George Kitching – Biographie – Bataille de Normandie

Image : George Kitching

George Kitching

Biographie

George Kitching est né en 1910 à Canton en Chine. Comme la plupart des officiers supérieurs canadiens, il poursuit sa formation militaire en Angleterre, notamment au Royal Military College de Sandhurst, puis sert dans l’Armée britannique.

George Kitching retrouve l’armée canadienne en 1939 lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate. Officier d’état-major général de classe 1 à la 1ère division d’infanterie canadienne jusqu’en 1943, il sert à la 5ème division blindée. En Italie, participe à la bataille d’Ortona à la tête de la 11ème brigade d’infanterie.

Rappelé en Angleterre en février 1944, il prend le commandement de la 4ème division blindée (D.B.) canadienne et entame les préparatifs de l’opération Overlord en Normandie. Déployé de l’autre côté de la Manche fin juillet, Kitching est l’un des plus jeunes généraux de sa génération engagés dans la campagne normande. Après une période où le front n’a que très peu évolué, les Anglo-Canadiens percent les lignes de défense allemandes après la libération de Caen et la 4ème D.B. est engagée en août 1944 dans les opérations Totalize et Tractable ainsi que dans la poche de Falaise qui sonne le glas des forces armées allemandes en Normandie.

Néanmoins, la fermeture de la poche de Falaise a été effectuée plus tard que prévu et de nombreux soldats et véhicules allemands ont pu s’extraire de la nasse qui se refermait sur eux. L’une des raisons serait pour les Alliés la lenteur de la progression canadienne en direction du sud : Kitching est alors relevé de son commandement.

De retour en état-major, il est nommé brigadier-général au 1er corps canadien le 12 novembre 1944 (où il joue un rôle essentiel lors de la capitulation des forces allemandes en Hollande) puis commandant en second de l’état-major du 1er corps jusqu’à la fin de la guerre.

George Kitching demeure dans l’armée et occupe différents postes, notamment en tant que commandant de la 2ème brigade canadienne, général commandant le Camp Wainwright ou encore officier d’état-major à Londres avant de prendre sa retraîte en 1965.

Il décède en 1999 à Victoria. Ses mémoires ont été publiées en 1993 sous le titre Mud and Green Fields: The Memoirs of Major-General George Kitching.

Retour au menu Portraits de militaires canadiens

Débarquement de NormandieBataille de NormandieLa Normandie, aujourd’hui

MédiathèqueArmographieFilmographieBibliographieBoutiqueForumInfos du site

DDay-Overlord.com – Reproduction partielle ou totale interdite – Contact Webmaster