question sur l'équipement canadien

Les plages de Juno sont situées à 1,5 kilomètres à l'Est de Gold Beach et sont délimitées entre les localités de La Rivière, à l'Ouest, et de Saint-Aubin-sur-Mer, à l'Est, soit une distance totale de près de 8 kilomètres.
Invité

question sur l'équipement canadien

Message non lu par Invité » 24 janv., 00:03

Vous avez gagnés Image Image
Merci quand meme de l'info pour moi qui est canadien , je me suis tromper Image



Big
Messages : 324
Enregistré le : 20 nov., 00:00

question sur l'équipement canadien

Message non lu par Big » 24 janv., 01:06

Le drap du BD canadien (fabriqué au Quebec) est plus verdatre et surtout beaucoup plus confortable (supportable) que le drap british; a tel point que les commandos français essayaient toujours d'un récuperer.
Petit rappel historique et culturel, pour avoir vécu (et sur le point d'émigrer définitivement) au Canada, et donc vu la vie d'un oeil exterieur, je suis au regret de confirmer ce que disait le géneral Patton: "Les meilleurs soldats de Monty sont les Canadiens et ce sont des (Nord) Américains"

De ce fait, une certaine "décontraction" est de mise chez les canadiens, qui sont tous volontaires, il convient de le rappeller; C'est évidemment une attitude inconcevable pour l'armée britannique.
L'allure allégée des soldats canadiens n'est donc pas à mettre au credit d'un manque de materiel, mais tous simplement un choix personnel; alors d'un coté un brit. qui sue sang et eau dans son BD et son full marching order, et de l'autre un canadien, en chemise deux bandoleers croisées sur la poitrine et baionnette au canon.

Sans verser dans la caricature, d'un coté un militaire psycho-rigide et de l'autre un rustique courreur de bois. deux modes de combats, deux efficacités différentes.

Après tout le général De Gaulle a bien dit: "la guerre, c'est comme la chasse, sauf que les lapins sont armés aussi"

Pour finir avec le materiel, l'équipement canadien sera, au fil des pertes et des dégradations remplacé par du matos British. (n'oublions pas que les canadiens sont en Angleterre depuis 1939).

Au niveau de l'armement, les differences principales seront: le PA Browning GP 35 (fab. Ingliss) , et les Sten MK III qui ne seront jamais perçus par les canadiens.

Le casque Mk III (tortue) sera perçu pour l'assaut uniquement, ce qui est connu comme étant le casque canadien, est en fait british et ne sera jamais réglementaire dans l'armée canadienne (il sera remplacé par le M1 US pour la guerre de Corée)

Les brodequins seront remplacés pour les troupes d'assaut uniquement par des bottes à jambières attenantes.

Les velos, quand a eux, ont été aussi perçu par les british, mais finirons de la même façon, jeté dans le fossé. les soldats grimperont sur les Sherman, ça va plus vite et c'est moins fatigant (plus risqué aussi)



Invité

question sur l'équipement canadien

Message non lu par Invité » 24 janv., 01:54

Bien , il a quelque différences en fait !



Big
Messages : 324
Enregistré le : 20 nov., 00:00

question sur l'équipement canadien

Message non lu par Big » 24 janv., 02:16

Plus qu'on ne le croit, même si ce n'est pas évident au premier coup d'oeuil.
Regarde par exemple un galon de sergent british et compare le à un canadien, tu m'en dira des nouvelles....



jean-claude
Messages : 483
Enregistré le : 08 sept., 23:00

question sur l'équipement canadien

Message non lu par jean-claude » 25 janv., 03:56

Image



Invité

question sur l'équipement canadien

Message non lu par Invité » 25 janv., 04:41

Oui c'est une bonne exemple sa ! Mais jai vu dans mon livre «le quebec et la Guerre» un canadien quebecois avoir juste son uniforme et son arme ! Pourquoi je ne le sais pas



Big
Messages : 324
Enregistré le : 20 nov., 00:00

question sur l'équipement canadien

Message non lu par Big » 25 janv., 15:26

Tout dépend dans quelles conditions de combat.
Pour te déplacer du point A au point B, tu emmène tout ton équipement, y compris la pelle de parc, pour creuser des tranchées plus vite (voir le dessin de Jean Claude).
Maintenant, pour aller "tater" les positions ennemies, tu emmènes le strict minimum (meilleure mobilité)

Image

tu prends plus de grenades que de rations, si tu vois ce que je veux dire.

Et comme, je l'expliquais précedemment, les canadiens n'étaient pas aussi à cheval sur le réglement que les britishs.

La plupart des officiers n'avaient jamais connus une école militaire, et ils preferaient des soldats débraillés efficaces à des "gravures de modes" justes bon à se faire "dessouder" au premier carrefour venu.

De toutes façons, il y a une chose que l'on appelle la réalité du terrain, et ça, si on n'a pas connu, c'est difficile de se rendre compte.



Invité

question sur l'équipement canadien

Message non lu par Invité » 25 janv., 23:48

Ouais c'est sur ! Je vais essayé d'avoir l'image des quebecois avec l'allemand ! A+



little black devil
Messages : 72
Enregistré le : 31 mars, 23:00

question sur l'équipement canadien

Message non lu par little black devil » 01 avr., 13:38

Bonjour messieurs,

Désolé BIG, je ne suis pas d'accord avec toi.
Les officiers canadiens ont vu les écoles, ils étaient retirés de l'entrainement en UK pour aller au Canada faire leurs "études d'officiers" (CF: Excuse Us Herr Schlicurgruber de Clifford Chadderton).
Dans le Royal Winnipeg Rifles, pour 10 lieutenants de platoon
(1platoon=37 hommes; 3 sections de 10 hommes + le QG de 7 hommes dont le lieutenant et le sergent) 3 mourraient, 7 bléssés graves et retirés du front . . .

Quant au matériel, il faut imaginer qu'un soldat canadien est un Nord américain, que le Canada, depuis la fin de la 1st WW, fait tout pour se détacher de l'Angleterre, ex: déclarer la guerre à l'Allemagne 1 semaine après l'Angleterre.

Il ne faut pas stigmatiser non plus, "les soldats débraillés" pour les Canadiens et les "gravures de mode" pour les Brits... Au combat, les officiers canadiens parlaient à leurs soldats simplement, chose qui a choqué les Allemands, mais ils n'oubliaient pas de se faire respecter par ces dits soldats! En Angleterre, les gars ont fait des conneries comme n'importe quels militaires, mais le RSM (Regimental Sergent Major) veillait, et à mon avis, il fallait faire gaffe à soi!
Le RSM Austin, du RWR, avait la réputation de ne pas faire de cadeaux.
Certes, les Canadiens étaient surement plus laxiste sur certains points de discipline qu'ils jugeaient obsolètes, mais ils n'en restaient pas moins des militaires.

Là, je vais porter secours à mes amis les brits! ARRETEZ DE FAIRE PASSER LES TOMMIES POUR DES TANCHES ! ! !
Je sais qu'ils n'ont pas bonne réputation, ma gr-mère m'a toujours dit: "tu parles, les Canadiens prenaient un village, les Anglais annonçaient que c'était eux qui l'avaient pris, ils s'installaient dans le village, les Canadiens repartaient au combat et les Anglais perdaient le village"
Ok, j'veux bien que ça soit arriver mais les Canadiens aussi ont eu des déboirs et les Anglais étaient là... et je ne parle pas de l'USAAF sauvé (!!!) à longeurs de temps par la RAF !!!

Alors ne critiquez pas les Anglais! Qui a gagné la bataille d'Angleterre? Qui a gagné en Egypte (ok il y avait les Australiens) Qui a gagné dans le bocage contre la Hohenstaufen? Qui a inventé les ports artificiles, les Funnies, etc? et les commandos anglais?

La 49th WEST RIDING, surnommée "les ours polaires" puis les "ours
égorgeurs"? vous connaissez l'histoire? je ne pense pas que ça soit le genre de division à se faire éclater "au premier carrefour venu" (ok sauf le 1/6th Duke of Wellington au bois de Boislonde à coté de Tilly/Seulles et Audrieu) Ces hommes ont découvert le Massacre des SS de la 26 panzer grenadier sur les Canadiens dans le chateau d'Audrieu le 14 juin 44, et après ils ont oublié de faire des prisonniers . . . d'où le surnom des ours égorgeurs! ces soldats n'étaient pas des enfants de coeur, ils sont allés à Narvik en 40.

cordialement

fred




  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Juno Beach »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité