Le 7 juin 1944, le commandant Merritt était abattu à Roiffé

Cette rubrique permet à tous les visiteurs du site DDay-Overlord intéressés par les parachutages et les largages de planeurs, ainsi que les batailles aériennes qui ont eu lieu au-dessus de la Normandie pendant toute la Bataille de Normandie.
Marc Laurenceau
Messages : 2695
Enregistré le : 20 juil., 23:00
Vérification anti-robot : JE NE SUIS PAS UN ROBOT

Le 7 juin 1944, le commandant Merritt était abattu à Roiffé

Message non lu par Marc Laurenceau » 28 juin, 10:24

George L. Merritt naît le 20 juillet 1914, à Cumming (60 km au nord d'Atlanta, en Géorgie). Il est le cadet d'une famille de 5 enfants. Avec un diplôme de l'université de Géorgie, il est employé au service forestier américain et vit à Charleston. En 1941, il s'engage dans les forces aériennes de l'armée des États-Unis (United States Army Air Forces). En janvier 1943, il totalise déjà 570 h de vol. En novembre 1943, le 361e groupe de chasseurs de l'USAAF arrive en Angleterre. Basé à Bottisham, George L. Merritt commande le squadron 375, codé F2. Le 6 juin 1944, son groupe prend une part importante au « Jour J », effectuant six missions de bombardement qui détruisent 15 locomotives, 1 train de munitions, 23 camions et véhicules blindés et 2 avions au sol. Au cours de ce raid, trois pilotes du groupe perdent la vie.

Image
George L. Merritt devant son P-51 Mustang avec lequel il a "embrassé" le sol en volant à très basse altitude lors d'un piqué sur des unités allemandes le 29 mai 1944

Le 7 juin 1944, vers 20h, au nord de Roiffé, un convoi de la Luftwaffe n'échappe pas à l'oeil de George L. Merritt volant à 4.500 pieds (1.400 m). Son groupe de 5 chasseurs P-51 Mustang pique sur le convoi du Jagdgeschwader 26 (escadron de chasse), surnommé Schlageter, stationné à Roiffé. L'alerte est donnée dans le convoi, les mitrailleurs préparent leur défense. Les pilotes des Mustangs incendient un camion-citerne qui brûle sur place, un autre camion est mitraillé. Au cours de cette attaque, George L. Merritt ne reprend pas d'altitude. A-t-il été touché ? Son avion est-il incontrôlable ? Il est éjecté de son cockpit sans doute en touchant la ligne à haute tension, son parachute à demi ouvert. Le commandant Merritt est retrouvé mort près de l'épave de son appareil. L'obergefreite Meyer du 6 Staffel revendique la destruction du Mustang et reçoit la croix de fer de 2 classe. Le commandant Merritt, qui totalise 11 victoires au cours de ses 50 missions, est inhumé dans le cimetière de Roiffé, drapé dans son parachute. Après la guerre, l'USAAF reprend sa dépouille qui repose dans le cimetière Américain d'Epinal dans les Vosges.

Image
Tombe de George L. Merritt au cimetière militaire américain d'Epinal

Lors de l'explosion au sol du Mustang, des éclats de métal sont projetés autour de l'appareil. Louis Urbain travaillait avec son cheval dans la vigne proche du crash. Un éclat de l'avion le frappe, il est retrouvé mort au pied de son cheval.
Il est enterré dans le cimetière de Saix, la commune où il habitait.

Image
Mémorial George L. Merritt à Roiffé

Chaque année, un hommage est rendu à George L. Merritt par les anciens combattants de Roiffé. Le 7 juin dernier, il y avait 25 porte-drapeaux. Karl R. Lindquist, un vétéran de la guerre 39/45, et son épouse, Carol, étaient présents à cette cérémonie. Il a écrit ses mémoires de guerre dans un livre: « Youth interrupted: a Nantucket boy at war in Europe », en 2012.

Source : Centre-Presse.fr
Lien : http://www.centre-presse.fr/article-398 ... oiffe.html


Marc Laurenceau
Webmaster du site DDay-Overlord et du forum
Auteur du livre Jour J Heure par Heure

Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Opérations aéroportées et batailles aériennes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité