Bomber Command – 7-8 Juin – Débarquement de Normandie

Opérations du Bomber Command dans la nuit du 7 au 8 juin 1944

Bombardements aériens du débarquement de Normandie

337 bombardiers (195 Halifax, 122 Lancaster et 20 Mosquito) attaquent des cibles ferroviaires à Achères, Juvisy, Massy Palaiseau et Versailles.

Les conditions météorologiques sont meilleures que les nuits précédentes et il y a moins de pertes civiles lors des bombardements. En effet, toutes les cibles sont bombardées avec une bonne précision.
Cependant, ces dernières étant plus éloignées que les jours précédant, les chasseurs de nuit allemands disposent de plus de temps pour intercepter les vagues de bombardiers. Ainsi, 17 Lancaster et 11 Halifax sont perdus, soit 8,3 % des forces engagées.

112 Lancaster et 10 Mosquito des groupes 1, 5 et 8 attaquent un important nœud routier, composé de six axes, entre Bayeux et Saint-Lô près de la forêt de Cerisy.
Les bois aux alentours sont suposés cacher des réserves d’essence et des blindés allemands se préparant pour une contre-attaque. 2 Lancaster sont perdus.

En plus de ces missions, les raids suivants ont été menés :
– 32 Mosquitos sur Cologne ;
– 10 sorties RCM (Radio Counter Measure) ;
– 18 patrouilles Serrate ;
– 18 patrouilles Intruder ;
– 22 Halifax et 3 Stirling ont largué des mines sous-marines entre Lorient et Brest ;
– 24 avions sont utilisés pour des opérations en faveur de la résistance.

Aucune perte dans le cadre de ces opérations.

Bilan des opérations

586 sorties sont enregistrées dans la nuit du 7 au 8 juin 1944 et 30 avions sont perdus (soit 5,1 % du total).

 

 Retour au menu Bombardements aériens du débarquement de Normandie

 

Débarquement de NormandieBataille de NormandieLa Normandie, aujourd’hui

MédiathèqueArmographieFilmographieBibliographieBoutiqueForumInfos du site

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster