le front de l’est. Avec l’augmentation des bombardements alliés au printemps 1944, l’organisation Todt décide la construction de quatre casemates dérivées du type Regelbau H679. Afin de réaliser ces casemates plus rapidement, des murs en parpaings sont montés de part et autre d’une semelle en béton dans laquelle est installé le ferraillage. Seulement deux de ces protections bétonnées sont terminées au moment du débarquement.

Le Jour J à l’aube, l’armada alliée ouvre le feu sur cette batterie qui fait face à Gold Beach et dont un seul canon est alors en place. L’HMS Orion tire pendant près de deux heures et l’atteint à douze reprises sans causer de dommages majeurs. Le régiment du 6th Green Howards, après avoir débarqué au Hable de Heurtot puis pris à revers la position du Wn 35 défendue par des volontaires russes, progresse sur le plateau sur lequel se dresse la batterie.

Le Company Sergeant-Major (CSM) Stan Hollis, l’un des chefs de section de la D Company commandée par le Major Lofthouse, s’empare à lui seul du point fortifié, armé d’un pistolet-mitrailleur Sten et de plusieurs grenades : il traverse le découvert et tire plusieurs rafales à l’intérieur d’une des casemates avant de lancer des grenades qui tuent deux soldats allemands et en blessent d’autres. Les autres soldats de la batterie se rendent lorsqu’il commence à se diriger vers la deuxième casemate (pour cette action, ainsi que celle qui livre quelques instants plus tard dans le village de Crépon, le CSM Stan Hollis est décoré de la plus prestigieuse décoration militaire britannique, la fameuse Victoria Cross).

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster

Actualités de la Normandie

George G. Klein – 2nd Ranger

George G. Klein – 2nd Ranger

Financez le retour de George G. Klein en Normandie aux prochaines commémorations ! Ce vétéran a escaladé la Pointe du Hoc le 6 juin 1944.

Mur du Souvenir

Mur du Souvenir

Le Mur du Souvenir est un espace de mémoire en hommage aux vétérans de la bataille de Normandie qui se sont éteints.

Médiathèque

Médiathèque

Médiathèque du débarquement et de la bataille de Normandie : photos et vidéos d'époque.

Suivez D-Day Overlord sur Facebook