Où était la 4e DB le 21 août 1944

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
Avatar du membre
sergent-mau
Messages : 33
Enregistré le : 18 nov., 00:00
Localisation : Versailles - Satory

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar sergent-mau » 23 nov., 21:31

Bien sûr qu'il faut continuer. Image
Moi ça m'interesse beaucoup, car j'en ai besoin pour mon étude sur une unité de la 4th AD, le 704th Tank Destroyer Battalion...


Invité

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar Invité » 23 nov., 22:20

toujours présent et attentif, mais je comprendrais fort bien que Gilbert en ait marre de retrenscrire...il en aura déjà passé du temps à taper sur son clavier juste pour nous distraire...Merci à vous 2!

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 24 nov., 04:57

Posté par Henri Rogister

La 4e Division Blindée le 24 novembre 1944.
__________________________________

Suivant les ordres le CCA devait se tenir prêt à suivre le CCB et passer la Sarre. Le CCA part de Conthil, Rodalbe et Zarboling par la route Conthil-Dieuze, et les petits villages aux environs de Dieuze. En route, il rentre en contact avec les unités du 36th Tank Bn, qui sont à Zommange, la D/489 et la B/704, à Bidestroff, les C/24 et A/24 sont rejointent au Bois Brulé et aux fermes de Providence situés au sud de la grande route entre Dieuze et Loudrefing, la A/46 à Lindre-Haute et la A/126 à Guébestroff. Les 66th et 94th Armored Fa Bataillons se dirigent de Vergaville à Mittersheim pour supporter le CCB dans la traversée de la Sarre. Le commandement était réparti en deux forces, une sous la conduite du Lt Col Delk Oden et l'autre par le major van Arman. La Force Oden était composée de A/25, C/35 (-BC), A/51, 66, A/24 et B/704. La colonne de van Arman était formée du peloton A/25, C/35, Section 704, B/51, Squa C/24, HQ , A51, 94, D/489, et Div Art. Au cours de l'après-midi une autre force sous la conduite du major McKens fut envoyée dans les environs de Dieuze via Loudrefing, Mittersheim et Fénétrange vers Niederstinzel pour protéger le flanc gauche du CCB et cette force était composée de B/36 et A/51, et sous le contrôle du CCB. Ils rencontraient le feu de l'artillerie ennemie à Fénétrange et Niederstinzel et durent se replier sur les hauts plateaux de Fénétrange.
La colonne de droite du CCB sous la conduite du major Churchill partait de son bivouac de Fénétrange et commençait à traverser la Sarre à Romelfing à 08h30. Vers 9h50, cette colonne atteignait Postroff et s'emparait des hauts plateaux à l'ouest du village, où ils devaient attendre la force conduite par le Col Jaques afin de les rencontrer à Baerendorf. Ils furent sous les tirs intermittents de l'artillerie provenant du nord ouest de Postroff. Le 22nd Armored Field Art Bn qui avait déplacé ses canons à Fénétrange fut sous le feu de l'artillerie, au moment où arrivait la colonne du CCB. Le 22nd se dirigeait vers la rivière à l'est de Romelfing puis traversait la Sarre.
La colonne gauche du CCB du LT Col Jaques, quittait sa zone de rassemblement située à Lostroff et se dirigeait vers Loudrefing, Mittersheim, Fénétrange, Berthelming vers Gosselming, où elle traversait la Sarre. Vers 09h30, cette force avait atteint Helering et entrait dans le village, sans rencontrer d'opposition. Elle se dirigeait ensuite au nord de Kirrberg dans une zone qui était fortement minée. De ce lieu, elle prenait la direction de Baerendorf où la colonne rencontrait les tirs de l'artillerie, des anti-tanks et les tirs de mitrailleuses venant de Baerendorf. Les approches du village étaient lourdement minées et la Cie B du 8th Bat eut deux tanks détruits par les mines. Le pont enjambant un petit cours d'eau au sud de Baerendorf avait été détruit et les inondations rendirent la construction d'un pont difficile. Mais ces mauvaises conditions n'ont pas arrêté le 53rd Armored Inf Bn, lorsque les troupes, en formant une chaîne humaine, réussissaient à traverser le courant. Baerendorf fut encerclé de trois côtés et la conquête de ce terrain et du village, pris facilement, était important. Les tanks du 8th Bat étaient déployés pour pour protéger l'infanterie des tirs de l'artillerie et les hauts terrains étaient pris d'assaut. Les forces ennemies étaient dispersées. A 13h40, l'infanterie avec le support des tanks, commençait l'attaque de Baerendorf où les tirs d'artillerie, des anti-tank et mitrailleuses étaient intenses. Le combat pour ce village se faisait de maison en maison, et ce ne fut pas avant 16h30 que l'ennemi en fut délogé. C'étaient deux Cies du 902nd Panzer Grenadier qui avaient reçu des instructions de tenir jusqu'à l'arrivée de la 130 Panzer Lehr. Le temps du bivouac arrivait. A 23h05, une patrouille essayait de s'infiltrer dans nos lignes mais elle fut très vite refoulée. L'ennemi perdait trois tanks, 1 canon léger, 69 tués, 20 blessés et 140 prisonniers.
Nos pertes, 11 soldats et un officier tués, 33 soldats et un officier blessés, 2 manquants.

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 26 nov., 14:54

Posté par H Rogister

La 4e Division Blindée le 25 novembre 1944.
__________________________________

La colonne gauche du CCB, sous la conduite du major Churchill, quitte sa position pour gagner les hauts plateaux de Postroff. Et, déjà, d'entrée dans le village, elle se trouve sous un puissant tir d'artillerie venant du nord est. Des ordres d'avancer vers les villages de Wolfskirchen et de Eywiller étaient transmis aux deux colonnes. La colonne gauche gagnait le nord de Polstroff, mais le feu nourri de l'artillerie obligeait la colonne de s'arrêter et en profitait pour établir une ligne de défense pour la nuit. La colonne droite du CCB qui se maintenait en position à Baerendorf subissait une contre-attaque vers 04h45. Un groupe important et décidé de quelques 200 à 300 fantassins et un peloton de tanks de la130th Panzer Lehr Div menait l'attaque. La bataille était engagée, immédiatement, à l'est de Baerendorf, tout près d'un pont. Nos forces pouvaient entendre l'approche des tanks, mais sans les percevoir dans les ténèbres de la nuit. Nos tanks de la Cie B du 8th Bat ne tiraient pas pour ne pas dévoiler leurs positions. Dans l'entre-temps, l'ennemi s'était infiltré entre le 8th Tank Bat et le 53rd Armored Inf Bn qui, malencontreusement, se trouvaient séparés. La situation était grave et inquiétante et les tirs des mitrailleuses et des mortiers étaient au sommet. Le génie avait préparé le pont pour le faire sauter, en cas d'un repli forcé, mais le D/8 mettait heureusement deux tanks hors combat et profitant de l'écran des fumées, et de la confusion chez l'ennemi, passait à l'attaque et les Allemands n'avaient d'autres solutions, que de se replier. La Cie B perdait un tank au cours de l'engagement et devait en abandonner deux autres, mais c'était temporaire car ils étaient récupérés par la suite. Des deux côtés les pertes en personnel étaient lourdes dans ce combat, qui s'était déroulé toute la journée, mais nous avions fait du bon travail et les quelques éléments se trouvaient encore aux abords de Postroff étaient finalement repoussés. La préparation était en cours pour avancer vers Eywiller, mais le feu de l'artillerie ennemi obligeait nos forces à rester à Baerendorf.
La Task Force Command du Major McKens du CCB, était placée sous la commande du CCA, renforcée par une Cie du 10th, et de leurs positions du bois de Fénétrange les forces se préparaient à attaquer Niederstinzel. Elles prennent le village d'assaut et vers 11h30, elles parvenaient à nettoyer cette zone de résistance sous un constant tir d'artillerie, mais malgré une bonne résistance, elles se trouvaient obligées de se replier.
Le 51st Armored Inf Bat, qui était sous le CCR reçu l'ordre de se joindre au CCB avec la mission d'attaquer le bois de l'Isch, au nord de Fénétrange, du côté est de la Sarre. Le bataillon démarre des environs de Dieuze via Loudrefing et Mittersheim en direction de Fénétrange. Ils partent à pied, et traversent le pont surplombant la Sarre.
Le 22nd Inf Bat prépare un feu de barrage dans le bois avant l'arrivée de la 51st, et tout est bien en place pour accueillir toute attaque. L'ennemi tirait vers le bois, mais nous ripostions, avec détermination, ce qui a coûté cher en personnel, et vers 16h3O, le bois était entièrement nettoyé. Dans cette action le 51st avait capturé 22 prisonniers, 15 tués, cinq canons, 2 de 40mm, 1 de 20mm.
Toute la section artillerie devait supporter la CCB. Dans la matinée le CP du CCB était sous le feu de l'artillerie ennemie à Mittersheim, alors que la 26th n'avait pas encore délogé complètement l'ennemi du bois de Hammersbiel. Dans l'après-midi, le CP se déplaçait à Fénétrange avec le B/24 et une section du 995th, qui était occupée à réparer un pont sous le feu de l'artillerie, venant du nord et de l'est.
Les unités du CCA n'étaient pas en contact avec l'ennemi, mais elles avaient mis au point d'importantes préparations de regroupements et d'organisations pour la suite des opérations. Le 10th Armored Inf Bat était attaché au CCA traversait Lidrequin et Kerpzerch-les-Dieuze (?) en direction de Rorbach. Le 35tk Tank Bat et le B/7O4 partait de Zommange, traversait Loudrefing, Mittersheim, Fénétrange et Romelfing vers Berthelming pour protéger le pont sur la Sarre. Le reste des unités du CCA restait au bivouac, mais des plans étaient élaborés pour un regroupement sur la rive est de la Sarre. Le CP du CCA quittait Bidestroff, traversait Cutting et Loudreffing pour Mittersheim, les opérations se terminant vers 16h00. Les échelons avancés prenaient la direction de Haboudange (?) vers 11h15 et mettaient fins aux opérations vers 13h45, dans les environs de Loudrefing.
Le 479th Armored Field Art Bat recevait des nouveaux effectifs, 37 officiers, 2 aspirants, et 664 hommes.
Les pertes ennemies se soldaient comme suit: 6 tanks Mark IV, 3 Marks V, et un autre moyen; un canon d'assaut, 47 prisonniers, 133 tués et 150 blessés.
Nos pertes étaient de 15 soldats tués, 3 officiers et 49 soldats blessés, et 9 manquants.

Avatar du membre
sergent-mau
Messages : 33
Enregistré le : 18 nov., 00:00
Localisation : Versailles - Satory

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar sergent-mau » 26 nov., 19:43

Image Je pense que ça doit être le récit du 25 novembre ???

Avatar du membre
Guile
Messages : 1001
Enregistré le : 20 janv., 00:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar Guile » 26 nov., 19:55

Oui, tres certainement !

Avatar du membre
H Rogister
Messages : 380
Enregistré le : 08 déc., 00:00
Localisation : Belgique

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar H Rogister » 26 nov., 21:47

[quote="sergent-mau"]:scratch: Je pense que ça doit être le récit du 25 novembre ???[/quote]

Désolé, je n'ai pas fait attention à la date.
C'est bien le 25 novembre 1944
Je vais faire la modification

Amicalement
Henri Rogister, Webmaster
Image

Avatar du membre
sergent-mau
Messages : 33
Enregistré le : 18 nov., 00:00
Localisation : Versailles - Satory

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar sergent-mau » 26 nov., 22:10

Pas de problème H Rogister...
Je suis l'historique de la 4th AD depuis le début car j'en ai besoin pour mon étude du 704th TD Bn, pendant la libération de la Bretagne.

Merci pour votre travail :)

Avatar du membre
Guile
Messages : 1001
Enregistré le : 20 janv., 00:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar Guile » 27 nov., 00:29

Désolé, je n'ai pas fait attention à la date.


Tu es tout excusé !
:salut:

ps: et encore merci !

Stevenot Gilbert N.
Messages : 399
Enregistré le : 11 juil., 23:00

Où était la 4e DB le 21 août 1944

Message non lupar Stevenot Gilbert N. » 28 nov., 01:05

Posté par Henri Rogister

La 4e Division Blindée le 26 novembre 1944.
___________________________________

La colonne de droite du CCA qui avait repoussé une lourde contre-attaque à Baerendorf, reçu des ordres pour s'emparer d'assaut de Eywiller. Le 53th Armored Inf Bat engage le combat et c'est au pas de charge que les fantassins s'emparent des hauts plateaux et de la colline 307 de Baerendorf. La route n'était pas des plus convenables et de plus un pont était détruit, ce qui n'a pas empêché les troupes de prendre la direction de Postroff, dont les forces de Churchill s'étaient emparé, et d'entrer finalement dans Eschwiller vers 15h35, où elles entraient sans rencontrer de résistance. En continuant vers le nord, elles se trouvent sous un lourd tir d'artillerie entre Eschwiller et Eywiller. Il devenait urgent de réparer le pont, de nettoyer les routes, ce qui forcément retardait la marche, et imposait d'établir le bivouac, sur les hauts plateaux, à l'orée du bois de Eyweiller.
La colonne de gauche du CCB qui avait établi un barrage au nord de Postroff, et dans le bois de l'Iech reçu l'ordre de se diriger vers Wolfskirchen. La Cie C du 51st Armored Inf Bat, qui avait été attachée aux forces du major Mc Kene, devait rejoindre son bataillon. L'attaque commençait peu après minuit, et pour 09h30 la colonne avait atteint un petit cours d'eau au sud de Wolfskirchen, où un pont était intact, mais un important tir d'artillerie nous barrait la route. Le 22nd Armored Field Art Bat intervenait et maintenait l'ennemi sous son feu et le bivouac était établi pour la nuit. Une patrouille du C/51 était envoyée en reconnaissance à Niederstinzel pour savoir si le pont était intact, mais le pont était détruit. Au retour la patrouille rencontrait une autre patrouille, mais ennemie celle-là, et capturait 6 membres de ces indésirables. Durant la nuit l'ennemi tentait une infiltration, qui avait pour mission de détruire le pont de Wolfskirchen, action vouée à l'échec nos avant-postes les refoulaient.
Les unités du CCB qui avaient établi leur bivouac dans des petits villages entre Dieuze et Mittersheim reçurent l'ordre de se diriger vers Fénétrange et Romelfing, en vue d'un rassemblement dans les environs de Kirrberg. Les véhicules légers traversèrent le pont temporaire de Fénétrange et s'engageaient vers Kirrberg, sous le feu d'artillerie, tandis que les équipements lourds traversaient sur le pont permanent de Romelfing, et les forces de McKeen qui étaient attachées au CCB, dans les environs de Niederstinzel, rejoignaient le CCA à Kirrberg. Le 94th Armored Field Art Bn se mettait en marche de Mittersheim vers Berthelming par le bois de Fénétrange, pour atteindre Romelfing où ils placèrent leurs canons. Le 35th Tank Bat qui s'était déplacé à Berthelming, le jour précédent, rejoignait la colonne des lourds véhicules et traversait la Sarre à Romelfing.
Les Cies A et C du 24th Armored Engineer Bn se déplaçaient de Zommange vers Kirrberg et traversaient les villages de Bisping, St Jean-de-Bassel et Romelfing, sans rencontrer la moindre résistance. Vers 11h00, les unités du CCA avaient atteint la zone de rassemblement à Kirrberg. Le Combat Command était divisé en deux forces, une conduite par le Lt Col West qui incluait la 10th Inf moins B, C, C/35 et un peloton de B/7O4. et l'autre l' étant par le Lt Col Delk Oden. Elle comportait le 35th Tank Bat, moins A , C, C/10, A/25, A/24 et B/7O4, moins un peloton.
A 10h00 les deux colonnes quittent Kirrberg sous la conduite du Lt Col Delk Oden et se dirigent vers Hellering et Goerlingen pour atteindre Rauwiller à l'ouest de Schalbach. La colonne de gauche attendait à Kirrberg l'arrivée de la colonne de droite qui procédait au nettoyage de Rauwiller et dès leur arrivée les suivaient pour atteindre Schalbach. Et là, les deux colonnes se scindaient, la gauche fonçant vers Weyer et Drulingen, où elle établissait son bivouac sur les hauts plateaux. La colonne de droite allait de Schalbach à Metting, Siewiller et Ottwiller, où elle aussi établissait son bivouac. Aucune des deux forces n'avait rencontré de résistance au cours de cette journée, bien que des feux sporadiques d'artillerie résonnaient pendant la nuit. Les unités C/24, A/35, et B/10 qui faisaient partie de la réserve du CCA se positionnaient à Weyer pour la nuit. Le 37th Tank Bn qui était sous le CCR, se déplaçait de Riche, traversant Conthil et Dieuze dans la direction de Rorbach.
Les pertes de l'ennemi étaient de 50 tués, 12 blessés et 3O prisonniers. Côté matériel, 5 canons de 88mm, 1 tank Mark IV, 2 semi-chenillés et deux mitrailleuses étaient détruits.
Nos pertes, 5 soldats tués, 19 soldats blessés.



Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité