evacuation des aviateurs alliés

Cette rubrique permet à tous les visiteurs du site DDay-Overlord intéressés par les parachutages et les largages de planeurs, ainsi que les batailles aériennes qui ont eu lieu au-dessus de la Normandie pendant toute la Bataille de Normandie.
pionneer22
Messages : 167
Enregistré le : 09 févr., 00:00

evacuation des aviateurs alliés

Message non lu par pionneer22 »

il fallait 2 ans au moins pour former un pilote et 30000 dollars, si bienque les alliés désirent récupérer leurs pilotes abattus en belgique ou en france!
D'abord regroupés à paris, ils prennent le train jusqu'à Plouha ( 22 ) pour que le réseau shelburne évacue par mer les aviatuers! après maints périples ce réseau évacuera 138 aviateurs de janvier 44 à aout 44. Ce reseau fur crée en novembre 43!
A+


Cpl.Highway
Messages : 387
Enregistré le : 20 mars, 00:00

evacuation des aviateurs alliés

Message non lu par Cpl.Highway »

Mon grand oncle m'avais raconté une histoire dans le genre, mis à part le coté évasion qui fut alors impossible.

Après quelques mois de guerre, il était capable de reconnaitre le bruit des moteurs d'un zing qui passait au dessus de sa maison, aliés ou allemand.
Un soir, il en entendi un crachoter. Au bruit c'était de l'allié. Quelques heures plus tard en se rendant dans ses champs, il découvrit le parachute du pilote et le pilote lui même non loin de là. Après l'avoir amené chez lui et habillé en civil, il l'emmena direct à la komendantur du coin. Pour le donner ? Non du tout ! Il le présenta comme un cousin venant l'aider à la ferme. Etant donné que les allemands demandait une sorte de tribut en bouffe de la part des locaux, il dit aux allemand qu'à partir d'aujourd'hui se serait son "cousin" qui leur apporterait à manger.
L'aviateur passa le reste de la guerre a jouer aux cartes avec les sentinels de la komendantur. Plusieurs années après la guerre, le pilote retrouva la trace de mon grand oncle. Celui-ci était en voyage dans ma famille. A son retour chez lui, ses voisins lui apportèrent une bouteille de champagne en disant qu'un monsieur leur avait donné pour lui et qu'il aurait aimé la boire avec lui s'il avait été là. Cette histoire me fut raconté quand j'étais gosse ainsi que quelques autres actes de résistances de mon grand oncle.
Il ne revit jamais le pilote et se laissa mourir suite à la mort subite de ma grande tante. J'aurais aimé pouvoir en apprendre plus sur ses actions et autres, mais la vie est comme ça :/


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Opérations aéroportées et batailles aériennes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités