toubib

Omaha Beach est le second des deux secteurs de débarquement américains. Longue de 5,9 kilomètres, cette plage est située à 12 kilomètres à l'Est de Utah Beach.
Invité

toubib

Message non lu par Invité » 18 mars, 19:23

les toubibs ont ils étés vraiment eficaces pendant le débarquement??
merci d'avance

La guerre est douce à ceux qui l'aime.



-sandoven-
Messages : 155
Enregistré le : 11 mars, 00:00

toubib

Message non lu par -sandoven- » 18 mars, 19:29

Cest une question interessante... Je n en connais pas la réponse mais dans l intensité de l opération, je doute que les medecins aient pu faire grand chose... Peut etre soigner les blessés après le 1er rush...

Mais cest vrai que l on voit souvent les medecins soigner les blessés dans les films de guerre mais ca m a toujours fasciné : je ne sais pas si c est une image relayée par la memoire collective et la bonne conscience ou pas, mais il me semble difficilement vraisemblable que des mecs courent vers un autre mec tombé, le tout sous le feu ennemi...Je crois qu on pense à sauver sa peau avant tout sous le feu ennemi, medecin ou pas... mais je veux bien entendre vos avis à tous sur la question

-sandoven-



Invité

toubib

Message non lu par Invité » 18 mars, 19:33

oui merci ta raison aussi je voudrais d'autre poins de vue! en tous cas si ta aut'chose a dire tu peut y aller!


La guerre est douce à ceux qui l'aime.



moneglia
Messages : 377
Enregistré le : 28 janv., 00:00

toubib

Message non lu par moneglia » 18 mars, 20:16

Cette question n?est certainement pas stupide ..C'est peut-être un sujet à découvertes, car justement à Caen il y avait une organisation de secours aux blessés (quel qu'ils soient) ils s?appelaient « Les Equipes d? Urgence » c?était des jeunes Cannais de plus de 17 ans (environ) qui allaient chercher des blessés à l?aide de brancards avec des ambulances largement peintes en blanc aux couleurs de la croix rouge.
Ils traversaient régulièrement les lignes allemandes et Britanniques, avec les risques que l?on peut imaginer.
Certains ambulanciers ont même failli être fusillés pour espionnage.

On peut être certain qu?ils ont été rudement efficace car tous les blessés étaient ammenés à l'hopital du "bon sauveur" (et les autres) et ensuite les médecins "travaillaient" sans relache.



-sandoven-
Messages : 155
Enregistré le : 11 mars, 00:00

toubib

Message non lu par -sandoven- » 18 mars, 20:18

Alors là, je me vois dans l obligation de défendre sergt vincent...

La mission des médecins était bien sûr de soigner les blessés et ce qu ils ont pu faire a été utile, nous sommes bien d accord...

Mais j ai précisé la question originellement posée en ouvrant le débat sur deux choses :
- Pouvaient ils faire correctement leur travail sous le feu ennemi le 6 juin ?
- L image des medecins militaires est-elle glorifiée, dans les films par exemple ?

Sergent Vincent parlait de l efficacité de leur travail cad s ils ont pu faire celui-ci correctement.
Je ne vois aucune debilité dans ces interrogations...

-sandoven-

PS mon père est médecin, donc ne voyez aucun esprit anti-personnel médical dans ce post Image



Invité

toubib

Message non lu par Invité » 18 mars, 20:33

Oui -sandoven- a raison, dans les films on voit les soldats qui crient "infirmier, infirmier Image Image ", quand un autre soldat tombe sous le feu ennemi; donc est ce que dans la réalité c'était la même chose Image Image
Les soins après le gros des combats oui, mais sous les balles, les soins ne devaient pas être très efficaces Image .



Reece
Messages : 241
Enregistré le : 27 nov., 00:00

toubib

Message non lu par Reece » 18 mars, 22:51

Il est vraiq ue peut de document en parle peut de témoignage également.


Et je suis d'accord pour dire que lorsque l'on se fait tirer dessu sa vie compte en 1. Cela est un reflexe naturel medecin ou pas .... Image



pyker8
Messages : 473
Enregistré le : 04 déc., 00:00

toubib

Message non lu par pyker8 » 19 mars, 00:18

Il suffit de voir les photos des hommes qui réembarquent sur les bateaux en direction de l?Angleterre.

Vu leur nombre et l?état qu?ils ont sur les photos, il n?y a pas de quiproquos possible. Image



Quentin
Messages : 1757
Enregistré le : 13 mai, 23:00

toubib

Message non lu par Quentin » 19 mars, 00:32

De toute facon, c'est toujours la meme chose. Le code militaire est clair : Ils n'ont pas le droit d'y aller si leur vie est sérieusement mis en danger de mort par la situation. En clair, si c'est pour avoir un tué de plus, on y va pas.
Mais rien n'empeche les vocations de héros de la part des médecins. Tout comme la peur (cf la Ligne Rouge). Cela dépent de chacun a ce moment là. C'est comme les aumonniers



clayroger
Messages : 138
Enregistré le : 13 janv., 00:00

toubib

Message non lu par clayroger » 19 mars, 09:51

Si on parle des infirmiers qui ont débarqué avec les troupes des premières vagues, ils ont fait le boulot que l'on attendait d'eux, c'est à dire dispenser les premiers secours.
De nombreuses vies ont été sauvées, de nombreux soldats soulagés grâce à la morphine qui a été utilisée à grande échelle par l'US Army.

Pour ce qui est des médecins, qui ont débarqué avec leurs hopitaux de campagne le 7 juin et après, on peut même parler de prouesses puisque les taux de rétablissement étaient supérieurs à 70%. C'était du jamais vu dans la guerre.

Les services de santé n'ont cessé d'évoluer favorablement depuis Ambroise Paré, en passant par Larrey et Dunant plus les découvertes scientifiques majeures comme l'anesthésie ou la péniciline dans les traitements anti-infectieux.

Sources : Philippe Desjardins - La santé aux armées - SAHT 1983




Retourner vers « Omaha Beach »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités