Question existentielle...

Vous souhaitez aborder un sujet général concernant la stratégie d'un camp ou de l'autre, ou poser une question particulière en rapport avec la bataille de Normandie ? Cette rubrique est faite pour vous !
rigo123
Messages : 7
Enregistré le : 07 sept., 23:00

Question existentielle...

Message non lu par rigo123 »

Bonjour a tous, il y a une question qui me taraude, peut etre pourrez vous m aider a repondre...!

Pourquoi nos libérateurs américains sont restés sourds aux appels du gouvernement francais au printemps 1940 pendant la débacle ?

En effet Roosevelt etait conscient du desastre franco anglais sur le continent, or il resta de marbre face aux demandes de Churchill et de paul Reynaud...

Alors certes l armée US était médiocre, mais un soutien politico militaire et une prise de position rapide aurait peut etre modifiéé la donne.

Alors expliquez moi cette fibre democratique, libératrice qui anima les esprits Américains...?

Indice...les USA étaient alors fortement concurrencés par la Livre anglaise sur le marché des changes...Belle occasion pour les USA de prendre la tete des affaires mondiales, en termes economique, diplomatique. et militaire; regardons les annéées de guerre froide qui en découlent et le raisonnement est bien fondé.

Alors oui les soldats furent motivés par la libération des peuples opprimés, oui leur bravoure, leur heroisme meritent un salut éternel, mais !

N oublions pas les motivations de ces politiques dont la guerre demeure un moyen evident d affirmer sa puissance dans les relations internationales


Big
Messages : 324
Enregistré le : 20 nov., 00:00

Question existentielle...

Message non lu par Big »

Pour moi le DDay, a été, au delà d'une "simple" opération militaire, une pénetration brutale de l'économie américaine et de son consumérisme; Après le DDay, plus rien ne sera comme avant, voir la décolonisation, par exemple.
Le 6 juin 1944, les USA ont ouvert une parenthèse de l'histoire qui va les propulser à la tête des pays industrialisés; Parenthèse qui sera dramatiquement refermée un certain 11 septembre 2001.

Quand à savoir pourquoi ils ne sont pas intervenus plus tôt, les raisons sont multiples, mais on peux méditer celle-ci: On est toujours infiniment plus reconnaissant à quelqu'un qui vous sort de la M... quand on y est jusqu'au cou, que quand on y est jusqu'aux genoux


Invité

Question existentielle...

Message non lu par Invité »

Image ...Le ton employé est hostile....ou c'est pas voulu?


Big
Messages : 324
Enregistré le : 20 nov., 00:00

Question existentielle...

Message non lu par Big »

Hostile, non realiste, un peu caustique peut étre, en tout cas dénué de tout anti américanisme primaire, juste une défiance vis à vis du politique, d'où qu'il soit.


Invité

Question existentielle...

Message non lu par Invité »

Les Etats Unis d'Amérique sont peuplés, surtout à partir de la seconde moitié du 19ème siècle d'Européens lassés des éternels conflits entre les pays, conflits qui mènent à la ruine et à la misère. Ce sont des gens épris de liberté et qui pour beaucoup, protestants Irlandais, juifs d'Europe centrale, italiens etc... ne trouvaient plus leur place en Europe et rêvaient d'un pays neuf dépourvu des vioeux systèmes autocratiques de la vieille Europe. En 1917, le gouvernement américain a eu toutes les peines du monde à convaincre ce peuple d'immigrant à revenir mettre de l'ordre dans ces mêmes pays qu'ils avaient quitté car ils en avaient marre du bordel et du "fait des princes". Il a fallu que les allemands torpillent à tour de bras des Liners civils (Lusithania...) pour que les USA entrent à contre coeur dans la guerre. En 1940, la situation n'a pas changé. Les américains sont isolationistes car ils ne comprennent rien aux affaires de l'Europe. La seconde guerre mondiale a eu lieu en grande partie à cause du traité de Versailles, dont la dureté à été imposée aux allemands par les français et contre l'avis du Président américain Wilson. Alors retourner éteindre les incendies en Europe et faire tuer ses fils sur cette Europe que leurs aieux avaient fui... No thanks!

On peut après coup beaucoup disserter sur les avantages économiques que les USA en ont tirés. En 41, je ne crois pas qu'il y avait tant de visionnaires que cela aux USA pour imaginer le plan Marshall de 1945, l'invasion de Coca Cola et Philipp Morris and all that jazz...

En revanche, qu'il y aurait des cimetières américains disséminés d'Omaha beach aux Pays Bas, ça c'était prévisible.... Ca vaut la peine d'y aller de temps en temps avant de penser gros sous et multi nationales....
My two cents...


Big
Messages : 324
Enregistré le : 20 nov., 00:00

Question existentielle...

Message non lu par Big »

Coca Cola était déja très present en Allemagne, il y a une photo celèbre prise La convention de la firme à Atlanta, où les bannières Coca Cola alternent avec la croix gammée, c'est d'ailleurs après l'arret de la fourniture du sirop en 1941 que la filliale allemande créera le "Fanta", abrèviation de fantastisch, boisson aux extraits vegetaux pour la plupart extraits d'épluchures de pommes, un erzats avant l'heure en quelque sorte;

Quand à l'entrée en guerre des USA, ça a sérieusement relancé la production économique américaine, metant fin d'un coup à la recession dû au krach de 29; Alors "sacrifier" quelque centaines de milliers de "boys" pour sauver le pays entier la misère, ce serait bien dans le cadre du "New Deal" de Roosevelt (dont la francophobie est notoire); Il y a depuis peu aux USA, une polémique, disant que FDR était au courant de l'attaque de Pearl Harbor, et qu'il aurait laisser faire pour convaincre les indécis du bien fondé de l'entrée en guerre des USA, ceci est bien sur, à rapprocher de l'allegation selon laquelle GW Bush connaissait les projets de l'attaque du World Trade Center, et aurait laisser faire pour avoir l'opinion avec lui pour finir le boulot de papa..; 'c'est les américains eux-mêmes qui le disent)

P.S. les nazis aussi avaient leur orchestre de jazz, Charlie and his orchestra, jazz band officiel du regime nazi, reprenant les standards américains avec fort accent allemand, étonnant


Piat
Messages : 669
Enregistré le : 03 oct., 23:00

Question existentielle...

Message non lu par Piat »

L' ouvrage d'olivier Wieviorka " Histoire du débarquement en Normandie " décrit une partie de la mentalité des GIs du futur front européen ( et oui l'etat majaor US avait pensé à le sonder ) et beh si la troupe avait voter pour ou contre la libération de l'Europe , le 8 mai aurait été asiatique , mentalité qui diminua sensiblement mais doucement jusqu'au débarquement en Normandie.
la découverte des camps le fit comprendre le bon choix de Roosevelt .


Invité

Question existentielle...

Message non lu par Invité »

[quote="rigo123"]Alors oui les soldats furent motivés par la libération des peuples opprimés, oui leur bravoure, leur heroisme meritent un salut éternel, mais ![/quote]

sacré manque de respect et de reconnaissance de vouloir nuancer la libération, la bravoure, l'héroïsme,...



Se ne sont pas les dirigeants US qui ont pris leurs garands pour traverser l'atlantique et libérer l'europe...
Je trouve donc un peu légère cette "discution existentielle" vis à vis de la mémoire de ceux qui sont tombés et des familles qui y ont laissés un ou plusieurs proches.

On sait tous qu'une guerre sert et désert ...ou est l'intêret d'un tel débat?


Avatar du membre
Lipton
Messages : 3507
Enregistré le : 11 sept., 23:00
Localisation : Andrésy

Question existentielle...

Message non lu par Lipton »

Pour répondre à ta question "Pourquoi nos libérateurs américains sont restés sourds aux appels du gouvernement francais au printemps 1940 pendant la débacle ?", la réponse réside dans le fait qu'en 1940, l'économie américaine n'était pas reconvertie en économie de guerre comme elle a pu l'être à partir du 8 décembre 1941....
A+.


Mike Ranney à son petit-fils:

-"Grand-père, as tu été un héros pendant la guerre?"
-"Non mais j'ai servi dans une compagnie de héros".
Invité

Question existentielle...

Message non lu par Invité »

pips a dit :
"Alors "sacrifier" quelque centaines de milliers de "boys" pour sauver le pays entier la misère, ce serait bien dans le cadre du "New Deal" de Roosevelt (dont la francophobie est notoire)"

tss tss .. c'est bien mal connaître Roosevelt, les Etats Unis et les américains. N'avance jamais de telles allégations tellement franchouillardes devant un vétéran....

Bien sûr que l'économie américaine s'est trouvée relancée... mais imaginer que l'entrée en guerre des USA, avec le corollaire de misère humaine que cela implique, serait le fruit d'un plan politiquement réfléchi n'est à mon sens pas acceptable...


Retourner vers « Discussion générale sur la bataille de Normandie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité